Au sommaire

    Comparateur en ligne 100 % gratuit

    Trouver une aide à domicile

    Partager :

    Cet article a été noté par 6 lecteurs

    Le lit médicalisé est un produit important pour le maintien à domicile des personnes âgées ou handicapées. Il facilite la prise en charge au quotidien et améliore la qualité de vie de l’utilisateur, grâce à ses divers accessoires et fonctionnalités. Il fait d’ailleurs partie des éléments importants de l’aménagement du domicile au vieillissement. 

    Il existe plusieurs modèles adaptés à des usages différents. En leur qualité de matériel médical, ces produits bénéficient d’un remboursement de la Sécurité sociale, lorsqu’ils sont prescrits par un médecin. Aide technique importante pour les seniors dépendants, les lits médicaux sont également susceptibles d’être inscrits dans le plan d’aide de l’APA à domicile.

    Qu’est-ce qu’un lit médicalisé pour le domicile ? 

    Un lit médicalisé est un matériel médical conçu pour apporter confort et bien-être aux personnes âgées, handicapées ou atteintes de maladies chroniques. Ce type de couchage s’adresse également aux personnes à mobilité réduite (PMR) ou aux patients en convalescence après un séjour à l’hôpital.

    Comment fonctionne un lit médicalisé ?

    Le lit médicalisé comporte :

    • un cadre de lit, essentiel pour le soutien et la stabilité ;
    • un sommier articulé, soutenant le matelas ;
    • des systèmes relève-buste et relève-jambes indépendants, permettant de moduler la position du matelas ; 
    • des roues dotées de freins.

    Le lit médicalisé a l’avantage d’être réglable pour plus de confort. Il est possible d’ajuster la hauteur du couchage, mais aussi de moduler la position de l’utilisateur, avec un relève-buste ou un relève-jambes. Ce dernier permet parfois aussi de plier les genoux. 

    Le réglage de la hauteur et de la position dans le lit a avant tout une visée thérapeutique : 

    • améliorer la circulation sanguine ou la respiration,
    • prévenir les escarres,
    • faciliter l’octroi de soins au patient alité. 

    Il permet aussi à la personne de se redresser pour manger, lire ou regarder la télévision. Le fait de pouvoir améliorer sa position dans son lit permet aux patients alités de garder un certain confort et une plus grande autonomie. Il facilite aussi les transferts et aide les individus ayant du mal à se déplacer à entrer ou à sortir plus facilement de leur lit.

    Schéma présentant les fonctionnalités du lit médicalisé 1 personne

    Quelle différence entre un lit médicalisé à domicile et un lit d’hôpital ?

    On a tendance à associer le lit médicalisé à un lit d’hôpital, disponible dans les différents établissements sanitaires ou médicaux sociaux (cliniques, maisons de retraite, etc.) 

    Toutefois, il est tout à fait possible de disposer d’un lit médicalisé à domicile, aux dimensions compatibles avec une chambre standard. 

    Le lit médicalisé à domicile possède de nombreuses options et peut être réglé, mais n’a pas toujours toutes les fonctionnalités d’un lit d’hôpital spécialisé. Le but : réduire les coûts et la taille pour l’adapter à une utilisation privée.

    À qui s’adresse le lit médicalisé ?

    Associé à un matelas thérapeutique, le lit médicalisé à domicile aide à créer les conditions appropriées permettant :

    • le maintien à domicile d’une personne âgée en perte d’autonomie ou d’une personne en situation de handicap ; 
    • une hospitalisation à domicile (HAD) pour un patient nécessitant des soins médicaux spécialisés ;
    • un retour à domicile après un séjour à l’hôpital. 

    Quels sont les différents types de lits médicalisés à domicile ?

    Il existe aujourd’hui différents types de lits médicalisés utilisables à domicile. On peut les classer selon les dimensions ou par mode de fonctionnement.

    Les différents modes de fonctionnement du lit médical

    On distingue trois modes de fonctionnement.

    Le lit médicalisé mécanique ou manuel 

    Ce produit est doté de manivelles pour ajuster la hauteur du lit, ou relever et abaisser le buste ou les jambes. Ces réglages doivent donc être effectués manuellement.

    C’est l’option la plus économique. Elle constitue un bon choix pour les personnes qui n’ont pas besoin de changer de position trop fréquemment. Les manivelles se trouvent généralement au pied du lit. Le patient doit donc avoir la capacité physique nécessaire pour les manipuler ou faire appel à un aidant.

    Lits médicalisés manuel et électrique
    Lits médicalisés manuel et électrique

    Le lit médicalisé semi-électrique 

    Ce matériel est doté d’un moteur électrique pour régler la position du matelas (relève-buste ou jambes). Le patient peut moduler sa position appuyant sur les boutons d’une télécommande. En revanche, la hauteur du lit ou du sommier est ajustée manuellement à l’aide d’une manivelle. 

    Les lits semi-électriques sont idéaux pour les usagers qui n’ont pas besoin de régler souvent la hauteur du couchage, mais qui souhaitent facilement changer de position dans le lit.

    Le lit médicalisé électrique 

    Le moteur électrique dont est doté ce produit permet d’effectuer tous les réglages de hauteur et position à partir du lit lui-même. L’utilisateur ou son aidant contrôle toutes les fonctionnalités à l’aide d’une télécommande ou de boutons situés sur les côtés du couchage. 

    Le soignant peut ainsi lever le lit à une hauteur confortable pour s’occuper du patient ou changer la literie. Quant à l’utilisateur, il est ainsi capable de baisser le couchage à une hauteur minimale afin de sortir du lit plus facilement.

    Le lit médicalisé électrique est souvent équipé d’une manivelle de secours pouvant être utilisée en cas de panne de courant. En outre, de nombreux produits sont aujourd’hui dotés d’une batterie de secours pour alimenter le moteur en cas d’urgence. 

    Certains lits médicalisés électriques disposent de fonctions permettant des positions spéciales utilisées dans différentes situations médicales :  

    • position de Trendelenburg (déclive) : la personne est couchée à plat sur le dos, avec le lit incliné à 45 degrés. Sa tête est plus basse que ses pieds (permet une meilleure irrigation sanguine du cerveau) ;
    • position anti-Trendelenburg (proclive) : le sujet est couché à plat sur le dos, sur un plan incliné à 45 degrés. Le bassin du dormeur est plus bas que ses épaules ;
    • position chaise cardiaque : pour améliorer la circulation et la respiration des personnes se remettant d’une chirurgie cardiaque ou atteintes de maladies respiratoires.
    LIRE AUSSI:  Guide complet sur la famille d’accueil pour les personnes âgées

    Ces fonctions sont plutôt réservées aux lits d’hôpitaux et ne sont pas éligibles à un remboursement de la Sécurité sociale.

    Les différentes dimensions de lit médicalisé

    Les lits médicalisés sont disponibles en plusieurs dimensions, dont certaines répondent à des besoins très spécifiques. 

    Les différentes configurations sont les suivantes : 

    • Le lit médicalisé 1 personne : les dimensions du couchage de ce lit simple sont généralement de 200 x 90 cm. Il existe parfois des sommiers un peu plus larges ou plus longs ;
    • Le lit médicalisé double : le lit médicalisé 2 places est conçu pour accueillir deux personnes. Il peut être doté d’un seul sommier avec inclinaison solidaire ou de deux sommiers séparés, permettant à chaque usager d’adopter une position différente. Ce lit médicalisé est disponible en plusieurs dimensions, par exemple 200 x 140 cm ou 200 x 160 cm. 
    • Le lit médicalisé 120 ou lit bariatrique : tenant son nom de la largeur du couchage, 120 cm, il s’adresse aux personnes ayant une plus forte corpulence. En effet, outre sa taille, il peut supporter des poids allant parfois jusqu’à 450 kg (en fonction des modèles). Les lits médicalisés bariatriques à domicile sont généralement limités à des poids plus faibles, par exemple 270 kg. 
    • Le lit Alzheimer ou lit médicalisé pour personne confuse : ce lit s’adresse aux personnes atteintes d’une maladie neurodégénérative, présentant des symptômes d’agitation nocturne. Il est doté de barrières pour prévenir les chutes. En outre, il peut généralement être abaissé jusqu’au sol pour éviter que le patient désorienté tombe en sortant du lit. 

