Au sommaire

    Comparateur en ligne 100% gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 59 lecteurs

    Pour aider nos aînés à passer le cap de l’entrée en établissement de façon agréable, les maisons de retraite acceptant les animaux domestiques existent, même si elles restent rares. D’ailleurs, les animaux s’invitent de plus en plus souvent dans les Ehpad à travers la zoothérapie.

    Peut-on amener son animal à la maison de retraite ?

    Les animaux de compagnie ont un rôle positif sur la santé et le moral des personnes âgées.

    Les bénéfices psychiques de la présence d’animaux en maison de retraite pour les résidents sont nombreux. L’animal domestique

    • est un compagnon affectueux et fidèle, même face à l’irrationnel des résidents Alzheimer,
    • apaise les tensions et procure du bien-être et de la distraction,
    • génère un sentiment de tranquillité,
    • dissipe l’ennui,
    • permet une communication non verbale et apporte ainsi soutien moral et consolation,
    • ne juge pas et accepte son maître tel qu’il est,
    • est source de valorisation, car il a besoin de son maître,
    • favorise les contacts sociaux,
    • créé un lien fort avec un autre être vivant,
    • lutte contre la solitude et l’isolement des seniors.

    Pouvoir garder son animal domestique après l’entrée en maison de retraite a également un impact positif sur la santé physique du résident. L’animal améliore la vigilance, la mobilité et l’autonomie :

    • le résident doit sortir son chien plusieurs fois par jour,
    • le toilettage de l’animal est bénéfique pour la dextérité de la personne âgée et procure un contact physique,
    • la nécessité de nourrir l’animal et de s’occuper de sa propreté fournit des repères dans le temps et l’espace.

    C’est pourquoi certaines maisons de retraite acceptent les animaux domestiques des résidents. Elles représentent toutefois moins de la moitié du parc des établissements d’hébergement pour personnes âgées.

    Sophie, conseillère Cap Retraite

    Rechercher un hébergement adapté à votre proche n’a jamais été aussi simple !

    SERVICE GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

    Accédez à notre Comparateur

    SERVICE GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

    Comment emménager en maison de retraite avec un animal ?

    Pouvoir emménager en maison de retraite avec des animaux, chien ou son chat, constitue une véritable amélioration pour le bien-être des résidents.

    Seule condition requise : le senior doit être en mesure de s’occuper lui-même de l’hygiène de son animal.

    Malheureusement, il arrive donc parfois qu’une personne en perte subite d’autonomie doive à la fois changer de mode de vie pour s’installer en institution et se séparer d’un compagnon à quatre pattes dont il ne peut plus s’occuper.

    LIRE AUSSI:  Les vacances en maison de retraite

    De plus, beaucoup d’établissements refusent encore d’accueillir les animaux domestiques. Dans ce cas, des solutions existent.

    La Fondation Assistance aux Animaux (www.fondationassistanceauxanimaux.com) a été créée initialement pour recueillir les animaux domestiques après la disparition de leur propriétaire. En fait, on peut aussi lui confier son animal lorsqu’il n’est plus possible, pour des raisons de santé, de s’en occuper.

    Quel que soit l’âge de l’animal du futur résident de maison de retraite, il est pris en charge par une marraine d’adoption. Les personnes âgées très dépendantes peuvent donc entrer tranquillement en maison de retraite, alors que le sort de leur animal est assuré.

    Pour trouver une place dans un Ehpad qui accepte les chiens et les chats, n’hésitez pas à contacter les conseillers Cap Retraite. Ils connaissent les maisons de retraite dans toute la France et leur politique à l’égard des animaux.

    Seniors en pleine séance de zoothérapie à l'Ehpad

    Qu’est-ce que la zoothérapie en Ehpad ?

    De plus en plus développée dans les maisons de retraite, la zoothérapie est une activité thérapeutique non médicamenteuse faisant intervenir les animaux. Elle permet d’améliorer la santé physique et psychique des résidents grâce à la médiation d’animaux amenés à leur rencontre à la maison de retraite.

    Les animaux peuvent par exemple intervenir dans le cadre de thérapies de groupe et ainsi favoriser les interactions sociales. Leur présence est également bénéfique pour les résidents atteints de la maladie d’Alzheimer. Les séances de zoothérapie sont souvent l’occasion pour les pensionnaires de la maison de retraite de renouer avec leurs souvenirs en présence des animaux (chats, chiens, mais aussi lapins, cochons d’Inde, chèvre et même lama).

    Le ministère de la Santé a d’ailleurs reconnu l’aspect bénéfique de la thérapie par les animaux en maison de retraite. Ses bienfaits sont les mêmes que ceux d’un animal domestique en Ehpad. Ils sont même décuplés par la présence d’un thérapeute qui guide les séances et rend les animaux accessibles aux résidents qui n’auraient pu s’occuper seuls d’un chien ou d’un chat à la maison de retraite.

    Infographie présentant le déroulement d'une séance de zoothérapie en Ehpad

    Les bienfaits de la zoothérapie en Ehpad

    Les bienfaits de la zoothérapie en Ehpad sont divers :

    • apporter de la joie et du rire dans la vie quotidienne ;
    • donner aux résidents une occupation, des sujets de discussion et de réflexion agréables ;
    • offrir une source de contact et de lien social ;
    • contribuer à renforcer la confiance en soi, l’estime de soi et le sentiment d’accomplissement ;
    • favoriser une meilleure communication entre les seniors et l’ensemble de leur entourage ;
    • faciliter l’intégration des nouveaux arrivants, en « brisant la glace » grâce à l’animal qui joue un rôle de médiateur ;
    • améliorer le moral général des seniors ;
    • stimuler l’exercice physique et l’activité ;
    • aider les personnes à faire face à la maladie, à la perte et à la dépression ;
    • réduire les niveaux de stress ;
    • rappeler aux résidents leurs propres animaux de compagnie.
    LIRE AUSSI:  La prise en charge dentaire en maison de retraite

    Déroulement des séances de zoothérapie en Ehpad

    Une séance de zoothérapie en Ehpad est assurée par un zoothérapeute, un professionnel qui a suivi une formation de médiation par l’animal. Elle se déroule généralement de la manière suivante :

    La préparation des séances : avant sa première intervention, le thérapeute expose au personnel les principes et les techniques de la zoothérapie. Le but : leur permettre de comprendre les objectifs des activités assistées par l’animal (AAA), de se sentir plus impliqués et d’apprendre les bonnes pratiques.

    Choix des participants et des animaux : les résidents sont sélectionnés en fonction de leurs besoins, de leur intérêt pour les animaux et de leur état de santé. Les animaux utilisés dans les séances de zoothérapie sont soigneusement choisis selon leur nature, leur comportement et leur capacité à interagir avec les patients.

    Activités : pendant la séance, différentes activités sont proposées. Elles peuvent inclure des caresses, des jeux interactifs, des promenades avec l’animal, des exercices de manipulation, des séances de brossage, etc. L’objectif est de favoriser l’interaction positive entre le patient et l’animal.

    Encadrement : le zoothérapeute encadre la séance et guide les patients dans leurs interactions avec l’animal. Il observe leurs réactions, adapte les activités en fonction de leurs capacités et de leurs troubles éventuels, et veille à la sécurité et au bien-être de tous les participants.

    Effets et résultats : la pratique de la zoothérapie vise à atteindre différents objectifs en fonction des besoins spécifiques des résidents. Cela peut inclure l’amélioration de la motricité fine, le renforcement des liens sociaux, la diminution de l’anxiété, la stimulation cognitive, l’expression émotionnelle, la relaxation, etc. Les effets bénéfiques de la zoothérapie peuvent perdurer au-delà de la séance, en contribuant à améliorer la qualité de vie globale des résidents de l’Ehpad.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (6)

    Réagissez, posez une question…

    1. MURCI Monique

      la maison de retraite pet-elle avoir des lapins avec des habitations autour

      Répondre
      1. Amandine

        Bonjour Madame,

        Je vous remercie pour votre commentaire.
        Oui la maison de retraite peut certainement avoir des lapins avec habitations autour mais cela reste propre a chaque résidence…

        Bonne journée,

        Amandine

        Répondre
    2. sylvie libois

      comment accéder à la liste des maisons de retraite qui acceptent l’animal de compagnie? merci

      Répondre
      1. Marine/amandine

        Bonjour,

        Merci pour votre commentaire, je vous invite a nous contacter au 01.86.65.82.00 si vous avez besoin d’aide et de conseils.

        Cordialement

        Répondre
    3. Cohen aline

      Cela.a.fait 10ans que je fais de la.mediation animale au sein de l’EHPAD où je travaille en ttant qu’animatrice
      Les bienfaits sont importants les résidents demandeurs des chiennes

      Répondre
      1. Castellani Christelle

        Bonjour,
        Je travaille en ehpad depuis 2 ans et demi, nous avons une chienne pour la médiation animale. Le problème est que nous sommes très peu à s’en occuper. Elle a besoin de beaucoup d’attention. Je la prend chez moi le week-end pour qu’ elle ne soit pas seule, je suis très attachée à elle, et inversement. Est ce normal de faire vivre un chien dans un Ehpad ? sachant qu’il y a des contraintes et que beaucoup, dans le personnel, ne s’en occupe pas, et trouve que c’est une charge de travail en plus. Merci pour votre réponse.

        Répondre

    Autres articles sur ce dossier

    Les internautes ont aussi lu ces articles