Comment devenir bénévole à la retraite ?
Le 14/01/2018 - Actualités

Après avoir acquis de l’expérience tant au niveau social que professionnel et avoir mené une vie bien remplie, la retraite peut être une étape déstabilisante. C’est justement à ce moment qu’il est conseillé de ne pas se replier sur soi. Le bénévolat peut faire d’une pierre deux coups : garder une vie sociale active et faire une bonne action.

Comment devenir bénévole à la retraite ?

Pourquoi faire du bénévolat à la retraite ?

Avant tout, être bénévole à la retraite permet aux seniors de garder une vie sociale active et de continuer à se sociabiliser. En effet, ne pas rester chez soi, interagir avec des personnes, mais aussi garder une activité physique, sont aussi bon pour le corps que pour l’esprit. Le bénévolat est alors une belle occasion de sortir et de voir du monde, surtout à cet âge où le risque d’isolement social est important. De plus, vous ferez une bonne action !

Si vous souhaitez faire du bénévolat, sachez que les associations qui recherchent constamment des bénévoles ne manquent pas, que ce soit dans le domaine sociale, humanitaire, ou encore culturel.

Les associations qui recherchent des bénévoles

La Croix-Rouge

Fondée en 1864, la Croix-Rouge française est une association d’aide humanitaire. Son objectif : secourir les personnes en difficultés. Elle opère à l’échelle nationale et internationale dans les domaines du secourisme, de l’action sociale, de la santé, de la formation. Elle compte plus de 57 000 bénévoles et 18 000 salariés. Elle travaille sur le développement de programmes spécifiques pour améliorer l’accès à l’eau, la sécurité alimentaire et la santé des personnes vulnérables. Son réseau est constitué de 950 unités locales et de 100 délégations départementales. Si vous souhaitez devenir bénévole au sein de la Croix-Rouge, vous pouvez, par exemple, être chargé de la distribution alimentaire.

Emmaüs

Créée en 1985, cette association est issue de la volonté de l’Abbé Pierre de venir en aide aux personnes dans le besoin. Il achète alors une maison dans laquelle il crée une auberge de jeunesse internationale : Emmaüs est né ! Emmaüs lutte contre la pauvreté, l’exclusion sociale, et vient en aide aux personnes sorties du « circuit traditionnel ». Avec Emmaüs, vous pouvez vous engager de façon bénévole pour donner des petits cours d’alphabétisation, aider à la recherche d’emploi ou participer à l’animation d’ateliers de loisirs, ou encore aider dans les boutiques Emmaüs.

La Société nationale de protection de la nature

Comme son nom l’indique, cette association vise à protéger la nature, dont les espèces animales et végétales sauvages, mais aussi les milieux et réserves naturelles. Créée en 1854, elle est d’ailleurs considérée comme l’association la plus influente en France dans ce domaine. Dans ce cadre, vous pouvez participer à des groupes de réflexion, avoir accès à des revues scientifiques ou de sensibilisation. A travers des actions concrètes comme la prospection de terrain, ou d’entretien des infrastructures de protection des milieux naturels, elle participe à la préservation de la biodiversité.

Les restos du cœur

Fondés en 1985 en France par Coluche, Les Restos du cœur est une association à but non lucratif et reconnue d’utilité publique. Cette association se compose de 11 antennes nationales, de 119 associations départementales et de plus de 2 100 centres. Les restos du cœur accompagnent des personnes en difficultés vers l’autonomie, grâce à l’aide alimentaire et/ou l’aide au logement. Si vous souhaitez vous rendre utile auprès des restos du cœur, vous pouvez  participer à la distribution de paniers repas ou à la collecte de denrées en magasins.

France Bénévolat

Créée en 2003, France Bénévolat est une association d’intérêt général. Son objectif ? Valoriser et promouvoir le bénévolat. France Bénévolat est présente dans toutes les régions de France et son projet associatif est le suivant : mettre en relation des bénévoles avec des associations, puis les accompagner tout au long de leur animation et les fidéliser. Ce suivi se fait à travers des enquêtes annuelles. On parle alors des raisons de l’engagement du bénévole, de son statut d’adhérent et parfois de donateur, des actions qu’il aime faire et de celles qu’il aime moins.

 

L’étape de la retraite n’est pas une fatalité. Au contraire, elle ouvre de nouvelles portes : cela permet de dégager du temps et la vie sociale prend alors toute sa place et s’enrichit. Pourquoi ne pas en profiter et faire une bonne action ?

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.7/5 - 3 votes - Votre vote :

Articles connexes