    Quels sont les accessoires pour le lit médicalisé à domicile ?

    Il existe de nombreux produits permettant de rendre les lits médicalisés plus confortables et pratiques. Ces accessoires aident aussi les professionnels de santé à mieux prendre soin du patient à domicile. 

    Le matelas anti-escarre

    Il existe une grande variété de matelas thérapeutiques pour lit médicalisé. Il est important de choisir un matelas correspondant aux besoins de l’utilisateur. 

    Les personnes âgées capables de se lever seules et dont l’état de santé n’implique pas d’alitement peuvent souvent opter pour un simple matelas orthopédique (« classe 0 »).

    Pour les personnes en moins bonne santé, le matelas anti-escarre permet d’éviter les lésions de pression dues à un alitement prolongé.

    Il existe trois classes de matelas anti-escarre :

    • Matelas anti-escarre de classe 1 : ce matelas gaufrier en polyuréthane s’adresse aux personnes dont l’état général est bon à moyen. Ces utilisateurs présentent un risque d’escarre faible à moyen ou sont alités entre 10 et 15 h par jour ;
    • Matelas anti-escarre de classe 2 : ce matelas en mousse mémoire de forme s’adresse à des personnes à l’état général réduit. Ces utilisateurs présentent un risque d’escarre moyen à élevé ou sont alités plus de 15 h par jour ;
    • Matelas anti-escarre de classe 3 : ce matelas à air ou en mousse polyuréthane haute résilience s’adresse aux sujets à haut, voire très haut risque.
    Lit médicalisé doté d'un matelas anti-escarre à air
    clean hospital bed with air mattress – clipping path

    La table de lit médicalisé

    La table de lit médicalisé est un accessoire pratique pour les patients en convalescence ou alités. Elle est équipée d’une base à roulettes se glissant sous un lit, tandis que la tablette peut être élevée là où le patient est capable de l’atteindre. 

    Les barrières de sécurité et barres de lit

    Ces accessoires permettent de prévenir les chutes de la personne alitée. Elles sont particulièrement pratiques pour les sujets atteints de la maladie d’Alzheimer, souffrant de confusion et susceptibles d’oublier où ils se trouvent. 

    Les barres de lit peuvent également fournir une structure stable à laquelle le patient peut s’accrocher lorsqu’il change de position dans le lit.

    Le protecteur matelassé

    Utilisé sur les barrières du lit, le protecteur matelassé est parfait pour les patients qui souffrent d’agitation, de confusion ou d’un manque de contrôle musculaire. 

    La potence de lit médicalisé

    La potence de lit médicalisé est un accessoire qui permet à la personne de pivoter ou de se repositionner sans l’assistance d’un tiers. Elle l’aide à notamment à soulever la partie supérieure du corps, et ainsi à se redresser ou à se mettre en position assise afin de sortir du lit. 

    Une potence de lit est généralement intégrée au lit médicalisé à domicile. Dans le cas contraire, il en existe avec un pied en U se glissant sous le lit.

    Le lève personne

    Accroché au plafond ou monté sur pied, ce système est pratique pour le transfert de patients grabataires. Il est indispensable lorsque la personne ne peut pas bouger seule pour se rendre à la salle de bain, à la douche ou même pour la transférer dans un fauteuil roulant.

    Le verticalisateur 

    Le verticalisateur de lit médicalisé est un dispositif conçu pour assister les personnes alitées, notamment celles rencontrant des difficultés à se lever ou à se mettre en position assise.

    Le verticalisateur est généralement un système mécanique ou électrique intégré au lit qui aide à soulever doucement le patient de la position couchée à une position assise ou semi-assise. Il peut être contrôlé par le sujet lui-même ou par un soignant, grâce à une télécommande ou un panneau de commande sur le lit.

