Le facteur impliqué dans le quotidien des personnes âgées
Style de vie

Publié le 25/05/2015 . Mis à jour le 24/10/2017

Publié le 25 Mai. 2015 . Mis à jour le 24 Oct. 2017

Un nouveau service dédié aux personnes âgées Deuxième figure préférée des Français, le facteur porte une nouvelle casquette. “Juste après le boulanger, et devant le pompier...” Une étude menée par la TNS Sofres révélait en 2012 l’attachement des Français à leur facteur, “considéré comme un personnage attachant, qui donne confiance, proche et dont la mission est utile”. Les résultats indiquaient alors que les Français associent au facteur les qualificatifs “amabilité” (94 %), “disponibilité” (89 %) et “proximité” (84 %). Pour 95 % d'entre eux, le passage quotidien du facteur est un élément important (très important pour 70 %). Au vu de ces résultats, il n’est pas étonnant que le facteur soit désormais invité à endosser un nouveau rôle dans le quotidien de ses concitoyens.
  • Un nouveau service dédié aux personnes âgées

Le service Cohésio, mis en place par La Poste, prévoit ainsi des visites de prévention à domicile. Le concept : lors de sa tournée, le facteur est invité à échanger quelques minutes avec les personnes désignées comme vulnérables pour s’assurer qu’elles se portent bien. Il contribue à rompre son isolement et peut réagir en cas de situation difficile. Cohésio s’adresse aux mairies, centres communaux d’actions sociales (CCAS), centres intercommunaux d’actions sociales (CIAS), organismes sociaux (ex : CPAM, CARSAT), caisses de retraite complémentaire (Agirc Arcco), mutuelles et assureurs. Le service, explique La Poste sur la page web qui lui est dédié, “concourt à la fidélisation de vos adhérents/administrés isolés et/ou à mobilité réduite en vous permettant de contribuer à leur autonomie à domicile dans de bonnes conditions. Cohesio participe à votre politique de prévention auprès de vos adhérents/administrés les plus vulnérables.”
L'avis des utilisateurs sur cet article
3.5/5 - 2 votes - Votre vote :

Articles connexes