Le chômage des seniors est un enjeu majeur dans notre société, où l’âge de la retraite ne cesse de reculer et où les compétences des travailleurs expérimentés sont pourtant indispensables.

Comment trouver un emploi lorsqu’on est un senior au chômage ? Quelles sont les stratégies à adopter pour mettre toutes les chances de son côté ? Cet article vous propose un tour d’horizon des meilleures techniques pour vous aider à sortir du chômage et à retrouver un emploi qui vous convient, en dépit des obstacles liés à votre âge.

1. Faire le bilan de ses compétences et de ses aspirations

La première étape consiste à faire un bilan de ses compétences, de ses qualifications et de ses aspirations professionnelles.

Il est essentiel de prendre le temps d’identifier clairement vos atouts et vos faiblesses pour mieux orienter votre recherche d’emploi. Cela vous permettra de cibler les offres d’emploi qui correspondent à vos compétences et à vos aspirations. Pour ce faire, vous pouvez :

  • dresser la liste de vos compétences techniques et de vos savoir-faire
  • évaluer vos compétences relationnelles et vos aptitudes au travail en équipe
  • réfléchir à vos centres d’intérêt et à vos passions, qui peuvent être des atouts pour votre future activité professionnelle
senior faisant un bilan de compétences

N’oubliez pas de prendre en compte les compétences que vous avez acquises au cours de votre parcours professionnel, mais aussi celles développées dans le cadre de vos activités personnelles ou bénévoles. Il est important de déterminer vos aspirations en termes de secteur d’activité, de type de poste, de conditions de travail, etc. Un projet professionnel clair et défini vous aidera à mieux cibler vos recherches et à convaincre les recruteurs de votre motivation.

2. Adapter son CV et sa lettre de motivation

Une fois que vous avez établi un bilan de vos compétences et de vos aspirations, il est crucial d’adapter et d’optimiser votre CV et votre lettre de motivation en fonction des offres d’emploi que vous visez.

Seniors : optimiser votre CV

Le CV est un outil indispensable pour mettre en valeur vos compétences et votre expérience. Pour qu’il soit efficace, il doit être clair, concis et bien structuré. Voici quelques conseils pour optimiser votre CV :

  • Mettez en avant vos compétences et vos réalisations plutôt que votre parcours chronologique, en optant pour un CV thématique ou par compétences.
  • Soyez précis et concret dans la description de vos expériences professionnelles, en précisant les responsabilités qui vous incombaient et les résultats que vous avez obtenus.
  • Valorisez vos formations et vos diplômes, en les présentant de manière synthétique et en mettant en avant les plus pertinentes pour le poste visé.
  • N’hésitez pas à mentionner vos compétences linguistiques, informatiques ou autres compétences spécifiques qui pourraient être un atout pour le poste recherché.
  • Prenez soin de la mise en forme de votre CV, en utilisant une police de caractère lisible et en espaçant suffisamment les différentes rubriques pour faciliter la lecture.

Adapter une lettre de motivation pour senior

En ce qui concerne la lettre de motivation, elle doit être personnalisée et adaptée à chaque candidature. Elle doit montrer que vous avez pris le temps de vous renseigner sur l’entreprise et le poste, et que vous êtes motivé pour rejoindre leur équipe. Voici quelques conseils pour rédiger une lettre de motivation percutante :

  • Expliquez pourquoi vous êtes intéressé par le poste et par l’entreprise, en vous appuyant sur des éléments concrets (culture d’entreprise, valeurs, projets, etc.).
  • Mettez en avant les compétences et les expériences qui font de vous le candidat idéal pour ce poste, en vous appuyant sur des exemples concrets.
  • Montrez que vous êtes adaptable et prêt à vous investir dans de nouvelles missions, en mettant en avant votre capacité à apprendre et à évoluer.
  • Terminez votre lettre en exprimant votre motivation à rencontrer le recruteur pour discuter de votre candidature et de vos perspectives d’évolution au sein de l’entreprise.

3. Développer son réseau professionnel et se rendre visible auprès des recruteurs

En tant que senior au chômage, développer son réseau professionnel et se rendre visible auprès des recruteurs est essentiel pour multiplier les opportunités d’emploi.

