En se rendant au domicile des personnes âgées, des personnes malades ou accidentées pour les accompagner dans leurs actes essentiels du quotidien, l’auxiliaire de vie sociale (AVS) joue un rôle crucial. Leur présence journalière est telle qu’il arrive au patient de leur demander des missions additionnelles, souvent par méconnaissance des tâches qui leur sont dévolues. L’occasion de revenir sur la diversité des fonctions d’une auxiliaire de vie, tout en soulignant les limites et les tâches interdites.

Quelles sont les tâches d’une auxiliaire de vie ? 

L’auxiliaire de vie constitue une compagnie précieuse pour les personnes dépendantes résidant à leur domicile. En plus de préserver l’autonomie et le maintien à domicile, l’AVS joue un rôle essentiel dans la création de liens sociaux et relationnels avec la personne aidée.

Les actes essentiels de la vie courante

auxiliaire de vie à domicile avec une personne âgée

Selon la capacité motrice et cognitive de la personne aidée, l’auxiliaire de vie l’assiste dans les actes du quotidien tels que :

  • Aide au lever et au coucher,
  • Aide à la toilette pour les gestes et soins d’hygiène de base: 
    • entrer et sortir de la douche, 
    • rasage, 
    • toilette au gant, 
    • passage de crème…
    • assurer le change d’une couche adulte, 
    • nettoyer les parties génitales.
  • Habillage,
  • Courses, préparation et prise des repas,
  • Transférer le patient d’un lit à un fauteuil, avec utilisation d’une aide technique adaptée, comme un lève malade en cas de forte dépendance, 
  • Garde de nuit à domicile, en cas de maladie ou de retour d’hospitalisation par exemple,
  • Ménage.

Les activités de la vie sociale 

La perte d’autonomie limite significativement les opportunités d’interactions extérieures. Grâce à leurs compétences humaines, les auxiliaires à domicile jouent un rôle social essentiel. En effet, accompagner les patients dans diverses activités et loisirs favorise le maintien et le développement des capacités de la personne aidée, tout en stimulant les relations extérieures. Cela peut inclure :

  • Veiller sur l’évolution de la personne âgée, la stimuler, la soulager, lui apprendre à faire, communiquer avec ses proches.
  • Animer la journée à l’aide d’activités manuelles et artistiques, promenades, lecture, jeux, etc.
  • Accompagner le patient à ses rendez-vous, à visiter ses proches et à ses activités hebdomadaires.

Les petits services

L’auxiliaire de vie se révèle aussi être une aide précieuse pour déléguer certaines obligations administratives et autres services ponctuels à domicile : 

  • Prise de rendez-vous,
  • Ecriture d’un courrier simple, 
  • Passer un appel,
  • Assistance informatique, 
  • Réalisation un petit bricolage, 
  • Accompagnement à des RDV médicaux…
Sophie, conseillère spécialisée Grand âge

Trouver une aide à domicile n’a jamais été aussi simple!

SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Obtenir une aide à domicile

SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Qu’est-ce qu’une auxiliaire de vie n’a pas le droit de faire ?

Comme une aide à domicile, l’AVS représente une précieuse compagnie et souvent la personne de confiance à qui l’on se sent libre de tout demander. Cependant, cette profession reste réglementée, avec des interventions strictement définies et contrôlées. 

Les limites de l’entretien à domicile 

Les tâches qu’une auxiliaire de vie peut accomplir concernent uniquement le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie dont elle a la charge. Il lui est donc interdit d’effectuer le ménage, le linge, les repas ou toute autre demande d’une autre personne que le bénéficiaire, même si cette personne vit au même domicile.

Parmi les tâches domestiques, l’auxiliaire de vie n’est pas habilité à:

  • Effectuer des tâches qui ne sont pas à la portée humaine, telles que le nettoyage des murs, des plafonds, des armoires et des vitres. Monter sur des échelles ou déplacer des objets volumineux tels qu’une gazinière, une machine à laver ou un canapé est interdit.
  • Faire des courses au-delà de 5kg et qui nécessite un moyen de transport,
  • Nettoyer une cave ou un grenier. Seules les tâches ménagères courantes dans les espaces habitables du logement sont autorisées.

L’hygiène et les actes médicaux 

une auxiliaire de vie ne doit pas réaliser un acte médical

Certains gestes et soins ne relèvent pas des fonctions d’une auxiliaire de vie. L’intervenant n’est en effet en aucun cas autorisé à réaliser des actes médicaux ou paramédicaux, réglementés et réservés aux professionnels de la santé. Tels que :

  • Effectuer une toilette prescrite médicalement ou un nursing (toilette au lit), que seuls les aides-soignants et infirmiers sont habilités à réaliser. 
  • Poser des bas de contention.
  • Réaliser un pilulier ou administrer des médicaments.
  • Poser une sonde ou une attelle.
  • Réaliser une manucure ou une pédicure.
  • Réaliser des transferts de personnes dépendantes, sans aide médicale.
  • Appliquer des crèmes sur ordonnance.

Cependant, si la personne âgée a une trachéotomie, l’AVS est formée et autorisée à pratiquer des aspirations endo-trachéales. 

La gestion administrative et financière

L’auxiliaire de vie n’est pas autorisée à effectuer des démarches administratives et financières à la place de la personne bénéficiaire, telles que : 

  • Ouvrir des comptes bancaires, 
  • Utiliser les moyens de paiement,
  • Réaliser une quelconque opération financière comme la gestion des comptes ou le retrait d’argent,
  • Signer un document : acte de vente, bail ou contrat.

Si la personne aidée n’est plus en mesure de gérer ses propres finances, ses proches devront recourir à une protection juridique telle que l’habilitation familiale, la tutelle ou la curatelle.

La seule interaction autorisée de l’AVS avec l’argent concerne le règlement des courses, sous réserve d’utiliser des espèces et de conserver une preuve à des fins de compte-rendu, telle qu’un ticket de caisse, un reçu ou une facture.

Rendre des petits services

Il est parfois tentant de solliciter une personne valide pour lui demander des petits services ponctuels. Toutefois, certains travaux ne relèvent pas des compétences de l’intervenant, notamment : 

  • Les lourds travaux d’entretien ou de réparation du logement, 
  • La réparation de l’électroménager, 
  • Les travaux de plomberie et d’électricité, 
  • Le jardinage (tonte du jardin ou taille d’une haie),
  • S’occuper des animaux. 

À noter que certaines entreprises ou associations d’auxiliaires de vie disposent d’intervenants habilités à la garde d’enfants ou le jardinage. Renseignez-vous !

La réglementation, qui encadre ce que peuvent et ne peuvent pas faire les auxiliaires de vie, vise à honorer leur travail tout en assurant le bien-être et la sécurité des personnes assistées. Le respect de ces normes éthiques et légales simplifie et sécurise leur pratique quotidienne, garantissant ainsi un accompagnement médico-social de qualité pour ceux qui en ont besoin.

Tableau récapitulatif des Missions et Limites des Auxiliaires de Vie

CatégorieInformations Clés
Tâches AutoriséesAssistance dans les actes de la vie quotidienne (lever, coucher, toilette, habillage), préparation des repas, ménage, activités sociales et loisirs, accompagnement à des rendez-vous.
Limites de l’EntretienInterdiction de tâches ménagères pour d’autres résidents, travaux lourds, courses au-delà de 5kg, nettoyage de caves/greniers.
Hygiène et Actes MédicauxPas d’actes médicaux ou paramédicaux (toilette prescrite, pose de bas de contention, administration de médicaments, manucure/pédicure, transferts sans aide médicale).
Gestion Administrative et FinancièreInterdiction de gérer les finances ou documents administratifs du bénéficiaire (ouverture de comptes, utilisation de moyens de paiement, signatures).
Services ExclusNe peut pas effectuer de lourds travaux d’entretien, réparations électroménagères, plomberie, électricité, jardinage, s’occuper des animaux.

Note de l’article (15 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

1 Commentaire

Réagissez, posez une question…

  1. GURIN BRUNO AVS

    Hello, il ne peut pas être demandé à une AVS de faire du ménage. Il y a des Aides à Domicile. Par contre après cuisine et repas il faut laisser le lieu prpre

    Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus