Le pamplemousse est certes un fruit sain, puisqu’il fournit de la vitamine C en abondance. Il favorise la digestion et possède des propriétés dépuratives et antiseptiques. Pourtant, le pamplemousse n’est pas sans danger pour la santé des personnes âgées.

La santé des personnes âgées menacée par le jus de pamplemousse ?

Les agrumes sont bien connus pour être une excellente source de vitamine C. Pourtant le pamplemousse et le pomélo (fruits du genre citrus) peuvent également présenter un danger. De nombreuses études font état d’une interaction entre le jus de pamplemousse et les médicaments (Bailey et coll, 1989 ; Louzada, E. S., & Ramadugu, 2021).

Ce fruit contient en effet des substances qui empêchent l’organisme de métaboliser certains médicaments. En cause : la bergamotine et un de ses dérivés, présents dans le jus de pamplemousse. Ces substances font concurrence à l’enzyme CYP3A4, qui régule l’absorption intestinale de certains médicaments.

En résulte une accumulation de médicaments dans le sang, ayant pour conséquence une augmentation de leurs effets secondaires graves. Notons cependant que seuls le pamplemousse et les agrumes de la même famille (pomélo, limette et oranges de Séville) ont cet effet.

Les autres jus de fruit peuvent être consommés avec des médicaments sans mettre en danger la santé des personnes âgées. Un seul verre de jus de pamplemousse (250 ml) suffit pour entrer en interaction avec les médicaments. L’effet du pamplemousse sur le métabolisme des médicaments peut durer trois jours ! Il est donc exclu d’en consommer le matin et de prendre le médicament le soir.

Médicaments et jus de pamplemousse, un cocktail dangereux

Médicaments et jus de pamplemousse, un cocktail explosif pour la santé des personnes âgées ?

D’après Santé Canada, le pamplemousse a un effet négatif sur de nombreux médicaments pris pour le traitement des maladies et affections suivantes :

  • anxiété ;
  • dépression ;
  • infections ;
  • reflux gastro-intestinal ;
  • cholestérol élevé ;
  • cancer ;
  • VIH/sida ;
  • angine de poitrine ;
  • convulsions ;
  • rythme cardiaque irrégulier ;
  • hypertension artérielle ;
  • rejet d’un greffon (risque de toxicité pour les reins) ;
  • dysfonction érectile ;
  • taux de cholestérol élevé dans le sang (risques d’atteintes musculaires graves) ;
  • problèmes psychotiques.

Cette liste de troubles n’est pas exhaustive. Il est conseillé de consulter le médecin avant de consommer du pamplemousse lorsqu’on prend des médicaments. Des interactions médicamenteuses peuvent exister même avec des substances ne faisant pas partie des catégories citées ci-dessus.

Il est toujours recommandé d’avertir son médecin et son pharmacien lorsqu’on pense ressentir les effets secondaires d’un médicament.

Par ailleurs, il faut lire la notice des médicaments pour s’informer sur les possibles interactions avec des aliments ou d’autres médicaments.

Vos médicaments font-ils bon ménage avec le pamplemousse ?

Le pamplemousse (jus et fruit) peut interagir avec des substances de la plupart des classes de médicaments. Des médicaments très utilisés par les personnes âgées, comme le Plavix ou le Tahor, sont concernés.

Troubles traitésExemples de médicamentsEffets indésirables
  CholestérolAtorvastatine (Tahor)   Simvastatine (Zocor)  Dégradation du tissu musculaire squelettique
Anticoagulants   (prévention d’un AVC, d’une embolie pulmonaire…)Clopidrogel (Plavix)   Rivaroxaban (Xarelto)Perte d’efficacité,   Saignements gastro-intestinaux  
Maladies cardio-vasculaires  
angine de poitrine   arythmies   hypertension artérielle
Félodipine (Flodil LP)   Lercanidipine (Lercan, Zanipid)  
Amlodipine (Amlor)  
Trouble du rythme cardiaque (torsade de pointes)   Hypotension   Œdèmes aux chevilles  
Maux de tête
Troubles du rythme cardiaqueAmiodarone (Cordarone)   Dronédarone (Multaq)Torsade de pointes
Anti-inflammatoires (allergies, douleurs…)Méthylprednisolone (Médrol)  
Prédisone (Cortancyl)  
Ibuprofène (Advil, Spedifen)
Diminution du taux de globules blancs dans le sang   Hyperglycémie   Affection du système nerveux
DiabèteRépaglinide (Novonorm)
Saxagliptine (Komboglyze, Onglyza)
Hypoglycémie  
Troubles psychologiques ou psychiatriques   anxiété, dépression, panique, insomnie, convulsions  Diazépam (Valium)   Midazolam (Buccolam)   Trazodone (Trazolan)   Sertraline (Zoloft)   Fluvoxamine (Floxyfral)Vertiges, sédation
ÉpilepsieCarbamazépine (Tegretol)Nausée, faiblesse musculaire
Cancers, leucémieNilotinib (Tasigna)   Crizotinib (Xalkori)   Everolimus (Afinitor)   Olaparib (Lynparza)   Régorafénib (Stivarga)Torsade de pointes
Dépression médullaire (diminution de cellules importantes du corps)  
Efficacité restreinte
Symptômes de la ménopauseŒstrogèneRisque de cancer du sein   Thrombose
Infections  
Rhume, angine, sinusite
Halofantrine   Lumefantrine (Riamet)Torsades de pointes
Troubles des voies urinaires   Incontinence…Darifénacine   Fésotérodine (Toviaz)   Solifénacine (Vésicare)   Silodosine (Silodyx)   Tamsulosine (Omix)Rétention urinaire
Constipation
Pouls rapide
Baisse de tension en changeant de position
Malaises
Gastro-entériteCisapride (Prepulsid)   Dompéridone (Motilium)Crises de tachycardie (pouls rapide)
Liste des principaux médicaments et des effets secondaires en cas de consommation de pamplemousse

Sources : Thésaurus des interactions médicamenteuses de l’ANSM (octobre 2020) et l’étude « Pamplemousse : histoire, utilisation et production » (Louzada et Ramadugu, 2021).

Quels sont les bienfaits du jus de pamplemousse pour la santé ?

Le jus de pamplemousse n’a pas que des inconvénients, tant s’en faut ! Pour les personnes âgées qui ont de la chance de ne pas prendre de médicaments, le pamplemousse est un véritable trésor.

Agrume originaire d’Asie du Sud-Est, le pamplemousse appartient à la famille des Rutaceae, avec les oranges et les citrons.

À noter : on a tendance à donner le nom de pamplemousse au fruit de couleur jaune ou rosée, dont le vrai nom est pomélo (Citrus paradisi). Le véritable pamplemousse est un fruit vert (Citrus maxima), moins consommé en France. Mais cette confusion n’en réduit pas les bienfaits du jus de pamplemousse.

Les adeptes de la phytothérapie recommanderont aussi l’utilisation de l’huile de pépins de pamplemousse.

Fruit, jus et huile de pépins de pamplemousse pour booster son système immunitaire

Riche en nutriments, le pamplemousse booste le système immunitaire

Peu calorique, le pamplemousse regorge de nutriments utiles et de vitamines A et C. Il est aussi riche en fibres et en minéraux.  

CompositionTeneur moyenne
(sur 100 g de pamplemousse)
Proportion de l’apport journalier recommandé
(% AJR)
Énergie39,8 kcal2 %
Fibres0,8 g1 %
Vitamine A110 µg14 %
Vitamine C42,4 mg53 %
Vitamine B60,36 mg26 %
Acide folique (B9)52,90 µg7 %
Thiamine (B1)0,04 mg4 %
Potassium140 mg4 %
Magnésium7,2 mg2 %
Liste des principaux nutriments du pamplemousse

Antioxydant puissant, la vitamine C protège les cellules de différents bactéries et virus. Boire du jus de pamplemousse peut aider à guérir plus rapidement d’un rhume.

La vitamine A (bêta-carotène) réduit les risques de maladies infectieuses et d’affections chroniques, comme la dégénérescence maculaire.

Le pamplemousse est également une bonne source de lycopène, un antioxydant associé à la réduction du risque de développer un cancer.

Le jus de pamplemousse préviendrait le diabète

Des études montrent que la naringine présente dans le jus de pamplemousse pourrait avoir un effet préventif et thérapeutique contre la résistance à l’insuline (Razav et Hosseinzadeh, 2019).

Le fruit et son jus contribuent donc à prévenir le diabète de type 2.

Les flavonoïdes du pamplemousse bénéfiques contre les maladies cardio-vasculaires

Les fruits du genre citrus réduiraient les risques d’AVC chez les femmes, grâce aux flavonoïdes qu’ils contiennent (Cassidy et coll., 2012).

Les nutriments présents dans le pamplemousse, surtout le rouge, peuvent contribuer à lutter contre le mauvais cholestérol et l’hypertension artérielle (Dow et coll., 2012).

La combinaison de fibres, de potassium, de lycopène, de vitamine C et de choline dans le pamplemousse pourrait aider à protéger la santé du cœur.

Une meilleure digestion grâce aux fibres du pamplemousse

Riche en eau et en fibres, le pamplemousse aide à prévenir la constipation. Les fibres ralentissent aussi la digestion et permettent de se sentir rassasié plus longtemps.

Certains médicaments très utilisés par les seniors ne posent pas de problèmes avec le pamplemousse (paracétamol, aspirine…). Ne vous privez pas trop vite d’un bon verre de jus de pamplemousse, rafraîchissant et véritable booster pour la santé. Il suffit de demander à votre médecin ou à votre pharmacien pour savoir s’il n’y a pas de contre-indication.

Note de l’article (281 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus