Au sommaire

    Comparateur en ligne 100% gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 282 lecteurs

    Vous envisagez une prise en charge de votre proche en établissement et vous interrogez sur ce que comprend le coût d’une maison de retraite ? Vous trouverez ci-après des explications sur la façon dont se décompose le tarif journalier en Ehpad. Découvrez ce qu’il comprend et les différents financements qui existent pour alléger le prix de la maison de retraite chaque mois.

    Combien coûte une maison de retraite ?

    Le coût de l’accueil en maison de retraite de type Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) se décompose en trois parties distinctes :

    • hébergement,
    • dépendance,
    • soins.

    Les prestations comprises et la prise en charge financière diffèrent en fonction de la partie considérée.

    En outre, le prix payé en Ehpad dépend du type de séjour : permanent ou temporaire. Le coût d’un hébergement temporaire est en général calculé au prorata du tarif journalier, souvent légèrement majoré. Enfin, le prix de l’hébergement en maison de retraite varie en fonction de la chambre choisie : chambre simple ou double.

    Que comprend le tarif hébergement en EHPAD ?

    La facturation liée à l’hébergement en maison de retraite de type Ehpad comprend plusieurs éléments.

    Composantes du tarif hébergementDescription
    Frais de gestion administrative– rendez-vous d’admission de la personne âgée,
    – documents de liaison avec la famille,
    – prestations comptables, etc.
    Prestations hôtelières– C’est probablement la partie la plus conséquente et connue du coût d’une maison de retraite.
    – Ces prestations comprennent : les repas, l’hébergement en chambre simple ou double, l’entretien et la maintenance, le chauffage, etc.
    Animation de la vie sociale– Activités au sein l’établissement ou à l’extérieur
    – Ateliers, animations…
    BlanchissageL’entretien du linge de maison et de toilette est compris dans le coût de la maison de retraite pour le résident
    Les prestations du tarif hébergement en Ehpad

    Le tarif hébergement médian est d’environ 61 € par jour par personne en chambre individuelle (ou 58 €, si la chambre est habilitée à l’ASH), en 2019 (CNSA, avril 2021).

    Quelles sont les aides pour baisser le tarif hébergement en Ehpad ?

    Cette partie de la facture de la maison de retraite est à la charge du résident. Toutefois, si ses ressources sont faibles, ce dernier peut bénéficier d’aides financières pour alléger le paiement en maison de retraite, versées par différents acteurs :

    • l’aide au logement : aide personnalisée au logement (ALP) ou allocation de logement sociale (ALS). Elle est versée directement à l’établissement par la Caisse d’allocations familiales (CAF) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) pour les personnes dont les revenus sont inférieurs à certains plafonds ;
    • l’aide sociale à l’hébergement (ASH) : les résidents dont les ressources ne suffisent pas pour payer le coût de la maison de retraite peuvent demander l’ASH auprès du département.

    Comment la dépendance influence-t-elle le coût d’une maison de retraite ?

    Dans les résidences médicalisées, c’est-à-dire dotées du statut d’Ehpad, le paiement à la maison de retraite comprend une partie dite tarif dépendance.

    Qu’est-ce que le tarif dépendance ?

    Ce tarif couvre tous les coûts liés à la prise en charge de la perte d’autonomie des seniors en maison de retraite :

    • l’assistance à la toilette, à l’habillage et à la prise des repas,
    • les produits liés à l’incontinence,
    • les frais de blanchisserie supplémentaires dus à la perte d’autonomie du résident.

    Comment est calculé le tarif depandance dans les Ehpad ?

    Le tarif dépendance est déterminé en fonction du degré de perte d’autonomie du résident, évalué par le médecin coordonnateur à l’aide de la grille AGGIR. Plus le résident de la maison de retraite est dépendant plus ce coût est élevé. Il existe en fait trois tarifs de maison de retraite différents pour les GIR 1-2, GIR 3-4 et GIR 5-6.

    Le paiement médian pour la dépendance en maison de retraite est de :

    • 20,51 € par jour pour un résident très dépendant (GIR 1-2),
    • 5,53 € pour un résident relativement autonome (GIR 5-6) (CNSA, 2021).

    Quelle aide pour le paiement du tarif dépendance ?

    • Cette partie du coût d’une maison de retraite donne droit à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), versée par les Conseils départementaux.

    L’APA en établissement concerne les résidents classés en GIR 1 à 4, à partir de l’âge de 60 ans. Le résident doit s’acquitter d’une participation calculée en fonction de ses ressources et du tarif dépendance de base, à savoir celui des GIR 5-6.

    • Les résidents ont également des droits sur le plan fiscal, par exemple une déduction des dépenses liées à l’hébergement et la dépendance de l’impôt sur le revenu.

    Un résident supportant des frais de dépendance a en effet le droit à une réduction d’impôt sur le tarif de l’Ehpad. Il s’agit d’une réduction de 25 % des dépenses, plafonnées à 10 000 € par an par personne âgée en maison de retraite. Elle s’applique à la fois au tarif hébergement et au tarif dépendance.

    Quels sont les autres paiements en maison de retraite ?

    Les coûts liés à la santé et aux soins octroyés en maison de retraite (prestations médicales et paramédicales) sont pris en charge par l’assurance maladie. Ils ne sont donc pas facturés au résident.

    En revanche, les soins effectués par un médecin de famille ou un intervenant libéral extérieur font partie de la couverture santé du résident. S’il y a des dépassements d’honoraire et autres frais non pris en charge par la sécurité sociale, ils sont soit couverts par la mutuelle, soit payés par le résident.

    En revanche, certaines prestations facultatives majorent le coût de la maison de retraite. Les prestations incluses dans le tarif journalier varient d’un établissement à l’autre. Le contrat de séjour conclu lors de l’admission précise le socle des prestations comprises dans le coût de la maison de retraite et les services facturés en sus.

    Les prestations facultatives peuvent être :

    • le blanchissage du linge personnel du résident,
    • les soins du corps : manucure, pédicure, coiffeur,
    • l’usage d’Internet dans la chambre (l’accès aux communications dans au moins une partie de la maison de retraite est compris dans le coût, mais pas obligatoirement dans les chambres)…

    Il est donc important de vérifier en amont ce que comprend exactement le coût de la maison de retraite.

    Lorsque la facture reste trop élevée même avec les aides, il peut être recommandé de s’éloigner du domicile. Par exemple à Paris (où le tarif hébergement atteint en moyenne 3 300 euros par mois), on peut choisir un Ehpad dans un département affichant des prix plus abordables.

    Avec l’annuaire Cap Retraite, vous pourrez vérifier les caractéristiques des résidences (présence d’une unité Alzheimer, d’espaces verts, etc.)

    Questions fréquentes

    Qui doit payer la maison de retraite ?

    L’accueil en maison de retraite est à la charge du résident, du moins pour les tarifs hébergement et dépendance. Le tarif soins est pris en charge par l’assurance maladie et le résident n’a rien à payer.

    Le reste à charge après les aides octroyées sur le tarif Ehpad est parfois supérieur aux ressources de la personne âgée. Dans ce cas, il existe une obligation de solidarité familiale :

    • le droit de secours entre conjoints (mariés ou pacsé) signifie que la première personne sollicitée pour payer la maison de retraite sera le/la conjoint/e ;
    • l’obligation alimentaire : viennent ensuite les autres proches (enfants, ascendants, gendres et belles-filles…).

    Lorsque les proches ne peuvent pas couvrir l’ensemble du prix de la maison de retraite, l’aide sociale à l’hébergement peut être demandée au Conseil départemental. La commission d’aide sociale fixera d’abord la participation des obligés alimentaires, puis complétera. L’ASH est récupérable sur la succession du résident.

    Qui fixe les tarifs en Ehpad ?

    Le tarif dépendance est imposé par le Conseil départemental chaque année. Les trois différents tarifs dépendance sont déterminés d’après le niveau moyen de perte d’autonomie des résidents de l’Ehpad.

    Le tarif hébergement de la facture en maison de retraite est fixé par :

    • le président du Conseil départemental, pour les établissements publics et les places habilitées à l’aide sociale des maisons de retraite privées et associatives ;
    • le gestionnaire de la résidence pour les places non habilitées à l’ASH (réévalué chaque année au taux fixé par arrêté ministériel) du secteur privé.

    Les différences de tarifs entre résidences de même statut administratif (places habilitées ASH, etc.) sont également dues au coût du bâti dans le secteur, aux éventuels travaux de modernisation, etc.

    Comment comparer les prix des maisons de retraite ?

    Le tarif des maisons de retraite dépend de plusieurs critères et il est difficile de comparer les prix sans connaître les résidences et leurs prestations.

    Vous pouvez recourir à un comparateur de prix des maisons de retraite, comme celui de Cap Retraite. Il permet de sélectionner plusieurs résidences et de se faire une idée des prix et des prestations proposées.

    Pour mieux comparer ce qu’offre chaque Ehpad, contactez gratuitement les conseillers Cap Retraite et recevez des informations personnalisées. Ils vous faciliteront la recherche et les comparaisons. Résultat : vous avez plus de temps pour profiter au maximum de votre proche âgé !

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite