Au sommaire

    Comparateur en ligne 100% gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 163 lecteurs

    Les Centres locaux d’Information et de Coordination gérontologique (CLIC) sont des lieux d’accueil de proximité destinés à fournir aux personnes âgées et à leurs familles information, conseil et orientation.

    Qu’est-ce qu’un CLIC ?

    Le Centre local d’information et de coordination gérontologique (CLIC) est un guichet unique de proximité dont le rôle est de conseiller, informer et orienter les aînés et leur famille. Il s’adresse aussi à l’ensemble des professionnels intervenant auprès des personnes âgées.

    Le CLIC est donc à la fois :

    • un centre d’information, où les usagers peuvent se renseigner sur l’ensemble des services disponibles à proximité de leur domicile,
    • un lieu d’écoute, de solidarité, et de communication,
    • un espace où les personnes âgées peuvent recevoir de l’aide pour prendre les décisions liées à leur prise en charge et divers éléments de leur vie quotidienne (aides, services à la personne, soins, aide aux aidants, accueil dans les établissements…).

    Lancé en 2000 dans 25 sites expérimentaux, le label CLIC a été généralisé à partir de 2001 et couvre à présent l’ensemble du territoire.

    Infographie sur les rôles du CLIC

    Quelles sont les missions des CLIC ?

    Les CLIC ont pour principale mission la prise en charge des seniors faisant face à des situations plus ou moins complexes.

    Le CLIC a également une mission de prévention de la perte d’autonomie de la personne âgée. Il organise des actions visant à améliorer ou maintenir la santé des seniors et prévenir l’isolement. Il peut s’agir des activités suivantes :

    • ateliers mémoire (stimulation des fonctions cognitives)
    • gymnastique (prévention des chutes)
    • rencontres à visée sociale,
    • groupes de paroles pour les familles,
    • conférences sur divers sujets liés à la dépendance et au handicap,
    • débats sur l’accompagnement au grand âge, etc.

    Guichet d’accueil, de conseil, d’orientation des personnes âgées, le CLIC obéit à une triple logique :

    • de proximité,
    • d’accès facilité aux droits,
    • de mise en réseau entre les professionnels.

    Dans chaque CLIC, les acteurs suivants interviennent pour aider les usagers :

    • une personne chargée de l’accueil des personnes âgées et des familles.
    • un coordonnateur, chargé d’organiser et de mobiliser l’action des différents intervenants médicaux sociaux dans la prise en charge des seniors. Ce responsable de la coordination doit être en mesure de mobiliser les différents acteurs médico-sociaux pour répondre aux besoins des personnes âgées dépendantes s’adressant au CLIC.
    LIRE AUSSI:  La Caisse nationale d’Assurance maladie
    Sophie, conseillère Cap Retraite

    Accéder aux informations dont vous avez besoin n’a jamais été aussi simple!

    SERVICE GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

    Déterminer vos critères avec un conseiller

    SERVICE GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

    Quels sont les trois niveaux de label des CLIC ?

    Les missions des CLIC dépendent de leur niveau de labellisation. Il existe trois niveaux de label :

    • Niveau 1 : missions d’accueil, d’information, d’écoute et de soutien aux familles. Pour être habilité, le CLIC doit disposer d’un local de permanence et d’un standard téléphonique. Il doit gérer une base de données et organiser des actions de formation ou d’information. Enfin, il doit proposer à la fois une information sur les aides et prestations disponibles ainsi que, chaque fois que possible, les dossiers de demande nécessaires à leur obtention.
    • Niveau 2 : en plus des requis du niveau 1, le CLIC niveau 2 organisera des missions d’évaluation des besoins et d’élaboration d’un plan d’aide personnalisé. Il proposera une gamme partielle de services, par exemple des groupes de paroles. Le suivi de la mise en œuvre du plan d’aide, s’il existe, n’est pas systématique.
    • Niveau 3 : au-delà des prestations du niveau 2, le CLIC labellisé niveau 3 met en œuvre les plans d’aide et le suivi. Il aide les personnes âgées à constituer leurs dossiers de prise en charge. Il organise l’intervention des services d’aide à domicile et de soins infirmiers à domicile, l’accueil de jour, le portage de repas, les aides techniques, les travaux d’aménagement du domicile, etc.
    Un senior souriant à la réception du CLIC de son département
    Un senior s’adressant au CLIC de son département

    Quelles entités animent les CLIC ?

    Des opérateurs de nature très différente peuvent devenir opérateurs d’un CLIC. Il peut s’agir d’une mairie, d’un hôpital, d’une association, ou de n’importe quelle autre collectivité territoriale…

    LIRE AUSSI:  Les ARS

    Le label CLIC est attribué par un comité de pilotage composé du préfet, du président du Conseil Général, d’un représentant de la caisse maladie, et des représentants des CCAS (Centres communaux d’action sociale) des grandes villes.

    Une convention de partenariat est alors signée, déterminant des objectifs formalisés en termes qualitatifs et quantitatifs.

    À ce jour, plus de 50 % des CLIC sont gérés par une association, plus de 25 % par une commune ou un CCAS, 10 % par un établissement hospitalier et, un peu moins directement, par un Conseil général.

    Questions fréquentes

    Comment trouver un CLIC dans mon département ?

    Il existe aujourd’hui plusieurs CLIC dans chaque département français. Ils peuvent porter un nom différent d’un territoire à l’autre du pays, mais ils offrent les mêmes services :

    • Pôle gérontologie,
    • Point d’information locale,
    • Point info relais,
    • Maison départementale de l’autonomie…

    Pour trouver une structure d’information dans votre ville ou à proximité, consultez en ligne l’annuaire des CLIC de Cap Retraite. Cliquez sur une ville, pour voir les coordonnées de l’agence la plus proche de chez vous. Affichez le numéro de téléphone pour vérifier les horaires d’ouverture, susceptibles de changer d’une place à l’autre.

    Quelles sont les aides financières qu’on peut demander au CLIC ?  

    Les professionnels des CLIC ont notamment pour rôle de renseigner les seniors et leur famille sur les aides financières auxquelles ils peuvent prétendre. Ils étudient leur situation et les assistent dans leurs démarches pour remplir un dossier de demande de diverses aides, notamment :

    • allocation personnalisée d’autonomie (APA),
    • aide sociale à l’hébergement (ASH) ou aide-ménagère du département,
    • allocations logement (APL, ALS),
    • allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa)…

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (6)

    Réagissez, posez une question…

    1. Sandy razik

      Bonjour, ma mère était dans une famille d accueil, la famille ne peut plus la garder. La famille a fait une rupture de contrat. Nous avons 2 mois de préavis, j ai donc trouvé un Ehpad pour ma mère. Est ce que pendant cette période, je vais devoir payer la famille sachant que ma mère est dans l Ehpad maintenant. Merci de votre retour, je n arrive pas à avoir la réponse à ma question même le conseil départemental ne sait pas me répondre sur cette question juridique. Cordialement

      Répondre
      1. Amandine

        Bonjour

        Je vous remercie pour votre commentaire.
        Pendant la période de préavis de 2 mois, vous pourriez être tenu de continuer à payer la famille d’accueil, mais cela dépend des termes spécifiques de votre contrat avec la famille d’accueil et des lois locales. Il est recommandé de consulter un avocat ou un expert juridique pour obtenir des conseils précis sur votre situation.
        Bonne journée.
        Amandine

        Répondre
    2. Michel GLORIAN

      J’ai 76 ans et ai qques soucis pour me déplacer. Il y a environ 3 semaines, je suis encore tombé ds un escalator . Je prends parfois le métro en prenant x précautions mais il m’est arrivé là aussi de tomber plusieurs. Idem ds l’escalier de la copropriété où j’habite. Y a t il une possibilité de me déplacer, avec une carte pour avoir une priorité de place assise ds les bus ? Merci ! Cordialement.

      Répondre
      1. Amandine

        Bonjour ,

        Oui il est possible mais la demande est a faire auprès du CLIC de votre commune.

        Belle Journée

        Répondre
    3. Jacqueline Durand

      Bonjour ; existe il des centres pour retraité autonomes

      Répondre
      1. Marine/amandine

        Bonjour,

        Oui bien sur.
        Souhaitez vous que l’un de nos conseillers reviennent vers vous et vous oriente vers une structure adaptée?

        Belle journée

        Répondre