10 conseils de personnalisation du logement en Ehpad ou résidence-services
Le 04/08/2017 - Actualités

L’entrée en maison de retraite entraîne un véritable changement dans la vie d’une personne âgée. Qu’elle s’installe dans un appartement en résidence-services ou dans une chambre en Ehpad, l’aménagement du logement lui permettra de s’approprier son nouveau lieu de vie. Découvrez comment donner un cachet personnel au logement de votre proche âgé pour favoriser son intégration en établissement.

10 conseils de personnalisation du logement en Ehpad ou résidence-services

Choisissez les objets à conserver et faites le tri

Quitter son logement pour s’installer en maison de retraite est loin d’être aisé psychologiquement pour une personne âgée. En déménageant, votre proche doit renoncer à son environnement familier et au décor qu’il s’est composé au fil du temps. Il devra faire du tri avant d’emménager en maison de retraite, dans une chambre ou un appartement plus petit. Assurez-vous qu’il conserve ses affaires préférées, mais souvenez-vous qu’il aura beaucoup moins de place que dans son ancien logement. Essayez de recréer le style et l’atmosphère que la personne âgée apprécie avec ses cadres, livres et bibelots familiers, mais évitez d’accumuler trop de choses.

Faites preuve de créativité pour optimiser l’espace

En fonction de la surface, le nouveau logement de votre proche en maison de retraite risque de manquer d’espace de rangement. Pensez à une ottomane élégante. Choisissez-en une comprenant un espace de rangements, et où la personne âgée pourra se servir un café, en ajoutant un plateau.

Si votre proche a une armoire ou une bibliothèque qui peut tenir dans le logement en maison de retraite, elle sera fonctionnelle et permettra de garder le style de son ancien logement.

Pensez prévention des chutes

Il faut être vigilant et faire attention de ne pas meubler le logement de la personne âgée d’une manière risquant de présenter un danger.

Assurez-vous de ne pas trop encombrer le logement de votre proche âgé. Il faut en effet lui laisser de la place pour se déplacer sans risque, avec une canne, un déambulateur ou un fauteuil roulant. Pour prévenir les chutes, ne laissez pas de fil électrique dans le passage et évitez les tapis, où la personne âgée risque de se prendre les pieds. Cachez notamment les fils électriques derrière les meubles ou achetez des accessoires vous permettant de les accrocher au mur.

Améliorez l’accessibilité

Pensez à la routine quotidienne de votre proche âgé lorsque vous organisez le design de son nouveau logement. Disposez ainsi le téléphone près de son fauteuil préféré ou près du lit. Placez les objets d’usage fréquent dans des tiroirs ou placards accessibles, pour qu’ils soient à portée de main. Assurez-vous également que les interrupteurs sont faciles à utiliser, même pour une personne âgée dont la motricité fine est diminuée.

Optimisez la visibilité avec un choix judicieux des couleurs

Avec l’âge, la vue change et divers troubles de la vision touchent les personnes âgées. Les forts contrastes de couleurs entre les meubles, les murs, les rideaux et le sol peuvent améliorer la visibilité pendant la journée dans le logement de la personne âgée. Les couleurs neutres et chaudes sont souvent plus adaptées pour renforcer la visibilité. Les couleurs jouent un rôle important dans le design.

La nuit, faites en sorte que les couloirs soient éclairés pour prévenir les chutes. Vous pouvez notamment installer des capteurs de mouvements qui éviteront à la personne âgée de chercher l’interrupteur. Les appliques murales par exemple contribuent au design et à la sécurité.

Assurez-vous que la salle de bain est fonctionnelle

Les logements dans les résidences-services sont aménagés de façon à prévenir les chutes, avec des barres d’appui dans les sanitaires, etc. De même, naturellement, que les chambres en Ehpad. Vous pouvez néanmoins faire plus, si nécessaire : placez une chaise confortable devant l’évier ou la douche pour faciliter la toilette. Ajoutez éventuellement des barres d’appui à proximité de la douche, de la baignoire, de l’évier et des toilettes. Vous pouvez également poser des autocollants antidérapants au fond de la douche, s’il n’y en a pas.

Utilisez des meubles arrondis et évitez le verre

Pour prévenir les blessures dues aux coins du mobilier, pensez à meubler le logement de la personne âgée avec des meubles arrondis. Évitez également le verre. Si vous conservez néanmoins des meubles aux coins pouvant présenter un danger pour votre proche, installez des protections en plastique. On en trouve aujourd’hui qui ont du style et peuvent ajouter une touche d’originalité au décor.

Assurez-vous que la cuisine est bien éclairée

Souvenez-vous que le plaisir de manger peut aider à prévenir la dénutrition des personnes âgées. Il est donc important non seulement d’avoir une cuisine bien adaptée et éclairée. Pensez également à remplir les placards d’aliments nutritifs et sains.

Évitez les modèles chargés et les designs comprenant des pois foncés

Les modèles chargés peuvent provoquer de l’angoisse ou de la confusion chez la personne âgée, surtout si elle est atteinte de démence. Les pois foncés risquent d’être pris pour des tâches ou des trous par les personnes souffrant de troubles de la vision. Essayez d’adopter un design simple et ayant un sens pour la personne âgée, en ajoutant des photos de familles et des peintures qu’elle apprécie.

Pensez tactile !

Le toucher est une sensation importante pour les personnes âgées, surtout celles atteintes de la maladie d’Alzheimer. Pensez à installer dans le logement de la personne âgée des couvertures, dessus de lit et autre linge à la texture agréable, mais aussi du cuir, de la fourrure et d’autres matières pouvant stimuler les sens et la mémoire en cas de démence.

Laissez un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire

Articles connexes

5 applications pour les aidants familiaux

5 applications pour les aidants familiaux

Les smartphones sont aujourd’hui omniprésents : nous en avons tous un dans la poche ou dans le sac. Ils peuvent améliorer la vie des aidants familiaux, en facilitant l’accompagnement d’un proche âgé en perte d’autonomie ou atteint de la maladie d’Alzheimer. Encore faut-il trouver des applications intuitives et adaptées à vos besoins. Cap Retraite se […]

Lire la suite