Au sommaire

    Comparateur en ligne 100% gratuit

    Trouver une résidence senior

    Partager :

    Cet article a été noté par 233 lecteurs

    Les structures d’hébergement pour personnes âgées autonomes exercent une attraction croissante chez les aînés à la recherche d’un environnement sécurisé et confortable. De plus en plus abordables, les tarifs des résidences services seniors diffèrent en fonction de la région et la formule choisie.

    De quoi dépendent les tarifs en résidences services seniors ?

    De plus en plus de personnes âgées autonomes choisissent de s’installer en résidence services : cette formule leur assure sécurité et confort, lorsque le maintien à domicile ne répond plus à leurs besoins. Ces structures d’hébergement pour aînés proposent en effet un logement adapté et une palette de services à la carte ou imposés.

    Les tarifs des résidences services seniors dépendent donc de plusieurs facteurs :

    • la taille du logement et la zone géographique ;
    • le standing de l’établissement ;
    • les services de base proposés obligatoirement ;
    • les services consommés à la carte.

    Les logements – qui vont du studio à l’appartement de deux ou trois pièces (voire plus) – sont proposés à l’achat ou en location. En location, les tarifs des loyers pratiqués en résidences services sont plus ou moins conformes aux coûts du marché local.

    La facture du résident se décompose en plusieurs éléments. Les prix des résidences services seniors comprennent ainsi :

    • un loyer (en location) : il s’élève en général à 600-700 € par mois, mais le prix peut être beaucoup plus élevé dans les régions où l’immobilier est plus cher ;
    • des charges locatives ;
    • des charges individualisées : pour les services à la carte.

    Combien coûtent les prestations en résidences services senior ?

    On rencontre aujourd’hui sur le marché deux méthodes de fixation des tarifs des prestations proposées en résidences seniors :

    Une formule tout compris : les charges de services sont considérées comme des charges de copropriété. Les charges couvrent l’installation, l’entretien et l’utilisation des espaces collectifs : jardins, locaux communs (restaurant, bibliothèque, salon…), salle de sport… Tous les résidents doivent s’acquitter de cette partie du tarif de la résidence services senior, qu’ils utilisent ou non les espaces de vie communs ou les prestations qui y sont proposées.

    Une formule à la carte : les tarifs des résidences services seniors fonctionnant sur ce modèle comprennent des charges communes liées à la gestion des locaux et services communs et payées par tous, mais aussi des charges individualisées correspondant aux services à la carte.

    La formule la plus fréquente est le tarif à la carte selon les prestations reçues en résidence services.

    En général, les charges locatives comprennent :

    • eau,
    • chauffage,
    • entretien et maintenance des communs.

    Certaines résidences services définissent un tarif d’adhésion au « club », auquel la suscription est plus souvent obligatoire. Il couvre les charges de services liées au fonctionnement de l’établissement :

    • présence d’un personnel d’accueil et de surveillance,
    • accès libre aux espaces communs,
    • frais d’entretien généraux,
    • coordination des activités et services.

    À ce tarif de base des résidences services seniors s’ajoutent le coût des prestations à la carte :

    • restauration,
    • animations et activités de loisirs,
    • blanchisserie,
    • aide à domicile.

    Quelles sont les aides pour financer le tarif des résidences services senior ?

    Les résidences services seniors s’adressent en général à des personnes âgées aux ressources plus élevées que celles hébergées en résidences-autonomie à vocation sociale. Les prestations y sont plus luxueuses et les tarifs des résidences services seniors sont plus élevés.

    Toutefois, il est possible de recevoir certaines aides en fonction de la situation du résident :

    Nom de l’aideBénéficiairesDescription
    Aides au logement (APL ou ALS) Accédants à la propriété* ou locatairesL’aide personnalisée au logement (APL) permet d’alléger les tarifs des résidences services seniors conventionnées.
    L’allocation de logement sociale (ALS) concerne les structures non conventionnées, mais respectant certains critères
    Allocation personnalisée d’autonomie (APA à domicile)Personnes en perte d’autonomie (Gir 1 à 4, évalué à l’aide de la grille AGGIR)Elle participe au financement de la téléassistance et de l’aide à domicile

    *L’APL accession a été supprimée et n’est accordée qu’aux personnes qui ont contracté un prêt avant le 1er février 2018, ou entre cette date et le 31 décembre 2019.

    En revanche, les résidences services seniors ne sont pas habilitées à recevoir les bénéficiaires de l’aide sociale à l’hébergement(ASH).

    Quels sont les critères d’éligibilité pour obtenir des aides financières en résidence senior ?

    Les critères d’éligibilité diffèrent d’une aide à l’autre :

    Les aides au logement sont accordées en résidence service senior aux conditions suivantes :

    • le bénéficiaire supporte une charge de logement : loyer ou prêt,
    • le logement est sa résidence principale ;
    • les ressources de la personne âgée et de son éventuel conjoint vivant dans le logement sont inférieures aux plafonds de la caisse d’allocations familiales (CAF) ou la mutualité sociale agricole (MSA),
    • le logement doit être décent et aux normes de santé et de sécurité : superficie minimale de 9 m² pour une personne seule ou 16 m² pour un couple,
    • la résidence services senior doit être conventionnée (pour l’APL) ou respecter certains critères (pour l’ALS).

    La demande doit être effectuée auprès de la CAF ou la MSA, en fonction de la situation du résident.

    L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est accordée aux personnes âgées en situation de dépendance (GIR 1 à 4). En résidence service senior, il s’agit d’une « APA à domicile ».

    Une équipe médico-sociale du conseil départemental viendra effectuer une évaluation du GIR et proposer un plan d’aide.

    Il n’y a pas de conditions de ressources pour être éligible à l’APA en résidence senior. Une participation sera néanmoins calculée en fonction des revenus du bénéficiaire.

    Comment trouver une résidence pour senior actif au meilleur prix ?

    Toutes les résidences services ne se ressemblent pas. Si vous recherchez plus précisément une résidence pour senior actif, vérifiez les critères suivants :

    • le public accueilli : certaines résidences attirent des seniors plus autonomes et donc plus actifs,
    • la localisation et l’accessibilité de la résidence : une résidence en centre-ville est plus adaptée aux seniors actifs, désireux de participer à la vie de la cité,
    • les prestations et animations proposées : elles doivent correspondre à vos attentes et permettre de garder une vie sociale riche et active,
    • les horaires des services collectifs, comme la restauration : plus ils sont souples, plus ils vous permettre de maintenir vos activités.

    Vous aurez peut-être du mal à vérifier quelles résidences répondent à ces conditions. En outre, réunir tous ces critères dans une même résidence senior peut avoir un coût… N’hésitez pas à contacter les conseillers Cap Retraite : ils vous aideront à trouver une résidence pour senior actif au meilleur prix.

    Quel budget pour une résidence senior en 2022 ?

    Le budget pour un accueil en résidence senior varie selon le standing ou l’emplacement de la résidence et les services choisis.

    Voici quelques exemples de tarifs dans divers groupes de résidences senior :

    Gestionnaire des résidences seniorServices inclus dans le budgetTarif mensuel moyen
    SéniorialesCharges incluses  

    Pack de base en supplément : 420 €
    – petit-déjeuner,
    – linge,
    – 2 h de ménage hebdomadaires,
    – téléassistance,
    – application interne Félicie
    T1 : 550 €  

    T2 : 750 €
    DOMITYSPrestations incluses :
    – sécurité
    – accès aux activités et infrastructures (salle de sport, piscine, bibliothèque…)
    T1 : 1 400 à 1 600 €  

    T2 : 1 800 à 2 000 €
    HeurusLarge pack unique proposéT1 : 1 700 €
    Maisons de familleAccès aux espaces communs

    Packs de services premium en supplément
    T1 : 1 200 €  

    T2 : 1 550 €
    ColiséeMutualisation de services avec les Ehpad adjacentsT1 : 950 €  

    T2 : 1 100 €

     Source : Enquête Résidences services seniors : appréhender une offre devenue incontournable pour les territoires, sous la direction de Luc Broussy.

    Questions fréquentes

    Comment comparer les prix des résidences seniors ?

    Pour facilement comparer les prix des résidences seniors, vous pouvez utiliser l’annuaire des maisons de retraite de Cap Retraite. Il vous suffit d’entrer le nom de la ville ou du département, puis de filtrer les résultats par type d’établissements. Une liste de résidences apparaîtra, avec une indication des prix.

    Pour une comparaison plus précise et adaptée à votre situation, n’hésitez pas à contacter l’équipe des conseillers Cap Retraite. Votre expert vous facilitera la tâche en vérifiant les disponibilités et les prix réellement pratiqués pour la taille de logement de votre choix.

    Peut-on louer une maison individuelle en résidence senior ?

    La grande majorité des résidences senior proposent des logements du type studio jusqu’à l’appartement 3 pièces. De très rares établissements comportent aussi de petites maisons individuelles d’environ 65 m². Le groupe Domitys, par exemple, en possède une en Nouvelle-Aquitaine.

    C’est en village senior, un concept relativement récent en France, que vous pourrez trouver des maisons individuelles adaptées aux besoins des personnes âgées.

    Le prix d’une maison individuelle en résidence senior sera généralement plus élevé que la location d’un appartement.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Elsa Blanc,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (0)

    Réagissez, posez une question…