Les tarifs des résidences services seniors

Les structures d’hébergement pour personnes âgées autonomes exercent une attraction croissante chez les aînés à la recherche d’un environnement sécurisé et confortable. De plus en plus abordables, les tarifs des résidences services seniors diffèrent en fonction de la région et la formule choisie.

Les tarifs des résidences services seniors

De quoi dépendent les tarifs en résidences services seniors ?

De plus en plus de personnes âgées autonomes choisissent de s’installer en résidence services : cette formule leur assure sécurité et confort, lorsque le maintien à domicile ne répond plus à leurs besoins. Ces structures d’hébergement pour aînés proposent en effet un logement adapté et une palette de services à la carte ou imposés.

Les tarifs des résidences services seniors dépendent donc de plusieurs facteurs :

  • la taille du logement et la zone géographique ;
  • le standing de l’établissement ;
  • les services de base proposés obligatoirement ;
  • les services consommés à la carte.

Les logements – qui vont du studio à l’appartement de deux ou trois pièces (voire plus) – sont proposés à l’achat ou en location. En location, les tarifs des loyers pratiqués en résidences services sont plus ou moins conformes aux coûts du marché local.

La facture du résident se décompose en plusieurs éléments. Les prix des résidences services seniors comprennent ainsi :

  • un loyer (en location) : il s’élève en général à 600-700 € par mois, mais le prix peut être beaucoup plus élevé dans les régions où l’immobilier est plus cher ;
  • des charges locatives ;
  • des charges individualisées : pour les services à la carte.

Combien coûtent les prestations en résidences services senior ?

On rencontre aujourd’hui sur le marché deux méthodes de fixation des tarifs des prestations proposées en résidences seniors :

Une formule tout compris : les charges de services sont considérées comme des charges de copropriété. Les charges couvrent l’installation, l’entretien et l’utilisation des espaces collectifs : jardins, locaux communs (restaurant, bibliothèque, salon…), salle de sport… Tous les résidents doivent s’acquitter de cette partie du tarif de la résidence services senior, qu’ils utilisent ou non les espaces de vie communs ou les prestations qui y sont proposées.

Une formule à la carte : les tarifs des résidences services seniors fonctionnant sur ce modèle comprennent des charges communes liées à la gestion des locaux et services communs et payées par tous, mais aussi des charges individualisées correspondant aux services à la carte.

La formule la plus fréquente est le tarif à la carte selon les prestations reçues en résidence services.

En général, les charges locatives comprennent :

  • eau,
  • chauffage,
  • entretien et maintenance des communs.

Certaines résidences services définissent un tarif d’adhésion au « club », auquel la suscription est plus souvent obligatoire. Il couvre les charges de services liées au fonctionnement de l’établissement :

  • présence d’un personnel d’accueil et de surveillance,
  • accès libre aux espaces communs,
  • frais d’entretien généraux,
  • coordination des activités et services.

À ce tarif de base des résidences services seniors s’ajoutent le coût des prestations à la carte :

  • restauration,
  • animations et activités de loisirs,
  • blanchisserie,
  • aide à domicile.
Évaluer les ressources d’un futur résident

Quelles sont les aides pour financer le tarif des résidences services senior ?

Les résidences services seniors s’adressent en général à des personnes âgées aux ressources plus élevées que celles hébergées en résidences-autonomie à vocation sociale. Les prestations y sont plus luxueuses et les tarifs des résidences services seniors sont plus élevés.

Toutefois, il est possible de recevoir certaines aides en fonction de la situation du résident :

Nom de l’aideBénéficiairesDescription
Aides au logement (APL ou ALS)
  • Accédants à la propriété
  • Locataires
  • L’aide personnalisée au logement (PAL) permet d’alléger les tarifs des résidences services seniors conventionnées.
  • L’allocation de logement sociale (ALS) concerne les structures non conventionnées, mais respectant certains critères.
Allocation personnalisée d’autonomie (APA à domicile)Personnes en perte d’autonomie (Gir 1 à 4, évalué à l’aide de la grille AGGIR)Elle participe au financement de la téléassistance et de l’aide à domicile

 

En revanche, les résidences services seniors ne sont pas habilitées à recevoir les bénéficiaires de l’aide sociale à l’hébergement(ASH).

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.2/5 - 11 votes - Votre vote :

Articles connexes