Avec le vieillissement de la population, l’éclatement des familles et la mobilité sociale, l’isolement des personnes âgées est un phénomène de plus en plus fréquent. Le quart des seniors de 75 ans et plus vit dans la solitude. Que vous soyez vous-même isolé ou que vous connaissiez des seniors en proie à la solitude, il existe des solutions pour lutter contre l’isolement. Cap Retraite vous donne quelques pistes pour aider les seniors à profiter du grand-âge et éviter les effets négatifs de la solitude.

Donner un sens au quotidien pour prévenir l’isolement des personnes âgées

Le sentiment d’isolement des personnes âgées vient souvent de celui d’être inutile, lié à l’interruption de l’activité professionnelle. Les personnes âgées qui ont un objectif donnant un sens à leur vie ou des loisirs qui les passionnent ont moins de risques de souffrir des effets négatifs de l’isolement social.

De nombreux loisirs et centres d’intérêt permettent, par  nature, de maintenir des liens sociaux et d’ainsi éviter l’isolement des personnes âgées. Toutes les activités en groupe ont des effets bénéfiques. Si la personne âgée n’a pas de loisirs particuliers, elle peut fréquenter un club pour les seniors ou se renseigner auprès du Centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville, qui organise souvent des activités pour les seniors.

Le bénévolat est également une excellente façon de se sentir utile. De nombreuses possibilités existent : des associations de seniors anciens professionnels qui aident les jeunes à s’insérer sur le marché du travail jusqu’à l’aide aux devoirs, en passant par le bénévolat en maison de retraite.

Encourager les seniors pieux à poursuivre leur pratique religieuse

Les personnes âgées pratiquantes qui fréquentent régulièrement l’église, le temple, la mosquée ou la synagogue profitent du lien social généré par la rencontre entre les fidèles. Des études américaines ont constaté un taux de mortalité plus faible chez les personnes âgées fréquentant régulièrement des services religieux que chez leurs homologues à la pratique moins régulière.

La fréquentation de l’église réduit non seulement l’isolement des personnes âgées, mais permet aussi aux seniors qui vivent seuls de bénéficier du regard attentif des autres fidèles qui peuvent constater un éventuel déclin qui aurait pu passer inaperçu.

S’occuper d’un animal de compagnie

Le fait de s’occuper d’un autre être vivant peut réduire le sentiment d’isolement des personnes âgées. D’après des observations sur les maîtres d’animaux domestiques, les avantages de nos « amis à quatre pattes » sont nombreux  pour les personnes âgées:

  • le maître d’un animal reste engagé socialement,
  • la personne âgée est moins souvent déprimée,
  • elle souffre moins de la solitude,
  • elle se sent plus en sécurité,
  • elle est plus motivée à exploiter son temps de manière constructive,
  • elle a besoin de moins de médicaments.

Certes, la personne âgée doit être suffisamment autonome pour pouvoir s’occuper d’un animal. Mais même un petit chat apporte du réconfort. Un chien permet de sortir et rester mobile.

Avoir une image positive de son corps

De nombreuses personnes âgées évitent les interactions sociales, car elles ont une image négative de leur corps. Les personnes âgées en surpoids sont notamment plus à risque de souffrir de l’isolement social, à cause de l’embarras.

Aider un proche âgé à se sentir mieux dans sa peau passe par des gestes simples comme les compliments et les commentaires positifs, qui l’aident à retrouver leur confiance en soi. Parfois, le simple fait d’aider une personne âgée à aller chez le coiffeur ou l’esthéticienne peut lui permettre de sortir de son enfermement et ainsi maintenir des liens sociaux avec autrui.

Encourager les personnes âgées à faire examiner leur vision et leur audition

Les personnes âgées dont les troubles de la vision ou de l’audition ne sont pas diagnostiqués ou traités comme il se doit ont tendance à éviter les situations impliquant des liens sociaux, à cause de la honte et des difficultés à communiquer.

Une mauvaise audition est propice à l’isolement des personnes âgées, alors qu’un appareil auditif peut souvent faciliter la communication et changer la situation du tout au tout ! Retrouvez nos 5 astuces pour préserver son audition.

De la même manière, l’incontinence est un trouble qui renforce l’isolement des personnes âgées. Il est important de prévoir une bonne prise en charge, avec un traitement adapté, pour permettre au senior de maintenir une vie sociale et pouvoir sortir de chez lui sans honte.

Prévenir les voisins pour éviter l’isolement des personnes âgées

Les personnes âgées isolées sont plus vulnérables et risquent de souffrir de différents problèmes sans que nul ne s’en rende compte. Il peut être utile d’informer les voisins auxquels vous pouvez faire confiance et leur demander d’avoir l’œil sur votre proche âgé.

Des initiatives comme les « équipes citoyennes », composées de bénévoles au sein des collectivités locales, peuvent aider à lutter contre l’isolement des personnes âgées. Mais, même en l’absence d’organisation de ce genre, vous pouvez créer votre propre petite équipe en mettant les voisins à contribution et en les informant des problèmes de votre proche. La majorité d’entre eux se feront un plaisir d’aider.

Encourager la personne âgée à manger avec d’autres seniors

L’acte alimentaire a une dimension sociale dans toutes les sociétés. Consommer un repas avec autrui est un acte social qui tisse des liens entre les personnes assises autour d’une même table.

De nombreux CCAS gèrent des restaurants où les personnes âgées peuvent venir manger plusieurs fois par semaine à des prix souvent réduits. Manger dans un tel environnement réduit l’isolement et permet de prévenir la dénutrition des personnes âgées.

Avez-vous d’autres conseils pour prévenir l’isolement des personnes âgées ? Partagez vos idées avec nous dans les commentaires ci-après.

Note de l’article (21 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (7)

Réagissez, posez une question…

Annuler

  1. Eve Fouques

    Bonjour
    Femme de 70 ans (sans famille proche ) Ni amies ( faucheuse )
    Debut 2020 chute =fracture colonne vertébrale =difficultés pour marchée = prise de poids perte de taille |
    Ajoutez à cela Le confinement qui me prive de sorties
    Résultat ; je me retrouve SEULE de 7h du matin à 17 h le soir
    sans voir ni parler à âmes qui vive HELPpp je craque

    Répondre
    1. Thierry B

      Où vous trouvez-vous ?
      Thierry

      Répondre
  2. duc jean-claude

    bonjour
    je souhaiterai vous faire part du problème suivant dans le cadre du maintient a domicile des personnes agées.
    ma maman est handicapée.elle habite seule chez elle.je me rends au moins une fois parsemaine pour la voir et pour divers démarche et principalement pour ces courses.malheureusement je suis insdiponible pour raison médicale.j’ai téléphoner a plusieurs magasins (intermarché.cerrefour.monoprix.) pour savoir s’il y possibilité de livraison a domicile.aucune de ces trois enseigne ne livre a domicile et encore moins pour une commande par téléphone.je pense qu’a ce jour c’est un service qui devrait être mis en place au même titre que le drive.ma maman habite a crépy en valois (60).même une livraison en ville n’est pas possible
    qu’en pensez vous ?
    avez connaisance de ce problème ?
    y a t’il un service qui éxiste pour ce genre de situation ?
    merci
    cordialement
    Mr DUC jean-claude
    15 rue de la lyre d’orphée OTHIS 77280

    Répondre
    1. Julie de Cap Retraite

      Bonjour M.Duc,
      Nos conseillers sont spécialisés dans la recherche de maison de retraite.
      Je vous conseille de vous tourner vers les services sociaux de votre ville.
      Toutefois, si vous avez besoin de plus de renseignements je vous invite a contacter nos conseillers Cap Retraite sur notre numéro vert au 0800.891.491 (appel et service gratuit) ou 01.41.16.49.70.
      Bonne journée

      Répondre
    2. Eve Fouques

      Bonjour jean Claude
      janvier 2020 je suis Tombée d un escabeau = résultat fracture de la colonne vertébrale = début de la pandémie = mal soignée = j ai perdu 12 cm = je n ai plus accès au micro onde beaucoup trop haut à présent = la douleur est tel que je ne peux plus rester debout = seule je m ennuie du coup je mange des biscuit chocolats Brefs touts ce qu il ne faut pas Resultat 15 kilos en 2 ans ( nourriture Mais aussi le fait de ne plus pouvoir sortir le petit chien J ai essayer de me faire livrer Gros Hic les produits proposer dans les pubs de livraison à domicile sont exclusivement pour Paris le reste de la France Rien j ai essayé de voir avec les Epad ou autres Je n arrive pas à entrer en contacts .’’’Mars 2020 un restaurateur m avais livrer des plats préparer Mais en septembre il a refuser ???
      J ai donc contacter les services sociaux > Deposer un dossier >
      La réponse a été négative pour cause de retraite pas suffisante > malgres le fait d avoir des économies ET un mari toujours en activités cela a été refuser
      Par contre moyennant 15€ de l h je pouvais avoir une aide à domicile Aide qui n est pas venue les premières fois ET quand elle est venue m a voler de l argent
      A ce jour je saute souvent le repas du midi
      Mais le plus difficile ; C EST de rester 9.’’ Voir 10 heures
      sans parler sauf au petit chien
      Je vous souhaite bonne chance dans vos recherches

      Répondre
      1. Angélique Dumay

        Bonsoir madame
        Je suis aide a domicile , votre message est très triste . Je ne comprend pas pourquoi vous avez pas le droit a une aide a domicile … Dans votre état ??
        Vous devez vous sentir isolée malgres que vous avez votre mari c’est sa !!! L’isolement est terrible
        A bientôt

        Répondre
  3. ROUSSILLOUX Helene

    je suis valide, je conduis et aotonome
    je ne me vois pas aller en residence
    c’est juste une compagnie

    Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus