Les réformes se succèdent et les projections inquiètent. Cap Retraite fait le point sur le rapport du COR et le calcul des retraites, au jour d’aujourd’hui.

Les personnes âgées ont-elles du souci à se faire ? Les dernières projections du Conseil d’orientation des retraites (COR) estiment que l’ensemble des régimes de retraites nécessitera d’un financement équivalent à 0,4 % du PIB en 2019 et 2020. Soit près de 10 milliards d’euros.
D’après les données du rapport que se sont procurés “Le Figaro” et “Les Echos”, l’équilibre n’apparaîtra qu’à plus long terme : au début des années 2030. En d’autres termes,on parle de 15 années supplémentaires de déficit. Selon le COR, la réforme Touraine des retraites, dite “loi garantissant l’avenir et la justice du système de retraites” est donc largement insuffisante.

Retraite : de réforme en réforme

Dans les faits, différentes réformes ont progressivement retardé l’âge de départ à la retraite ainsi que le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une pension à taux plein. Raison invoquée : l’allongement de l’espérance de vie (82,2 ans pour un homme ; 87 ans pour une femme actuellement).

Pour prétendre à votre retraite, vous devez dès lors attendre l’âge minimum légal, qui varie selon votre année de naissance ; et avoir atteint la durée d’assurance minimale, soit avoir cotisé le nombre de trimestres nécessaires, pour percevoir une pension à taux plein. Sinon, celle-ci connaîtra une décote.

Pour tenter d’équilibrer le pouvoir d’achat des séniors et les aider à anticiper les coûts du maintien à domicile ou d’une éventuelle entrée en maison de retraite, différentes aides financières ont été créées en parallèle des réformes gouvernementales.
A titre indicatif :
Naissance avant 1948 :

départ à la retraite à : 60 ans
nombre de trimestres cotisés : 160

Naissance entre 1961 – 1963 :
départ à la retraite à : 62 ans
nombre de trimestres cotisés : 168

Naissance entre 1967 – 1969 :
départ à la retraite à : 62 ans
nombre de trimestres cotisés : 170

Naissance à partir de 1973 :
départ à la retraite à : 62 ans
nombre de trimestres cotisés : 172

Note de l’article (4 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Elsa Blanc,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (0)

Réagissez, posez une question…

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les aides financières

Les personnes âgées, demeurant à domicile ou en maison de retraite, peuvent bénéficier d'aides financières et de subventions diverses. Les pouvoirs publics ont entrepris de…

En savoir plus

Les droits des personnes âgées

Le vieillissement se déroule, de manière générale, dans la sérénité, mais il peut aussi se caractériser par une perte progressive de l'autonomie de la personne…

En savoir plus

L'APA

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie, est la principale mesure d’aide proposée aux personnes âgées dépendantes. Cette prestation phare de l’action sociale des départements remplace la PSD (Prestation…

En savoir plus

Les structures d'information

Pour s’y retrouver dans les prestations pour personnes âgées (allocation personnalisée d’autonomie versée par le département, aide pour les aidants, aide à domicile par des…

En savoir plus