    Combien coûte un lit médicalisé ? Prix et facteurs

    Le prix d’un lit médicalisé peut varier considérablement en fonction de plusieurs facteurs, notamment le type de couchage, les fonctionnalités supplémentaires, la marque et le fournisseur. 

    Il est essentiel pour les familles et les personnes âgées de comprendre ces variations de prix pour faire un choix éclairé et adapté à leurs besoins et budgets.

    LIRE AUSSI:  Habitat inclusif : le maintien à domicile, sans l’isolement

    Fourchette de prix pour l’achat d’un lit médicalisé

    Type de litPrix (euros)CaractéristiquesIdéal pour
    Lit médicalisé standard mécanique700 à 1 500 €
    2 500 € pour les plus complexes
    réglages manuels de baseconstruction simpleBesoins temporaires ou de courte durée
    Lit médicalisé semi-électrique900 à 2 500 €réglages électriques pour certaines fonctionsUtilisateurs nécessitant des ajustements fréquents de position
    Lit médicalisé entièrement électrique1 000 à 6 000 € (voire plus)réglages électriques complets, options de confort supplémentaires,fonctionnalités avancéesBesoins à long terme et personnes nécessitant des soins poussés
    Lit médicalisé 2 places électrique2 000 à 6 000 €réglages électriques complets, lit doubleBesoins à long terme et personnes nécessitant des soins poussésCouple
    Lit médicalisé 120 1 500 à 3500 €Largeur : 120 cmSupporte des poids élevésPatients à forte corpulence

    Les facteurs influençant le coût du lit médical

    • Fonctionnalités avancées : les lits avec des fonctionnalités telles que l’inclinaison programmable, les positions spéciales ou les systèmes d’alerte intégrés peuvent coûter plus cher ;
    • Matériaux : la qualité des matériaux utilisés (métal, bois, plastique) affecte le prix ;
    • Marque et qualité : les lits de marques reconnues ou de haute qualité sont généralement plus onéreux ;
    • Accessoires : les coûts peuvent augmenter avec l’ajout d’accessoires :
      • barrières de lit : 60 à 400 €,
      • potences ou anneaux d’aide à la levée : 100 à 500 €,
      • matelas anti-escarre : 150 à 500 €,
      • table de lit : 100 à 400 €.

    Conseils pour l’achat d’un lit médicalisé

    • Évaluer les besoins : déterminer les fonctionnalités indispensables en fonction de la condition médicale de l’utilisateur ;
    • Comparer les offres : explorer différentes options et comparer les prix entre les fournisseurs ;
    • Rechercher des subventions : se renseigner sur les aides financières disponibles pour l’achat du lit médicalisé (assurance maladie, mutuelle, etc.).

    Quel est le coût de la location d’un lit médicalisé ?

    Le coût de la location d’un lit médicalisé dépend du modèle et de ses fonctionnalités. Le prix est généralement hebdomadaire. 

    ProduitTarif de location du lit médicalisé à la semaine (à partir de…)
    Lit médicalisé 1 personne12,60 €
    Lit Alzheimer 12,60 €
    Lit médicalisé 12024 €
    Lit médicalisé double 25 €

    Faut-il opter pour l’achat ou la location d’un lit médicalisé ?

    La décision d’acheter ou de louer un lit médicalisé dépend de plusieurs facteurs liés à :

    • la situation du patient, 
    • ses besoins en matière de soins, 
    • les considérations financières. 

    Voici quelques points clés à prendre en compte pour faire ce choix :

    Achat d’un lit médicalisé

    Avantages 

    1. Long terme : idéal si le lit est nécessaire pour une période prolongée ou indéfinie.
    2. Personnalisation : permet de choisir un couchage parfaitement adapté aux besoins spécifiques du sujet.
    3. Occasion : il est parfois possible de trouver un lit médicalisé d’occasion.
    4. Coût à long terme : peut s’avérer plus économique sur le long terme par rapport à la location.

