La maladie de Huntington est une affection neurodégénérative héréditaire qui entraîne des troubles moteurs, cognitifs et psychiatriques. Elle affecte la vie quotidienne des personnes atteintes et de leurs proches, rendant parfois nécessaire l’entrée en maison de retraite pour assurer une prise en charge adaptée.

Nous vous présentons 7 signes qui pourraient indiquer qu’il est temps de considérer cette solution pour un proche souffrant de la maladie de Huntington.

1. Des difficultés croissantes dans les activités de la vie quotidienne

Parmi les symptômes de la maladie de Huntington, on retrouve notamment des troubles moteurs qui peuvent rendre les activités de la vie quotidienne de plus en plus difficiles. Si votre proche éprouve des difficultés pour se vêtir, se nourrir ou se laver seul, l’entrée en maison de retraite pourrait être bénéfique pour lui offrir l’assistance dont il a besoin.

  • Des troubles de la motricité : la maladie de Huntington peut entraîner des mouvements involontaires, des problèmes de coordination et des troubles de l’équilibre, rendant certaines tâches quotidiennes ardues.
  • Des difficultés à communiquer : les troubles moteurs peuvent affecter la parole, rendant la communication difficile et frustrante pour la personne atteinte et son entourage.
senior ayant des difficultés à communiquer

2. Une sécurité compromise à domicile

La maladie de Huntington peut exposer la personne atteinte à des risques accrus d’accidents domestiques. Si vous constatez que votre proche a du mal à assurer sa sécurité au quotidien, il est peut-être temps de réfléchir à une solution de prise en charge plus sécurisante.

  • Des chutes fréquentes : les troubles de l’équilibre et de la coordination peuvent provoquer des chutes, avec un risque de blessure et de fractures.
  • Des difficultés à gérer les médicaments : la personne atteinte peut avoir du mal à suivre son traitement correctement, ce qui peut aggraver son état de santé.

3. Une détérioration des compétences cognitives

La maladie de Huntington peut provoquer des troubles cognitifs, affectant la mémoire, l’attention, l’organisation et la planification. Si ces troubles deviennent trop handicapants, une prise en charge spécialisée en maison de retraite pourrait être bénéfique.

  • Des problèmes de mémoire : la personne atteinte peut avoir du mal à se souvenir d’événements récents ou à reconnaître des visages familiers.
  • Des difficultés à prendre des décisions : la maladie de Huntington peut entraîner des troubles du jugement, rendant la prise de décision difficile et potentiellement dangereuse.

4. Des troubles du comportement et de l’humeur

Les troubles psychiatriques sont courants chez les personnes atteintes de la maladie de Huntington. Si votre proche présente des signes de dépression, d’irritabilité, d’agressivité ou d’anxiété, une prise en charge adaptée en maison de retraite pourrait l’aider à mieux vivre avec ces symptômes.

  • Des épisodes dépressifs : la personne atteinte peut se sentir triste, désespérée ou sans intérêt pour les activités qu’elle appréciait auparavant.
  • Des troubles du sommeil : l’insomnie, les cauchemars et les troubles du sommeil sont fréquents chez les personnes souffrant de la maladie de Huntington, ce qui peut affecter leur qualité de vie.
senior atteint de troubles de l'humeur

5. Un épuisement des proches aidants

La prise en charge d’un proche atteint de la maladie de Huntington peut être très éprouvante pour les aidants, qui peuvent se sentir dépassés par les besoins croissants de la personne malade. Si vous constatez que l’épuisement guette les proches, il peut être temps d’envisager une solution d’hébergement adaptée.

  • Un manque de temps pour soi : les aidants peuvent être tellement investis dans la prise en charge de la personne malade qu’ils en oublient de prendre soin d’eux-mêmes.
  • Des difficultés à concilier travail et aide : les aidants peuvent avoir du mal à jongler entre leurs responsabilités professionnelles et la prise en charge de leur proche malade.

LIRE AUSSI : Épuisement de l’aidant : voici comment obtenir du répit pendant vos prochaines vacances

6. Une perte d’autonomie croissante

Si la personne atteinte de la maladie de Huntington perd progressivement son autonomie, l’entrée en maison de retraite pourra lui offrir un environnement adapté à ses besoins et un accompagnement constant.

  • Des besoins d’assistance constants : la personne malade peut avoir besoin d’aide pour se déplacer, s’habiller, manger ou se laver.
  • Un isolement social : la maladie de Huntington peut conduire à un isolement social progressif, avec un retrait des activités et des relations amicales ou familiales.

7. Une qualité de vie en baisse

Enfin, si la qualité de vie de votre proche atteint de la maladie de Huntington se dégrade, il est important de considérer l’entrée en maison de retraite comme une solution pour lui offrir un accompagnement adapté et un environnement sécurisant.

  • Des soins médicaux insuffisants : la personne atteinte peut avoir besoin de soins médicaux réguliers et spécialisés, difficiles à assurer à domicile.
  • Un manque de stimulation et d’activités : la personne malade peut avoir besoin d’un environnement stimulant, avec des activités adaptées à ses capacités et à ses centres d’intérêt.

La décision d’opter pour l’entrée en maison de retraite d’un proche atteint de la maladie de Huntington est complexe et doit être mûrement réfléchie. Il est essentiel de prendre en compte les besoins et les souhaits de la personne malade, et de se renseigner sur les établissements spécialisés dans l’accompagnement des personnes atteintes de cette maladie. Le soutien de professionnels de santé et de structures d’aide aux aidants peut être précieux pour vous aider dans cette démarche.

En fin de compte, le choix d’une maison de retraite pour un proche atteint de la maladie de Huntington vise à améliorer sa qualité de vie et à lui offrir un environnement sécurisant et adapté à ses besoins. Les signes mentionnés dans cet article peuvent vous aider à détecter quand il est temps d’envisager cette option, mais chaque situation est unique et doit être abordée avec empathie et bienveillance. N’hésitez pas à consulter des professionnels de santé et des associations dédiées pour vous accompagner dans cette réflexion et vous soutenir dans cette étape difficile de la prise en charge de la maladie de Huntington.

Note de l’article (7 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

1 Commentaire

Réagissez, posez une question…

  1. Mireille Nicolas

    Toutes les maladies neuro-dégénératives ne présentent-elles pas, peu ou prou, les mêmes symptômes, l’aspect psychiatrique prenant plus ou moins de place ?

    Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus