Qu’est-ce qu’une résidence services sénior ?

Solution alternative à la maison de retraite, la résidence-services senior offre un cadre de vie adapté aux personnes âgées valides, ainsi que des services répondant à leurs besoins. Quand opter pour cette formule ? Combien coûte un tel accueil et quelles sont les aides existantes ? Zoom sur une forme de logement amenée à se développer.

Qu’est-ce qu’une résidence services sénior ?

À qui s’adresse la résidence-services sénior ?

La résidence-services regroupe des habitations, dans un immeuble ou un « village sénior » avec des espaces verts, constituées de logements autonomes, où les résidents peuvent bénéficier de services collectifs adaptés aux besoins des aînés :

  • restauration,
  • surveillance,
  • loisirs (animations, activités sportives, ateliers…),
  • blanchisserie…

L’installation en résidence-services sénior convient tout particulièrement aux personnes âgées qui ne veulent ou peuvent plus continuer à vivre à domicile, pour les raisons suivantes :

  • leur logement est trop grand, coûteux à adapter au vieillissement ou à chauffer, difficile à entretenir, insuffisamment accessible, loin des commerces…
  • elles souhaitent rompre l’isolement,
  • elles désirent anticiper une future perte d’autonomie et vivre dans un cadre sécurisé.

Les personnes vivant en résidence-services senior peuvent librement faire appel à un service d’aide à domicile extérieur ou ayant signé un partenariat avec la structure, pour accéder à des prestations facilitant le maintien à domicile. Par exemple :

  • aide-ménagère,
  • portage des repas,
  • bricolage,
  • jardinage,
  • gardiennage.

Quel choix : résidence-services senior ou Ehpad ?

Le choix entre l’installation en résidence-services sénior et l’entrée en maison de retraite dépend avant tout de l’état de santé de la personne âgée. La résidence-services sénior n’est pas médicalisée et ne convient donc pas aux aînés en perte d’autonomie, qui seront orientés vers des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

En résidence-services sénior, les personnes qui ont besoin de soins infirmiers ou médicaux peuvent toutefois faire appel à un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) ou à des intervenants libéraux. Les honoraires seront à leur charge.

La résidence-services sénior s’adresse aux personnes qui cherchent une solution intermédiaire entre le maintien à domicile et l’hébergement en maison de retraite médicalisée (Ehpad), plus adapté aux aînés dépendants. En résidence-services sénior, la personne âgée bénéficie des avantages d’une structure adaptée au vieillissement (logement aménagé pour prévenir les chutes, services de proximité), sans les contraintes de la vie en collectivité. Les résidences services séniors sont d’ailleurs souvent installées en centre-ville : la proximité des magasins, services essentiels et transports facilite la mobilité et l’intégration dans la vie de la cité.

Tableau récapitulatif des différences et points communs :

 

Résidence-services seniorEhpad
Public accueilli
  • Seniors autonomes ou semi-valides
  • Personnes âgées dépendantes
Soins médicaux
  • Non dispensés
  • Assurés par l’équipe soignante
Prestations collectives
  • À la carte, dans leur majorité
  • Incluses dans les services d’hébergement
Tarification
  • Loyer
  • Charges obligatoires et facultatives
  • Tarif hébergement,
  • Tarif dépendance,
  • Tarif soins (couvert par l’Assurance maladie)
Aides financières
  • Aides au logement
  • Allocation personnalisée d’autonomie (APA à domicile)
  • Aide sociale à l’hébergement
  • Aides au logement
  • Allocation personnalisée d’autonomie (APA en établissement)

Combien coûte l’accueil ?

Les logements proposés en résidence-services sénior peuvent être de différentes tailles : des studios aux pavillons, en passant par des appartements de plusieurs pièces. Ils sont proposés en location ou à l’achat.

Le coût de l’accueil en résidence-services sénior comprend un loyer (pour le locataire) et des charges locatives ou de copropriété.

L’accès au bouquet de prestations est réservé aux résidents et peut être facturé de deux manières différentes :

  • contribution forfaitaire fixée par le syndicat des copropriétaires, payée par tous les résidents et indépendante de leur recours effectif aux services offerts,
  • rémunération des seuls services consommés. Même dans ce cas, les charges locatives ou de copropriété susmentionnées comprendront aussi une partie liée au fonctionnement et à l’entretien des locaux communs, payée par tous les résidents.

Les résidences-services séniors sont des structures plus luxueuses que les résidences-autonomie (foyers-logements) qui s’adressent davantage aux personnes âgées aux revenus limités. Cependant, les personnes satisfaisant à certaines conditions peuvent bénéficier d’aides pour financer une partie de leurs frais d’hébergement.

Les aides disponibles en résidence-services sénior sont les suivantes :

  • aides au logement : aide personnalisée au logement (APL) ou allocation de logement sociale (ALS), versées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité agricole (MSA), en fonction du régime de protection sociale du résident,
  • l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) : l’APA ne permet pas de financer l’hébergement dans les résidences seniors, mais peut aider à payer des aides techniques et humaines pour le résident qui commence à perdre son autonomie.
L'avis des utilisateurs sur cet article
4.6/5 - 5 votes - Votre vote :

Articles connexes