Apprendre la musique après 60 ans : un loisir plein de bienfaits !
Le 07/08/2017 - Actualités

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’apprentissage de la musique peut se faire à tout âge et il n’est pas forcément nécessaire de commencer jeune pour être doué ou pour s’amuser. Apprendre la musique après 60 ans, c’est tout à fait possible, et c’est même très bon pour le cerveau !

Apprendre la musique après 60 ans : un loisir plein de bienfaits !

La musique s’apprend à tout âge !

Vous vous êtes toujours senti l’âme d’un mélomane sans jamais oser franchir le pas ? Rien ne vous empêche d’apprendre la musique maintenant ! Pour progresser et s’amuser avec la musique, c’est avant tout une question de motivation et de temps libre pour pratiquer. Un des points positifs de la retraite, c’est qu’elle vous offre une belle occasion d’approfondir le sujet en développant votre passion pour la musique !

Bien que l’on dise souvent qu’il faut commencer la musique jeune, il n’est pas impossible de commencer après 60 ans. Il est vrai qu’un enfant a une meilleure capacité à apprendre qu’un senior, et pourtant, un senior progressera plus vite qu’un enfant ! Et oui, les seniors ont le temps de s’entrainer, ils savent davantage faire preuve de patience et de persévérance, ce qui leur permet de progresser rapidement.

Car en musique, tout part de là : il faut savoir prendre le temps, laisser le cerveau comprendre et déchiffrer ce qu’il voit et ce qu’il entend. Selon l’instrument que vous voulez jouer, le solfège peut être nécessaire mais de nombreuses écoles de musique et professeurs apprennent à leurs élèves le solfège directement en pratiquant l’instrument. Si vous êtes plus sensible à la guitare, cette dernière présente l’avantage de pouvoir s’apprendre sans solfège, mais simplement avec le système de tablature (des tableaux qui représentent les cordes de la guitare et les positions à adopter).

Pour commencer, mieux vaut démarrer avec l’aide d’un professeur qui pourra vous aider à lire la musique, mais aussi à adopter de suite les bons gestes. En école de musique ou en cours particuliers, il existe forcément des solutions proches de chez vous.

Apprendre la musique après 60 ans : les bienfaits chez les seniors !

Entretenir et développer ses capacités cognitives

La musique a de véritable bienfaits sur le cerveau, et il n’est par ailleurs pas rare que les médecins recommandent aux seniors d’apprendre le piano, pour entretenir les capacités cognitives, la mémoire, mais aussi la mobilité.

En effet, la pratique d’un instrument développe les régions du cerveau qui traitent les informations motrices, ce qui permet d’entretenir la relation entre le cerveau qui donne l’ordre, et la partie du corps qui doit bouger.

La pratique d’un instrument stimule également les parties du cerveau relatives au langage, à la mémoire et au plaisir. La pratique de la musique est notamment utilisée pour aider des personnes victimes d’AVC à retrouver la capacité de parler, ou encore chez des patients atteints de la maladie de Parkinson pour lutter contre les rigidités musculaires.

Améliorer son audition

Plus que l’audition, c’est surtout la capacité d’écoute et la rapidité de reconnaissance des sons que vous pouvez améliorer grâce à la pratique d’un instrument. Des chercheurs de l’Université de Toronto ont démontré que les personnes pratiquant, ou ayant pratiqué la musique, avaient une meilleure capacité à reconnaître les sons qui les entoure, à les décrypter, et ce avec bien plus de rapidité et de précision que les personnes ne pratiquant pas la musique.

Lutter contre la dépression et l’anxiété

Démarrer un nouveau loisir et apprendre de nouvelles choses est toujours très motivant. La pratique d’un instrument permet de se fixer des objectifs, de se voir (et surtout s’entendre) progresser et de se faire plaisir en jouant des chansons que l’on affectionne.

Parvenir à apprendre la musique est un accomplissement, qui permet de développer l’estime de soi, mais aussi de partager sa passion avec son entourage! De plus, le fait d’écouter de la musique et de la pratiquer permet de calmer le stress, en connectant le cerveau uniquement sur la musique. C’est d’ailleurs sur cette constatation qu’est fondée la musicothérapie, utilisée notamment chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Il n’est jamais trop tard pour s’initier à la musique, et lorsque les effets sur le cerveau, la mémoire, le moral et le stress sont aussi bénéfiques, on aurait tort de se priver ! Vous avez appris à jouer d’un instrument ? Partagez votre expérience en commentaire !

  • Bonjour; Dans deux mois je vais avoir 69 ans! J’aime énormément le saxo, j’ai eue l’occasion d’apprendre à y jouer, mais j’avais 18 ans et dans ma famille il n’était convenable qu’une fille fasse du saxophone; donc j’ai abandonnée !
    Mon arrière petit fils de 5 ans m’a fait lui promettre d’essayer d’en faire pour lui, donc j ‘ai le devoir de ne pas le décevoir. j’aimerais que vous me communiquiez tout ce que je devrais savoir pour suivre des cours.
    En espérant avoir une réponse satisfaisante.
    Recevez mes salutations distinguées

    C.Falémé

  • bonjour,
    je vais avoir 60 ans et enfin à la retraite.
    Je voudrais apprendre le violoncelle dans un conservatoire mais je ne sais pas comment m’y prendre.
    J’avais suivi un premier cycle de trois ans mais je n’avais pas pu continuer.
    J’habite le 11 eme à Paris.
    Avez-vous une idée ?
    Ce sera super de votre part…
    Marie

  • Laissez un commentaire

    Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire

    Articles connexes

    5 applications pour les aidants familiaux

    5 applications pour les aidants familiaux

    Les smartphones sont aujourd’hui omniprésents : nous en avons tous un dans la poche ou dans le sac. Ils peuvent améliorer la vie des aidants familiaux, en facilitant l’accompagnement d’un proche âgé en perte d’autonomie ou atteint de la maladie d’Alzheimer. Encore faut-il trouver des applications intuitives et adaptées à vos besoins. Cap Retraite se […]

    Lire la suite