La méditation est aujourd’hui à la mode. On lui prête de nombreuses vertus et ses différentes techniques sont pratiquées par un nombre croissant de personnes. Diverses études suggèrent que la méditation est également adaptée aux seniors et peut améliorer leur bien-être au quotidien.

La méditation, clé de la longévité

La méditation est une pratique spirituelle permettant d’atteindre la paix intérieure en se mettant en contact étroit avec soi-même. Il existe différents types de méditation (transcendantale, de pleine conscience, par le dire, Zen…). De plus en plus d’études suggèrent que la méditation favorise le bien-être et améliore la santé mentale des seniors.

La méditation transcendantale et la méditation de pleine conscience auraient ainsi un effet bénéfique sur la longévité des seniors qui pratiquent l’une de ces techniques, d’après une étude publiée dans la revue américaine « Journal of Personality and Social Psychology ». Cette étude a suivi un large échantillon de seniors et constaté une importante baisse de la mortalité chez les participants pratiquant la méditation.

La méditation est souvent comparée à une « fontaine de jouvence » pour les méditants âgés. Elle préviendrait en effet le vieillissement cellulaire, d’après une étude du Dr Elissa Epel, de la faculté de psychiatrie de l’école de médecine de San Francisco.

La méditation réduit le sentiment de solitude

La méditation a également l’avantage de réduire le sentiment d’isolement des seniors.

Une étude de l’université de Californie à Los Angeles (UCLA), publiée dans la revue « Brain, Behavior and Immunity », a constaté que les seniors qui avaient participé à un programme de méditation de huit semaines se plaignaient moins de la solitude.

Pour les chercheurs, cet effet positif de la méditation pour les seniors est dû à une inhibition de l’activité de gênes responsables de certaines inflammations, également associées à un sentiment de solitude.

Une technique enseignable dans les établissements pour les seniors

Il n’est d’ailleurs jamais trop tard pour pratiquer la méditation dans toutes ses formes et à tous les niveaux, après une bonne formation ou dans un groupe spécialisé.

L’enseignement des techniques de méditation dans les établissements d’hébergement pour les personnes âgées pourrait en effet améliorer l’état de santé des seniors et de renforcer les liens sociaux, d’après une étude publiée dans la revue Geriatric Nursing.

Des effets positifs dans la prise en charge de la maladie d’Alzheimer

La médiation et les exercices respiratoires (notamment dans le cadre de la pratique du Tai Chi) ralentissent la progression de la maladie d’Alzheimer, d’après une étude en double insu effectuée au Centre médical Beth Israel Deaconess.

Les scientifiques affirment que la méditation protège le cerveau des seniors des effets délétères de l’anxiété et du stress, deux conditions mentales susceptibles d’empirer les symptômes de la maladie d’Alzheimer.

La méditation stimule également l’hippocampe et le lobe frontal, deux zones du cerveau impliquées dans le stockage des informations de la mémoire à long et à court termes. La méditation permet de stimuler la mémoire des seniors et ses mécanismes. Elle augmente les chances de retrouver de vieux souvenirs au grand âge.

La méditation améliore l’humeur des seniors

La méditation stimule la libération d’hormones et de neurotransmetteurs (dopamine, sérotonine, ocytocine et endorphines, notamment) qui augmentent le sentiment de bien-être et de bonne humeur chez les seniors.

Une étude effectuée en Thaïlande a, par ailleurs, observé les effets d’une thérapie alliant la marche et la méditation. L’étude a constaté que les seniors du groupe pratiquant la marche et la méditation avaient de meilleurs résultats que ceux qui ne participaient qu’à la marche. La méditation en marchant a pour effet de réduire la dépression et d’améliorer l’état physique fonctionnel et la réactivité vasculaire

Un effet positif aussi pour les aidants familiaux

La méditation peut également profiter aux aidants familiaux de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, d’après une autre étude de l’UCLA.

Les scientifiques ont constaté que les aidants de seniors atteints de démence qui pratiquaient « une brève séance quotidienne de méditation voyaient leur stress diminuer ».

 

La méditation a ainsi de nombreux atouts pour les seniors et leurs proches. Elle peut s’apprendre de diverses manières, à l’aide d’un livre, grâce à une formation audio ou à travers des cours pour les seniors. Une étude de large envergure a d’ailleurs été lancée en 2016 au niveau européen pour évaluer l’effet de la méditation sur le bien-être des seniors. Coordonné par l’INSERM de Caen, ce projet permettra d’en savoir plus, dès 2018, sur les bienfaits de la méditation pour les seniors en général et les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, en particulier. En attendant, tout le monde peut tirer profit de la méditation à sa manière.

Note de l’article (7 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (5)

Réagissez, posez une question…

Annuler

  1. Sérougne Jean-Marc

    Je pratique la Méditation Transcendantale depuis 1972. Je vais avoir 67 ans dans quelques jours. Je suis en pleine forme. C’est une technique simple et sans effort. Pour tous les effets positifs qu’elle a eu dans ma vie, je ne peux que me féliciter de sa pratique régulière. Je la conseille à tous ceux qui veulent développer leur potentiel, s’épanouir et pour les moins jeunes vivre une retraite heureuse. Je crois enfin que c’est un excellent moyen de prévention des problèmes de santé: si nous étions nombreux à la pratiquer, le déficit de la sécurité sociale ne serait plus qu’un vieux problème bientôt oublié. Par contre une plus grande longévité de ses pratiquants pourrait poser des problèmes d’équilibre financier aux régimes de retraite concernés. Mais qui s’en plaindrait!

    Répondre
    1. Marie-Noelle Brun

      Bonjour
      Dans quel endroit peut on faire de la méditation ?Faut il un professeur? Faut il être accompagné ?Pourriez vous m’en dire plus pour pratiquer ?
      Merci et à bientôt de vous lire

      Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus