La Fondation Ifrad pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer
Maladie d'Alzheimer

Publié le 16/09/2009 . Mis à jour le 06/01/2017

Publié le 16 Sep. 2009 . Mis à jour le 6 Jan. 2017

Depuis 2004, la fondation Ifrad s’est donnée pour mission de récolter des fonds en faveur de la recherche contre la maladie d’Alzheimer. Dans ce but, elle propose aux donateurs d’acquérir des « minutes de recherche » et fait appel à la solidarité de tous. Elle développe actuellement un projet unique en Europe : la Banque Tissulaire Nationale et la Banque de Cerveaux. >Les missions de l’IFRAD Créée à l’initiative de deux professeurs prestigieux, le Docteur Olivier de la Doucette (Président de la Fondation) et le Professeur Bruno Dubois (Président du Comité scientifique), l’IFRAD s’est donné pour objectif de « fédérer les énergies et les compétences afin que la recherche gagne en efficacité au service de tous ». Cette nouvelle dynamique scientifique « peut nous faire gagner des années dans la lutte engagée contre le fléau que représente la maladie d'Alzheimer ». Pour cela, l’IFRAD se pose comme le « trait d’union » entre les différents pôles de recherche ( 6 centres de recherche soutenus en France), les associations (France Alzheimer…) et l’ensemble des acteurs concernés par le problème Alzheimer (CNIR-MA…) afin de « fédérer, organiser, agir » ensemble. Acquérir des « minutes de recherche » Parce que « reconstruire ce que la maladie d’Alzheimer a détruit exige du temps et de la recherche », la Fondation IFRAD propose à ceux qui veulent soutenir la recherche sur la maladie d'Alzheimer d'acheter des Minutes de Recherche : une minute de recherche coûte 10 euros et peut financer une équipe de 10 chercheurs. En 2007, la Fondation a ainsi recueilli 650 000 euros, dont 35% de dons particuliers, 33% de fonds provenant de partenariats avec des entreprises et 30% tirés des bénéfices du Gala annuel. Près de la moitié des fonds récoltés servent à financer directement la recherche (salaires des chercheurs) ; 30% sont consacrés à la création de la Banque tissulaire nationale et 17% à la seule recherche de fonds ! La Banque tissulaire nationale L’IFRAD s’est aussi donné pour objectif de soutenir un projet ambitieux : la création de la première Banque tissulaire nationale entièrement dédiée à la maladie d’Alzheimer et composée d’une Banque de cerveaux à disposition des chercheurs du monde entier. Cet outil, unique en Europe, regroupera en un lieu unique des centaines de cerveaux répertoriés (provenant de donations post-mortem), ainsi que toutes les données cliniques, épidémiologiques, biologiques et autres connues sur la maladie d’Alzheimer, « qui précipite chaque année des milliers de personnes dans le crépuscule de la pensée » (Alain Delon, Gala Ifrad 2009).
L'avis des utilisateurs sur cet article
4.2/5 - 6 votes - Votre vote :

Articles connexes