    Inconvénients 

    1. Coût initial élevé : en l’absence de prise en charge totale de l’assurance maladie, nécessite un investissement initial plus important.
    2. Maintenance et stockage : responsabilité de l’entretien et de la maintenance, ainsi que du stockage si le lit n’est plus nécessaire.

    Location d’un lit médicalisé

    Avantages 

    1. Court terme : idéal pour les besoins temporaires, comme la convalescence après une chirurgie.
    2. Moindre coût initial : réduit le fardeau financier initial, surtout si le lit n’est nécessaire que pour une courte période.
    3. Maintenance incluse : la plupart des services de location incluent la maintenance.

    Inconvénients 

    1. Coût à long terme : en l’absence de prise en charge de la Sécurité sociale, peut devenir plus coûteux sur le long terme en comparaison à l’achat.
    2. Options limitées : moins de choix en matière de modèles et de fonctionnalités spécifiques.

    Facteurs à considérer

    1. Durée d’utilisation : estimez la durée pendant laquelle le lit sera nécessaire.
    2. Budget : évaluez votre budget et le coût total prévu pour l’achat versus la location.
    3. Besoins spécifiques : tenez compte des besoins médicaux et du confort du patient.
    4. Subventions et aides : vérifiez et comparez les éventuelles aides financières ou prises en charge disponibles pour l’achat ou la location.

    Quelle prise en charge pour un lit médicalisé ? Remboursement de la sécurité sociale et mutuelle

    La Sécurité sociale en France rembourse une partie du coût d’un lit médicalisé, dans certaines conditions.

    Conditions de remboursement par l’assurance maladie

    L’assuré doit

    • avoir perdu sa mobilité motrice (de manière temporaire ou permanente),
    • disposer d’une prescription médicale (l’ordonnance du médecin doit être antérieure à la commande, et préciser le nom du produit, les fonctionnalités et les accessoires).

    Le lit médicalisé doit :

    • respecter les normes de la liste des produits et des prestations remboursables (LPPR ou LPP),
    • disposer d’au moins deux fonctions non manuelles (hauteur réglable, relève-buste, relève-jambes ou plicature des genoux).

    Taux de prise en charge par la Sécurité sociale

    Le taux de remboursement de la Sécurité sociale pour l’achat ou la location d’un lit médicalisé est de :

    • 65 % de la BRSS (base de remboursement de la Sécurité sociale) – pour les cas généraux, 
    • 100 % de la BRSS – pour les personnes reconnues en affection de longue durée (ALD)

    La livraison, l’installation et la reprise du lit médicalisé (sous ordonnance) font également l’objet de cette prise en charge. 

    La prise en charge du lit médicalisé par la mutuelle 

    Le reste à charge est souvent couvert par la complémentaire santé. 

    Les mutuelles peuvent avoir des taux de remboursement différents pour l’achat ou la location de matériel médical, selon le contrat souscrit. 

    Le tarif BRSS d’achat ou de location d’un lit médicalisé  

    La base de remboursement de la Sécurité sociale (par semaine) pour la location dépend du matériel médical : 

    • Lit médicalisé standard ou Alzheimer : 12,60 €,
    • Lit médicalisé double : 12,60 €,
    • Lit médicalisé 120 (bariatrique, sujet de 135 kg ou plus) : 25 ou 35 € (selon le modèle),
    • Lève personne : 17,53 €,
    • Matelas anti-escarres : 10,88 €,

    À l’achat, la base de remboursement est la suivante : 

    • Lit médicalisé : 1 030 €,
    • Matelas simple : 85 €,
    • Alèse imperméable réutilisable : 6,86 €,
    • Cerceau de lit (pour éviter le contact avec les draps et couvertures) : 8 €,
    • Barrières : 300 €.

    L’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

    L’APA à domicile peut également contribuer au financement du reste à charge du lit médicalisé et de ses accessoires. Cette aide technique doit être incluse dans le plan d’aide à domicile préparé par l’équipe médico-sociale. 

    Cette aide financière s’adresse aux personnes âgées de 60 ans et plus, en perte d’autonomie (GIR 1 à 4).

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite