Aromathérapie : comment se soigner aux huiles essentielles ?
Le 08/01/2018 - Santé

Les huiles essentielles, lorsqu’elles sont bien utilisées, représentent une réelle alternative aux médicaments puisque c’est un moyen naturel pour se soigner. Suivez notre guide pour tout savoir sur l’utilisation des huiles essentielles !

Aromathérapie : comment se soigner aux huiles essentielles ?

Les huiles essentielles, c’est quoi ?

La méthode de fabrication la plus répandue des huiles essentielles est la distillation par entraînement à la vapeur d’eau : la plante est mélangée à de l’eau puis chauffée dans une cuve. On récupère alors la vapeur d’eau chargée en essence. Des dizaines de kilos de plantes sont nécessaires afin de produire 1 litre d’huile essentielle !

Les huiles essentielles peuvent être utilisées de différentes façons : en diffusion dans une pièce, par inhalation, en les ingérant, dans le bain ou sur une compresse froide. Elles peuvent soigner différents maux, des troubles du sommeil, aux troubles digestifs en passant par les migraines.

Les meilleures huiles essentielles pour se soigner

Lavande vraie:

L’huile essentielle de lavande vraie possède des vertus cicatrisantes et régénérantes, elle peut ainsi traiter de nombreuses infections cutanées. Elle calme le stress, favorise le sommeil. En massage, grâce aux roll-on vendus en magasins, elle apaisera migraine, douleurs musculaires et crampes.

Par inhalation, elle calmera angoisse, asthme, hypertension artérielle, problèmes ORL ou toux spasmodiques. En application cutanée, elle pourra soulager des symptômes comme le psoriasis, la dermatose, les brûlures. Pour cela, appliquez 2 à 3 gouttes pures sur la zone jusqu’à amélioration.

Eucalyptus radie :

L’huile essentielle d’eucalyptus radie est particulièrement efficace pour traiter les problèmes ORL et respiratoires, car il s’agit d’un décongestionnant très efficace.

En cas de fatigue, d’infection bactérienne ou virale, il est conseillé de prendre 1 goutte directement sous la langue ou mélangée à une cuillère de miel, 1 à 2 fois par jour pendant 7 jours, jusqu’à amélioration.

Vous pouvez l’utiliser en antiseptique aérien dans une pièce à l’aide d’un diffuseur, que vous pourrez trouver en grande surface ou magasin spécialisé. L’appareil maîtrisera la quantité et la concentration de l’huile. Diffusez-la dans les pièces de la maison trois fois 30 minutes par jour, pour assainir l’atmosphère et renforcer l’immunité des personnes présentes.

L’eucalyptus radie assèche fortement les muqueuses, il faut donc l’utiliser avec parcimonie. De plus, le cinéole, qui est un composant naturel de l’eucalyptus, est nocif pour les personnes asthmatiques.

Ravintsara :

L’huile essentielle de Ravintsara présente des propriétés antivirales et anti-infectieuses. Elle est d’un grand soutien lors de la période hivernale et permet de lutter contre les maux de l’hiver :

  • Otite : déposer une goutte derrière l’oreille et masser ;
  • Grippe : masser la colonne vertébrale et la voûte plantaire après dilution dans une huile végétale ;
  • Sinusite : masser au niveau des sinus après dilution dans une huile végétale.

En raison de la présence de cinéole, cette huile essentielle est déconseillée chez les personnes asthmatiques.

Tea tree :

Les propriétés de l’huile essentielle de Tea tree sont nombreuses : antifongique, antiseptique, antibactérienne. Elle est indispensable en cas de problèmes de peau. Si vous présentez une plaie, appliquez 1 goutte pure à l’endroit concerné, 3 fois par jour, jusqu’à sa disparition.

Pour lutter contre la fatigue physique, psychique ou même le stress, utilisez-la en inhalation ou à l’aide d’un vaporisateur. En cas de fatigue cardiaque, appliquez 1 à 2 gouttes (diluées dans une cuillère à café d’huile végétale) sur la plante des pieds, ou sur le plexus.

Menthe poivrée :

L’huile essentielle de menthe poivrée est un antalgique puissant contre nausées, migraines et démangeaisons. 2 gouttes sur un sucre ou dans une infusion après le repas suffiront à stimuler votre digestion.

Cependant, elle contient de la menthone, un arôme naturel, et son utilisation doit donc être évitée de manière prolongée par les personnes souffrant d’hypertension.

Si vous privilégiez la voie cutanée sous forme de massage sur les tempes et le front, veuillez toujours la diluer, car elle peut provoquer une hypothermie.

Comment utiliser les huiles essentielles sans risques ?

Un mauvais usage des huiles essentielles peut être néfaste. Toutes les huiles essentielles ne sont pas comestibles et certaines ne doivent pas être appliquées à même la peau. Demandez toujours conseil à votre médecin ou pharmacien, et respectez les doses indiquées.

 

On prête aux huiles essentielles de nombreuses vertus. Leurs bienfaits naturels font de plus en plus d’adeptes à des fins de prévention ou de guérison.

 

L'avis des utilisateurs sur cet article
5/5 - 1 votes - Votre vote :

Articles connexes