Les réseaux professionnels, qu’ils soient virtuels ou physiques, sont un excellent moyen de se tenir informé des offres d’emploi et de se faire connaître des recruteurs. Pour développer votre réseau professionnel, vous pouvez :

  • Participer à des événements professionnels, tels que des salons, des conférences ou des ateliers.
  • Rejoindre des associations ou des clubs professionnels liés à votre secteur d’activité.
  • Utiliser les réseaux sociaux professionnels, tels que LinkedIn, pour élargir votre réseau et partager vos compétences et votre expertise.
  • Solliciter votre entourage (anciens collègues, amis, famille) pour vous tenir informé des opportunités d’emploi et obtenir des recommandations.

Parallèlement à la constitution de votre réseau professionnel, il est important de vous rendre visible auprès des recruteurs en mettant en avant votre expertise et votre expérience. Pour cela, vous pouvez :

  • Publier régulièrement du contenu sur les réseaux sociaux professionnels, en partageant des articles, des études de cas ou des réflexions liées à votre domaine d’activité.
  • Participer à des groupes de discussion ou des forums spécialisés, en apportant des réponses pertinentes et constructives aux questions posées par les autres membres.
  • Créer un blog ou une chaîne YouTube pour partager vos connaissances, vos conseils et vos expériences professionnelles.
  • Proposer des conférences, des webinaires ou des formations sur des sujets liés à votre domaine d’expertise.

4. Se former et actualiser ses compétences

Pour rester compétitif sur le marché du travail et faire face à la concurrence des plus jeunes, il est essentiel pour un senior au chômage de se former et d’actualiser régulièrement ses compétences.

Les technologies évoluent rapidement, et il est important de se tenir au courant des dernières innovations et des nouvelles méthodes de travail pour ne pas être dépassé. Pour actualiser vos compétences et vous former, vous pouvez :

  • Suivre des formations professionnelles, en présentiel ou en ligne, pour acquérir de nouvelles compétences ou approfondir celles que vous possédez déjà.
  • Participer à des ateliers, des séminaires ou des conférences pour échanger avec des professionnels de votre secteur et vous tenir informé des dernières tendances.
  • Lire des articles, des livres ou des revues spécialisées pour approfondir vos connaissances et suivre l’évolution de votre domaine d’activité.
  • Réaliser des projets personnels ou bénévoles pour mettre en pratique vos compétences et vous confronter à de nouveaux défis.
femme suivant une formation informatique pour actualiser ses compétences

En vous formant et en actualisant vos compétences, vous montrerez aux recruteurs que vous êtes capable de vous adapter et de vous réinventer, ce qui constitue un atout majeur pour un senior au chômage.

Retrouver un emploi en tant que senior au chômage nécessite une approche stratégique et une volonté d’adaptation constante. En suivant nos conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour sortir du chômage et rebondir avec succès dans votre vie professionnelle.

N’oubliez pas que votre expérience, votre expertise et votre maturité sont des atouts précieux pour les entreprises, qui peuvent bénéficier de votre savoir-faire et de votre vision à long terme. Alors ne vous laissez pas décourager par les obstacles et les préjugés liés à l’âge, et mettez en avant ces qualités pour convaincre les recruteurs de votre valeur ajoutée.

Sophie, Conseillère Cap Retraite

Trouver une maison de retraite n’a jamais été aussi facile !

SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Comparez les résidences

SERVICE GRATUIT & SANS ENGAGEMENT

Note de l’article (27 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Commentaires (8)

Réagissez, posez une question…

  1. FATOU RICHER

    Bonjour,

    Qu’elle est la meilleure solution pour se mettre à son compte en qualité d’aide médico-social psychologique auprès des personnes dépendantes voire touchées par des maladies neuro dégénératives et apparentées où des personnes dépendantes..À ma connaissance je pourrais me faire payer en chèque CSU..Cependant je ne connais pas les démarches administratives et juridiques à suivre.
    Je vous serais reconnaissante de bien vouloir me renseigner

    Cordialement

    Répondre
    1. Amandine

      Bonjour

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      La meilleure solution serait de se renseigner auprès des autorités locales compétentes et d’un professionnel du droit pour comprendre les démarches administratives et juridiques nécessaires pour se mettre à son compte en tant qu’aide médico-social psychologique.
      Bonne journée.
      Amandine

      Répondre
  2. Nathalie MAIGNAN

    Merci pour avoir abordé ce sujet. Cet article est tellement vrai et me redonne l’espoir de retrouver du travail…

    Répondre
  3. Adeline Sibony

    L’article aborde un sujet important : retrouver un emploi pour les seniors. Reconnaître la valeur de l’expérience des seniors sur le marché du travail est essentiel.
    Merci pour tous ces bon conseils.

    Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus