Respect de la confidentialité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies dans le but d’améliorer votre expérience et de mesurer l’audience de notre site. En savoir plus

OK

À l’occasion des Présidentielles 2017, Cap Retraite, le service d’aide à la recherche d’une maison de retraite, étudie dans son 4e observatoire, la situation de l’hôpital en France au regard du vieillissement de la population. Face aux enjeux d’une prise en charge qui devra s’adapter aux besoins d’un nombre exponentiel de personnes âgées, Cap Retraite suggère des pistes de réflexion et présente les propositions avancées par les principaux candidats.

Hôpital et seniors : demande croissante et inégalités territoriales

Alors que la France vieillit fortement – le nombre de personnes âgées de 75 ans et plus devrait dépasser 8,3 millions d’ici 2030 – la question de la prise en charge médicale des aînés devient plus pressante que jamais. Au regard des inégalités qui existent déjà entre les différents départements de l’Hexagone, l’hôpital sera bientôt confronté à un défi de taille : recentrer son activité sur la gériatrie.

En effet, d’après le nouvel Observatoire Cap Retraite, « L’hôpital face au vieillissement de la population française », le nombre d’hospitalisations de personnes âgées va augmenter de 42 % en quinze ans. De 3,6 millions en 2015 à 5 millions d’hospitalisations de personnes âgées de plus de 75 ans, en 2030. Une prise en charge à l’hôpital sur trois concernera alors des personnes âgées (contre 1/5 des hospitalisations aujourd’hui).

Les régions les plus vieillissantes seront en première ligne de ce recentrement de l’activité hospitalière autour de la prise en charge des aînés. Ce sont, du reste, les départements ruraux (Creuse, Lot et Cantal) qui enregistreront le plus d’hospitalisations de personnes âgées, alors que les zones urbanisées sont beaucoup moins concernées (Seine-Saint-Denis, Val-d’Oise, Seine-et-Marne).

Aujourd’hui déjà, moins de 5 % des lits d’hôpital sont dédiés à l’accueil des personnes âgées. D’après Cap Retraite, pour assurer la qualité de la prise en charge des aînés, il sera nécessaire d’ajouter 102 178 places dédiées à la gériatrie d’ici 2030.

Par ailleurs, pour assurer la qualité du parcours de santé des personnes âgées dans les années à venir, le nombre d’agents de la fonction publique hospitalière devra augmenter de 43 %. Près de 108 000 postes dédiés à la prise en charge des personnes âgées devront être créés. Il sera ainsi nécessaire de consacrer un budget de 13,4 milliards d’euros à ce poste de dépenses.

Pour en savoir plus sur les données de chaque région et département, consultez les fiches d’information en cliquant sur la carte de France de l’Observatoire.

Des pistes pour repenser la prise en charge des aînés

    Il ressort de l’Observatoire de Cap Retraite que les défis sont nombreux et que des mesures doivent être prises pour adapter l’hôpital au vieillissement de la population.

    Cap Retraite a défini cinq grands axes nécessitant une attention particulière :

  • réduire la désertification médicale pour permettre une bonne prise en charge dans tous les départements : coordonner le travail des différents acteurs, utiliser la télémédecine pour favoriser le recours à la médecine de ville ;
  • accroître le nombre de lits d’hôpital et le personnel dans les services concernant les personnes âgées (urgences, Unités mobiles de gériatrie, SSR, USLD) ;
  • rendre la filière gériatrique plus attirante pour les futurs professionnels du secteur médical et favoriser la formation des équipes soignantes de l’hôpital ;
  • anticiper la perte d’autonomie : envisager la prise en charge dès la sortie à la retraite ;
  • améliorer l’accompagnement après une hospitalisation de la personne âgée : créer des places d’HAD, de SSIAD et d’Ehpad.

Les propositions des principaux candidats aux Présidentiels 2017

    Même s’il ne reste plus que deux candidats en lice, il est intéressant de se pencher sur les pistes évoquées dans les principaux programmes électoraux.
    François Fillon :

  • création de nouveaux établissements pour les personnes âgées,
  • retour aux 39 heures à l’hôpital,
  • simplification de la gestion pour les médecins.
    Benoît Hamon :

  • investissement de 1 milliard d’euros dans la filière santé,
  • instauration de maisons de santé pluridisciplinaires,
  • augmentation du nombre de lits dans les maisons de retraite médicalisées publiques.
    Marine Le Pen :

  • possibilité de travail des médecins retraités dans les déserts médicaux,
  • augmentation du personnel hospitalier et maintien de l’hôpital de proximité,
  • création de plus de stages d’internat pour la gériatrie.
    Emmanuel Macron :

  • création de maisons de santé pluridisciplinaires,
  • décloisonnement des filières hospitalières publiques et privées,
  • transfert de RTT entre personnels soignants.
    Jean-Luc Mélenchon :

  • mise en place d’un service public de proximité,
  • création de 10 000 lits par an dans les maisons de retraite médicalisées,
  • réduction des tarifs pour les résidents.

Note de l’article (7 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (12)

Réagissez, posez une question…

Annuler

  1. scariot henri

    Je crains que toutes les questions qui se posent soient sans véritables réponses ! L’espérance de vie implique des budgets pharaoniques…Il est facile de promettre…sans tenir! Espérons une amélioration dans ce domaine (et dans bien d’autres) !

    Répondre
  2. USEO Ginette

    Il y a les malades à accompagner, il y a aussi les aidants qui eux ne peuvent même plus faire suivre leur santé. Les problèmes sont là et l’Etat fait semblant de les oublier en reposant le système sur les « aidants ». Croyez-vous sérieusement que sans un travail de recherches approfondies et chiffrées on puisse s’en sortir ? Et le problème est encore plus grave dans les déserts médicaux
    Cela ressemble à une « non assistance à personnes en danger ».

    Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maison de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements dans lequel, il s'agit de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes âgées. Les…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les Résidences Services Seniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrés en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles, qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées, en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent, dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus