Au sommaire

    Comparateur en ligne 100 % gratuit

    Trouver une résidence senior

    Partager :

    Cet article a été noté par 21 lecteurs

    L’entrée en établissement pour personnes âgées est un pas difficile à franchir. Il existe aujourd’hui de nombreuses options de logement adaptées à des besoins différents. Pour prendre une décision éclairée, il est important de connaître les avantages et les inconvénients de la résidence senior, par rapport aux autres solutions existantes. 

    Les avantages de la résidence senior 

    La résidence senior est une forme de logement adaptée aux personnes âgées autonomes. Elle présente plusieurs avantages liés à ses spécificités par rapport aux autres types de maisons de retraite ou au maintien à domicile.

    Un lieu de vie sécurisé pour les seniors autonomes 

    De nombreuses personnes âgées choisissent de s’installer en résidence senior pour bénéficier d’un logement adapté au vieillissement

    Ce type de maison de retraite est en général une structure installée dans des locaux rappelant un immeuble en copropriété ou une résidence vacances. Dans ce cas, chaque résident ou couple de résidents dispose d’un appartement privatif (du studio au T3). Il peut aussi s’agir d’un village senior avec des maisons individuelles.

    Le logement est entièrement adapté au vieillissement, avec une salle de bain accessible et une cuisine aménagée. Le but : faciliter les déplacements de résidents à mobilité réduite et prévenir les accidents domestiques. Un lit médicalisé est aussi souvent installé dans la chambre sans négliger le confort.

    En effet, même une personne âgée autonome n’est pas à l’abri des chutes si elle réside dans une maison inadaptée. Maintes résidences seniors ont d’ailleurs installé des systèmes de détection des chutes et de téléassistance pour appeler de l’aide. 

    Un personnel de garde est présent en permanence pour répondre à ces urgences et appeler les secours plus rapidement. 

    La possibilité de personnaliser son logement

    L’un des avantages de disposer d’un logement privatif en résidence services senior est souvent de pouvoir totalement personnaliser son lieu de vie. Le résident a le choix entre plusieurs tailles et configurations d’appartements. 

    En maison de retraite médicalisée, de type EHPAD, les résidents sont hébergés dans une chambre aux dimensions relativement limitées. En résidence senior, la personne âgée peut louer et parfois même acheter un véritable petit appartement. Dans cet espace, elle peut installer son mobilier et décorer à son goût. 

    D’ailleurs, en optant pour un appartement 2 pièces, le senior peut conserver davantage d’effets personnels. Garder ses souvenirs facilite la transition et crée véritablement le sentiment d’être chez soi. 

    Le respect de la vie privée et des habitudes

    L’environnement et le format des résidences seniors permettent aux personnes âgées de garder leur indépendance et préserver leur vie privée

    Ces maisons de retraite proposent des services communs, mais mettent avant tout l’accent sur l’autonomie et le choix de chacun. Avec leur cuisine ou kitchenette, les logements permettent à chacun de vivre sa vie à son gré. 

    Si des activités communes et des repas au restaurant de la résidence sont proposés, ils n’ont pas un caractère obligatoire. Chacun peut suivre son propre rythme et maintenir son mode de vie habituel.

    Des services à la carte facilitant la vie des personnes âgées

    Pour de nombreuses personnes âgées, s’occuper de la maison et effectuer diverses activités de la vie quotidienne n’est pas si simple. Sans être forcément dépendantes, ces personnes ont besoin d’aide pour faire le ménage ou n’ont pas la force ou l’envie de préparer des repas chaque jour.

    L’avantage des résidences services senior est de proposer des services d’aide à la personne et diverses prestations utiles :

    • aide à l’entretien du logement privatif, 
    • réparations et petits travaux de maintenance,
    • repas au restaurant ou à la salle à manger de la résidence,
    • portage des repas pour ceux qui préfèrent manger chez eux,
    • jardinage de la cour particulière adossée au logement,
    • téléassistance,
    • blanchisserie,
    • conciergerie et surveillance, 
    • aide administrative et informatique,
    • prestations d’esthétique : coiffeur, cosmétique, etc. 
    LIRE AUSSI:  Les formalités d’admission en résidence services séniors

    Des espaces communs pour le bien-être de chacun

    Outre l’aide à la personne, les résidences seniors ont l’avantage de disposer de nombreux espaces communs. Cette mutualisation des ressources permet aux locataires d’avoir accès à proximité de nombreuses infrastructures. Le maintien à domicile ne permet généralement pas d’avoir toutes ces installations à proximité immédiate !

    Ainsi ces établissements, en fonction de leur standing et de leur taille, sont souvent dotés de plusieurs des infrastructures suivantes : 

    • un restaurant ou une salle à manger, pour prendre des repas conviviaux avec les autres habitants ou avec la famille,
    • un bar, où entretenir des relations amicales avec ses voisins, 
    • un jardin ou un parc, avec parfois un potager et des installations permettant des ateliers de jardinage thérapeutique,
    • une salle de sport ou de gymnastique, avec un matériel adapté aux seniors, ainsi souvent qu’un coach formé pour l’entraînement des personnes âgées, 
    • une piscine et un SPA : dans certains cas, des séances de balnéothérapie sont proposées. Celle-ci permet de réduire l’anxiété et d’améliorer la qualité de vie du résident,
    • une bibliothèque

    Des activités variées pour favoriser le lien social 

    La majorité d’entre nous souhaite demeurer chez soi le plus longtemps possible. Mais, au grand âge, le maintien à domicile est associé à une grande solitude pour de nombreux individus, surtout après la perte du conjoint. 

    La résidence senior a l’avantage d’offrir une large variété d’animations et d’activités permettant d’entretenir des liens sociaux avec autrui. La proximité des autres résidents d’un âge et souvent d’un milieu similaires offre déjà une excellente occasion de faire des rencontres. Les animations organisées par l’établissement renforcent cet aspect social de la vie quotidienne.

    Les activités généralement proposées en résidence senior sont variées : 

    • activités physiques : gymnastique douce, tai-chi, yoga, etc.
    • conférences, projection de films, rencontres littéraires…
    • ateliers divers : mémoire, jardinage, cuisine, musique…
    • soirées artistiques et musicales,
    • activités manuelles et artistiques,
    • sorties et excursions… 

    Un logement au cœur de la cité 

    Autre avantage de la résidence senior : elle est souvent située en centre-ville ou du moins dans un quartier offrant toutes les commodités. Pour des personnes âgées relativement jeunes et dynamiques, cela signifie la possibilité de participer à la vie de la cité et de poursuivre leurs activités au sein de la localité. 

    En outre, ces structures se trouvent généralement à proximité des axes routiers et des transports en commun.

    La continuité de l’accompagnement de la personne âgée

    De plus en plus de résidences seniors sont adossées à un établissement d’hébergement pour les personnes âgées (EHPAD). 

    Plus d’un gestionnaire de résidence senior a adopté ce format afin d’assurer un parcours d’accompagnement complet des personnes âgées. L’idée est simple et ingénieuse : le senior s’installe en résidence-services lorsqu’il est encore valide. S’il perd son autonomie ou a besoin d’une prise en charge médicale, il peut intégrer plus facilement l’EHPAD et recevoir des soins adaptés. 

    Cette continuité de l’accompagnement permet au résident de garder ses repères et évite une transition souvent difficile. 

    Couple de personnes âgées devant une résidence senior

    Les inconvénients de la résidence senior

    Naturellement, malgré tous ses atouts, cette solution de logement présente également quelques inconvénients. La résidence senior n’est pas adaptée à toutes les personnes âgées à la recherche d’une structure d’accueil, pour différentes raisons. 

    L’absence de soins médicaux : un frein à l’accueil des plus dépendants

    Le principal inconvénient des résidences seniors pour personnes âgées autonomes réside dans l’absence de prise en charge médicale. Ces structures n’ont pas de personnel soignant présent en permanence sur le site. 

    LIRE AUSSI:  Qu’est-ce qu’une résidence services sénior ?

    Nombre d’entre elles ont conclu des partenariats avec des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD). Néanmoins, ces prestataires viennent de l’extérieur et leurs interventions sont aux frais des résidents. 

    La présence d’un personnel soignant permet aux personnes âgées de se sentir plus en sécurité et de bénéficier de soins médicaux dès que le besoin se fait sentir. 

    La résidence senior s’adresse donc presque exclusivement aux individus en GIR 5 et 6 (sur la grille AGGIR évaluant la perte d’autonomie). À l’aide des SSIAD, des personnes en GIR 4 (légèrement plus dépendantes) peuvent aussi intégrer ce genre de structure. 

    Une prise en charge de la maladie d’Alzheimer plus difficile

    Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer à un stade précoce peuvent éventuellement vivre en résidence senior. L’adaptation des logements et la présence de services permettent de faciliter leur accompagnement. 

    Malheureusement, de nombreux patients sont diagnostiqués à un stade relativement avancé et leur accueil en résidence senior est déconseillé. Un environnement plus spécifique à la prise en charge des maladies neuro-dégénératives avec troubles de comportement est nécessaire à la sécurité du résident. 

    Les malades atteints d’une démence bénéficieront davantage d’une entrée dans une unité de vie spécialisée en EHPAD. Les aides-soignants et autres professionnels y ont en effet suivi des formations spécifiques. 

    Les défis de la vie en communauté

    Certes, les résidences seniors offrent un maximum d’indépendance aux personnes âgées, par rapport à d’autres formes de maisons de retraite. 

    Néanmoins, pour certains, la proximité d’autres résidents pose un défi. Les personnes qui ont vécu toute leur vie en maison individuelle rencontrent parfois des difficultés à s’adapter à un mode de vie plus communautaire. 

    Habiter uniquement au sein d’autres seniors peut être déprimant pour ceux qui aiment vivre dans des lieux dynamiques, où ils ont des voisins de tous les âges. Quelques résidences seniors proposent une cohabitation intergénérationnelle avec des étudiants pour remédier à ce problème.

    Certains seniors peuvent aussi avoir le sentiment qu’il est difficile de préserver leur vie privée en étant continuellement entouré d’autres personnes.

    Une offre peu répandue dans les zones rurales

    Si avoir une résidence senior en centre-ville présente un avantage indéniable, le manque de structures dans les régions rurales reste un inconvénient majeur

    Les aînés des campagnes et villages reculés sont souvent contraints de « s’expatrier » pour avoir accès aux bénéfices de la résidence-services senior. 

    En campagne, il existe cependant des MARPA (maisons d’accueil et de résidence pour l’autonomie), gérées par la caisse de Mutualité sociale agricole. Elles relèvent davantage de la résidence autonomie que de la résidence-services et sont moins luxueuses.

    Le coût de la location en résidence senior peut être élevé

    L’accueil en résidence senior a un coût, naturellement. La majorité des appartements sont proposés à la location, plus rarement à l’achat, et la plupart des résidences services sont de relativement haut standing. 

    Les tarifs des résidences services seniors incluent :

    • un loyer,
    • des charges locatives (ou charges de copropriété),
    • des charges individuelles pour les services facultatifs. 

    Le budget de la location d’un appartement dans ces structures est très variable, en général situé entre 1 000 et 2 500 € en 2023. Il dépend de la taille du logement, du secteur géographique, du standing de la résidence et des services consommés. 

    Avec une pension retraite moyenne de 1 400 € (Drees, 2023), tous les retraités français ne peuvent pas nécessairement se permettre de changer de lieu de vie. 

    Il existe fort heureusement des aides financières pour les personnes âgées, telles que les allocations logement, accordées sous certaines conditions. 

    Pour vous aider à peser le pour et le contre d’une entrée en résidence senior, nous récapitulons ci-dessous les différents points à considérer. 

    Avantages et inconvénients de la résidence senior
    AVANTAGES
    INCONVÉNIENTS
    Environnement confortable et sécurisé, adapté au vieillissement
    Absence de prise en charge médicale
    Différentes configurations de logements et personnalisation possible
    Accompagnement des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer plus difficile
    Indépendance et vie privée respectées
    Nécessité de s’habituer à une vie communautaire
    Localisation avantageuse en ville
    Offre plus rare dans les zones rurales
    Aide à la personne disponible facilement
    Tarifs parfois élevés pour les seniors modestes
    Espaces communs accessibles et variés
    Services et activités favorisant le lien social
    Possibilité de continuité vers un EHPAD adjacent (dans certains cas)

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite