Alzheimer : tout savoir sur les bienfaits de la musicothérapie
Le 03/08/2017 - Maladie d'Alzheimer

Les réseaux sociaux relaient régulièrement des vidéos présentant les bienfaits de la musique chez les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer. On y voit des hommes ou des femmes qui ne parlaient plus depuis des mois entonner soudain des airs de leur jeunesse. Dans certains cas, des personnes atteintes de démence retrouvent l’usage de la parole après des mois de silence. Découvrez la musicothérapie et le bien-être qu’elle peut apporter à votre proche âgé.

Alzheimer : tout savoir sur les bienfaits de la musicothérapie

L’effet bénéfique de la musicothérapie sur le cerveau

La musicothérapie, à l’exemple de l’art-thérapie, permet de traiter différents troubles de santé ou du moins de soulager certains symptômes, notamment chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Chez les sujets souffrant d’une démence, le musicothérapeute va chercher à :

  • stimuler les capacités cognitives du sujet,
  • raviver la mémoire à long terme,
  • soulager la dépression ou l’anxiété,
  • surmonter les troubles de communication,
  • apaiser les troubles du comportement.

On ignore encore les mécanismes précis de traitement de la musique par le cerveau et le corps. On sait néanmoins que la musique est interprétée simultanément à plusieurs niveaux. Presque toutes les zones du cerveau participent à ce processus.

La musique, lorsqu’elle a une signification particulière pour l’individu ou qu’elle est associée à un événement historique, est un puissant stimulus. Elle parvient à susciter une réaction même chez les personnes à un stade avancé de la maladie d’Alzheimer ou d’une démence. Même si le patient n’est pas nécessairement capable de préciser le nom de la chanson qu’il écoute, il éprouve une émotion et peut faire des associations entre la musique et des événements passés.

Il existe une relation étroite entre le cortex auditif du cerveau humain et son système limbique, où les émotions sont traitées. Cette relation biologique permet au son d’être traité presque immédiatement par les zones du cerveau associées à la mémoire à long-terme et aux émotions.

Des études attestent des bienfaits de la musicothérapie

Chez les personnes présentant des atteintes neurologiques, et notamment chez les malades d’Alzheimer, la musicothérapie améliore les fonctions motrices et la mémoire.

Diverses études cliniques réalisées auprès d’adultes atteints de la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence ont montré qu’une musique connue et agréable permet, mieux que les médicaments, de réduire la dépression, l’agitation et les troubles du comportement, mais aussi d’augmenter la sociabilité, les mouvements et les capacités cognitives.

Une étude de 1986 montre que la musique entraîne une réaction physique même chez les personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer à un stade avancé, comme le montrent des indicateurs tels que le rythme cardiaque, la respiration, le mouvement des yeux ou de la bouche.

Une étude ultérieure sur la musique utilisée dans le cadre de soins palliatifs a constaté que la combinaison entre le langage, traité dans une zone donnée du cerveau et la musique, traitée dans plusieurs zones du cerveau, augmente les chances d’activer des voies neurologiques que le langage ne peut activer seul.

Certaines zones du cerveau sont encore relatives intactes chez le sujet atteint de la maladie d’Alzheimer, en particulier le système limbique et plus particulièrement l’hippocampe, qui stocke les souvenirs de la mémoire à long terme et les émotions. La musique réveille ces souvenirs à long terme.

Après quelques séances de musicothérapie, notamment en maison de retraite, des personnes qui n’avaient pas parlé depuis des années commencent à entonner des chansons qu’elles connaissaient dans leur jeunesse.

Musicothérapie active vs réceptive chez le malade d’Alzheimer

Les musicothérapeutes ont recours à deux approches de musicothérapie différentes en fonction de la pathologie et de l’effet cherché :

  • la musicothérapie active : le patient participe à travers des exercices vocaux ou des improvisations musicales ;
  • la musicothérapie réceptive : l’écoute de musique permet de stimuler la mémoire, la concentration et des émotions.

Lorsque le patient joue de la musique – c’est-à-dire lorsqu’il s’implique activement – contrairement à l’écoute passive, une autre partie du cerveau qui contrôle l’équilibre et les mouvements – le cervelet – est activée, en plus des zones cognitives et limbiques.

Les musicothérapeutes commencent souvent les séances auprès de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer par une écoute passive, mais les encouragent ensuite, dans la mesure du possible, à participer pour solliciter davantage de zones du corps.

La musicothérapie ne peut pas empêcher la progression de la maladie, mais elle permet au patient de s’impliquer temporairement et de communiquer plus facilement.

Les musicothérapeutes travaillent en coopération avec la famille, les aidants et les patients pour trouver la musique adaptée à un objectif donné de la thérapie auprès de la personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, par exemple “améliorer la mémoire”, “réduire l’agitation” ou “améliorer les capacités cognitives”.

La musicothérapie permet ainsi aux proches d’entretenir une forme de communication avec le malade d’Alzheimer. Les proches qui assistent au déclin cognitif de l’aîné ont besoin de cet espoir qu’offre la musique en montrant qu’il est encore possible de communiquer avec celui-ci. Pour les aidants familiaux, danser et chanter avec le malade permet d’avoir une véritable relation avec le malade d’Alzheimer.

Des séances de musicothérapie sont proposées dans certains Ehpad. Vous pouvez également recourir à un thérapeute privé, en vous adressant notamment à l’Association Française de Musicothérapie (A.F.M.).

  • j’y croit fermement quand je vais voir maman en maison de retraite il y à souvent des personnes et meme des musicien qui sont là et beaucoup de mamie et de papy chantent et les souvenirs reviennent j’en suis sur Ma maman qui à 98 ANS ne manque jamais ces heures de chants je suis souvent présente et leurs regards n’est plus pareil je les sens heureux souriant continuer à leurs donnés ce plaisirs Merci

  • Laissez un commentaire

    Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire

    Articles connexes

    Alzheimer : une maladie qui fait peur et souvent mal connue

    Alzheimer : une maladie qui fait peur et souvent mal connue

    La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente des pathologies neurodégénératives. Elle touche près d’un million de personnes et concerne de nombreuses familles en France. Avec ses symptômes qui modifient la personnalité et le quotidien du patient, cette démence fait peur. La perception des Français à l’égard de la maladie d’Alzheimer témoigne de cette crainte et […]

    Lire la suite

    Alzheimer : comment trouver un Ehpad adapté aux besoins de votre proche ?

    Alzheimer : comment trouver un Ehpad adapté aux besoins de votre proche ?

    Accompagner au quotidien un proche atteint de la maladie d’Alzheimer est un rôle exigeant, voire épuisant. Lorsque les symptômes s’accentuent, vous pouvez avoir plus de mal à assurer la pérennité et la sécurité du maintien à domicile de votre proche. Si vous envisagez un accueil en établissement, il est important de connaître les différents types […]

    Lire la suite

    Je cherche une maison de retraite à :