Le maintien à domicile d’un aîné dépendant

Vivre chez soi le plus longtemps possible est le souhait de la plupart des personnes âgées. Néanmoins, avec la perte d’autonomie, le maintien à domicile nécessite une organisation minutieuse. Quelles sont les conditions pour qu’un aîné dépendant puisse rester chez lui en toute sécurité ? Quand faut-il envisager une entrée en maison de retraite ?

Le maintien à domicile d’un aîné dépendant

Les conditions du maintien à domicile d’un aîné dépendant

La majorité des personnes âgées (90 %) choisissent le maintien à domicile. Mais lorsque la dépendance, physique ou mentale, s’installe, il devient très difficile pour un aîné de vivre seul chez lui.

Pour pouvoir rester chez soi dans de bonnes conditions, plusieurs critères doivent être réunis. Ils concernent la santé, l’environnement familial, l’adaptation de l’habitat et le niveau de ressources.

Maintien à domicile et état de santé

La dégradation de l’état de santé entraîne une incapacité totale ou partielle. Elle peut rendre le maintien à domicile dangereux, en l’absence de prise en charge adaptée. Il est donc important de s’assurer que les soins et services médicaux peuvent être assurés au domicile.

Du reste, si les troubles physiques ne sont pas toujours un obstacle au maintien à domicile, l’altération des facultés mentales est en revanche plus difficile à prendre en charge.

Maintien à domicile et disponibilité de la famille

La famille constitue la clé du maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie. Les proches doivent être en mesure d’aider leur parent dépendant et de venir lui rendre des visites régulières pour prévenir la solitude. Il faut parfois également trouver d’autres solutions pour rassurer l’aîné en situation de dépendance, par exemple s’abonner à un service de téléassistance, permettant une intervention rapide en cas d’urgence

Pour favoriser le maintien à domicile, des professionnels de l’aide à domicile peuvent assister les aidants familiaux, sans pour autant s’y substituer.

L'adaptation du logement pour un maintien à domicile sécurisé

L’aménagement du logement est l’une des conditions sine qua non du maintien à domicile des personnes âgées dépendantes.

L’adaptation de la maison aux besoins de la personne dépendante doit permettre d’assurer sa sécurité dans son environnement immédiat :

  • remplacement d’une baignoire par une douche,
  • élargissement des portes pour laisser passer un fauteuil roulant,
  • pose de barres de sécurité…

Le coût du maintien à domicile des personnes âgées

Le maintien à domicile n’est possible que si les ressources de la personne âgée et sa famille permettent de financer :

  • une aide professionnelle rémunérée,
  • l’adaptation du logement,
  • la prise en charge médicale.

Quand renoncer au maintien à domicile d’une personne âgée ?

Lorsque leur état de santé se dégrade, la prise en charge des personnes âgées peut devenir un véritable problème pour leur entourage. Le choix est alors difficile pour les proches confrontés à la dépendance d’un parent âgé : il faut choisir entre le maintien à domicile ou l’entrée en maison de retraite.

Le maintien à domicile des personnes âgées en situation de perte d’autonomie n’est possible que si un certain nombre de conditions sont remplies en matière d’environnement familial, de ressources et d’habitat.

Si ce n’est pas le cas, le maintien à domicile forcé risque de déboucher sur des situations de crises. C’est alors dans l’urgence que le placement en maison de retraite devra être décidé. Une situation inconfortable à vivre qu’il vaut mieux éviter.

En outre, le maintien à domicile ne résout pas le problème de la solitude. C’est en effet le sentiment de solitude qui reste l’écueil numéro un de l’option du maintien à domicile.

De plus, malgré les aides, notamment l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA), il peut arriver que le maintien à domicile se révèle plus onéreux que la prise en charge globale de la personne par un établissement d’hébergement.

Il faut alors mettre en balance le niveau de sécurité, la prise en charge médicale et psychologique, le bien-être et le coût du maintien à domicile avec les avantages du placement en maison de retraite :

  • vie collective prévenant l’isolement,
  • cadre protégé,
  • présence médicale continue,
  • prise en charge de tous les besoins de l’aîné.

Documents associés

Quels documents souhaitez vous recevoir

Articles connexes

Soutenir les aidants familiaux

Soutenir les aidants familiaux

La tâche d’aidant familial peut être épuisante lorsqu’on est mal accompagné et renseigné sur ses droits. Pour bien vivre la prise en charge d’un proche dépendant, il est important de bénéficier du soutien adapté.

Lire la suite
Copyright © 2016 - Cap Retraite