1 million. C’est le nombre de seniors français choisissant de vivre leur retraite à l’étranger. Ils représentent près de 8% de la population. Climat doux méditerranéen, proximité avec la France… les attraits de s’expatrier au Maroc sont nombreux. En effet, la culture marocaine accorde une place fondamentale aux aînés qui restent très souvent dans leur famille. 

Il existe pourtant de plus en plus de maisons de retraite dans le royaume afin de pallier les besoins croissants de la population. De nombreux français se laissent tenter par le décor Marocain; une retraite qui demande une bonne préparation. Voici tout ce que vous devez savoir sur les maisons de retraite au Maroc. 

Les avantages de vivre en maison de retraite au Maroc

Nombreux sont les retraités qui se laissent séduire par la perspective de passer leur retraite sous le soleil Marocain. Avec sa proximité avec la mer Méditerranée, la géographie de ce pays offre un climat doux avec de rares épisodes caniculaires. En effet la façade océanique permet de tempérer le climat pour offrir une retraite sous le soleil sans trop subir les aléas de la météo. 

Les maisons de retraite marocaines accessibles depuis la France

Un des premiers points forts des maisons de retraite marocaine réside dans les vols directs. 

Que la maison de retraite se situe à Rabat, la capitale, à Marrakech ou à Tanger, le sénior peut se rendre en France en moins de 3 heures en avion en vol direct. Un avantage clé si la personne âgée a un besoin urgent de se rendre dans l’Hexagone. 

Une retraite sans barrière de la langue

Contrairement à l’Espagne, le Portugal ou l’Allemagne, le Maroc est francophone. Plus d’un tiers de la population est francophone. Le français est considéré, de fait, comme la langue administrative à côté de l’arabe. Peu importe ses besoins, la personne âgée n’aura pas besoin d’aide pour se faire comprendre auprès des locaux. Idem pour l’acceuil en maison de retraite en Tunisie.

Quels droits pour les expatriés Français? 

Les deux états ont simplifié les conditions de séjour des Français au Maroc. Par exemple, un visa n’est plus nécessaire pour les séjours de moins de 90 jours. Pour des durées plus longues, les seniors doivent demander une carte de résident qui sera établie pour une année renouvelable. Après trois ans, le titre de séjour est accordé pour 10 ans. 

La personne âgée peut  continuer à percevoir ses traitements et pensions, malgré son expatriation. Pour cela, la caisse de retraite doit être contactée afin de bien préciser les modalités de paiement au Maroc. Il s’agit de constituer un dossier avant le départ. 

Une fois installé au nouveau domicile, il s’agit de se signaler aux autorités et de faire remplir des certificats de vie. Si la personne âgée demeure plus de la moitié de l’année au Maroc, ce royaume devient la résidence fiscale. 

Elle peut alors bénéficier de la fiscalité locale (exonération de 80% par exemple pour le transfert des pensions de retraite sur un compte local). Attention à cette fiscalité, en ce qui concerne les affaires familiales. De même, depuis 2015, en l’absence de régime matrimonial ou de dispositions successorales spécifiques, la loi du Maroc s’applique.  

Aperçu de la couverture sociale au Maroc

La France et le Maroc ont conclu une convention en 2007 quant à la prise en charge sociale. Les ressortissants des deux états peuvent bénéficier de soins quel que soit leur endroit : la carte vitale permet d’être rattaché à la sécurité sociale marocaine. 

Mais il ne s’agit pas d’une double affiliation : le départ de France entraîne de fait, l’arrêt de la couverture sociale. Le système de santé demeure assez rudimentaire à l’échelle de la protection connue en France. Il est fortement recommandé de souscrire une mutuelle senior supplémentaire afin de bénéficier de meilleurs services.  

Il convient également de réfléchir à l’entourage lorsque la personne âgée cessera les voyages avec la France : les proches seront-ils présents ? Des associations assureront-elles le lien social auprès du senior dépendant ? 

Bien souvent, les jeunes retraités s’installent dans les centres touristiques et les grandes villes comme Casablanca, Marrakech et Agadir. Cet emménagement garantit un bon confort de vie et un style de vie plus proche des villes européennes que d’autres cités comme Tanger ou Fès, par exemple.

La vie marocaine reste très abordable pour un ressortissant français. D’après les récentes statistiques,  le coût de la vie est en moyenne 40% moins cher qu’en France. Les écarts de prix deviennent plus significatifs encore en dehors des grandes villes du royaume. De fait, les tarifs des maisons de retraite sont bien inférieurs à ceux pratiqués dans la métropole. 

Marché Marocain et vente d'épice appréciée des séniors

Une prise en charge assez faible 

En dépit de ses nombreux atouts, la vie des personnes âgées françaises au Maroc n’est pas exempte de difficultés. Il n’y a pas ou très peu d’établissements médicalisés dans le pays. 

Sur la vingtaine d’établissements pour senior existant au Maroc, seuls certains sont ouverts aux Français. Il s’agit de maisons de retraite de luxe attractives pour les Français qui les trouvent moins chères qu’en France. Dans une maison de retraite au Maroc, il faut compter 2000 euros pour une pension complète pour un long séjour et environ 80 euros par semaine pour un séjour temporaire. 

Tableau récapitulatif des tarifs des Ehpad au Maroc 2022

Séjour temporaire Long séjour
80 € jour / personne 
en pension complète 
2000 € mois / personne
en pension complète

Ces prix sont uniquement à titre indicatif. Les tarifs varient évidemment en fonction du profil de la personne âgée en recherche d’un EHPAD au Maroc (degré d’autonomie, besoin d’une prise en charge spécifique etc).   

Les autres centres d’hébergement pour senior ont davantage une fonction sociale. Ces structures sont destinées à venir en aide aux personnes sans abri d’un certain âge. Cependant, ces établissements gratuits exclusivement financés par des dons, ne sont pas ouverts aux touristes. 

Le système de santé se caractérise par une très forte concentration autour des grandes villes et une offre beaucoup moins présente dans le reste du royaume.   

Le milieu hospitalier souffre d’un manque de structures spécialisées en gériatrie pouvant prendre en considération les particularités du patient âgé. 

Maisons de retraites et culture Marocaine 

Dans la croyance religieuse de l’Islam, la vieillesse suggère, d’une manière générale, une image positive qui renvoie à une personne dotée du savoir, de l’expérience et de la sagesse. Les personnes âgées sont très pourvoyeuses de conseils auprès des autres générations. 

Tout naturellement, le contexte marocain impose une prise en charge des aînés proches, quelle que soit la relation de parenté. Les personnes âgées vivent alors au domicile de leurs descendants ou autres membres du cercle intime. 

De fait, la perte d’autonomie des personnes hors relations proches s’avère davantage problématique. La prise en charge de la société demeure plus confidentielle. Les maisons de retraite, comme nous le comprenons, correspondent à des hospices où vivent les personnes handicapées avec les seniors. De fait, de nombreux français reviennent dans la métropole lorsque la dépendance s’installe. 

Fontaines marocaines en mosaiques, décor typique marocain

Le Maroc investit dans de nouvelles structures 

Pourtant, du fait de la transition démographique, le Maroc connaît un changement progressif, avec une amorce d’un vieillissement de sa population. Ainsi, dans les années à venir, il y aura une augmentation de la population âgée nécessitant des soins spécifiques.

Selon une étude du Profil socio-démographique du Maroc, CERED 2004 publiée par Senior Resorts Maroc, l’espérance de vie atteignait les 70,5 ans en 2003 contre 47 ans en 1962. 

En parallèle, alors que les besoins en aide familiale augmentent avec le vieillissement de la population, les aidants familiaux selon les projections se feront de plus en plus rares jusqu’en 2030. Le Maroc devra faire progressivement face à des besoins d’infrastructures pour les personnes âgées dans les prochaines années. 

Le système sanitaire du pays quant à lui devra prendre en charge, un profil de malade marqué par leur fragilité et leur vulnérabilité, réclamant de ce fait une prise en charge particulière. 

Certaines villes comme Casablanca ou Marrakech, travaillent sur des projets de construction de nouvelles maisons de retraite. Le Maroc compte actuellement une vingtaine de maisons de retraite sur son territoire. 

Note de l’article (27 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Andrea,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (2)

Réagissez, posez une question…

Annuler

  1. AJ VAN

    Ou trouver plus de renseignements sur les maisons de retraites pour étrangers au Maroc (beaucoup de renseignements sur la Tunisie mais pas grand chose au Maroc)

    Répondre
    1. Andrea Benisti

      Bonjour,
      Le nombre de maisons de retraite aux Maroc n’est pas aussi grand qu’en Tunisie. C’est pourquoi vous trouvez moins d’informations sur ces établissements. Certaines structures requièrent un déplacement physique. C’est donc compliqué d’obtenir des informations les concernant. De quelles informations avez-vous besoin? Nous pouvons essayer de nous renseigner.

      Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus