Au sommaire

    Comparateur en ligne 100 % gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 40 lecteurs

    Le GIR 4 est le niveau de perte d’autonomie le plus « faible » de la grille AGGIR ouvrant droit à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Il fait référence à des personnes âgées pouvant encore accomplir indépendamment certaines activités quotidiennes, tandis que d’autres requièrent une assistance ponctuelle. Au-delà d’une simple classification, le GIR est un outil essentiel pour déterminer les besoins précis des seniors et adapter en conséquence le soutien qu’ils reçoivent.  

    Que veut dire GIR 4 ? 

    GIR 4 signifie groupe iso-ressources (GIR) de niveau 4 sur la grille nationale AGGIR (Autonomie Gérontologique et Groupes lso-Ressources). Il s’agit d’un classement de la dépendance des personnes âgées visant à déterminer le soutien dont elles ont besoin et la prise en charge la plus appropriée.

    La grille AGGIR permet d’évaluer les personnes âgées aussi bien à domicile qu’en établissement. Elle comporte six niveaux, appelés les GIR, le premier étant le degré de perte d’autonomie le plus élevé.

    Le GIR 4 est le premier échelon de dépendance à proprement parler. Il désigne des personnes qui ont besoin d’une aide partielle. C’est donc le premier degré de GIR ouvrant droit à une aide financière appelée l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). 

    GIR 4 – définition 

    L’annexe d’un décret portant sur l’utilisation de la grille AGGIR précise qui sont les seniors relevant du GIR 4. La définition proposée comporte deux catégories de personnes âgées en perte d’autonomie physique partielle : 

    • Des seniors ne pouvant pas se lever ou changer de position sans l’aide d’un tiers, mais capables de se déplacer dans leur maison. Ils ont besoin d’une assistance ou d’une stimulation pour effectuer les tâches d’hygiène personnelle (se laver et s’habiller). En général, ils peuvent prendre leurs repas sans aide.
    • Des aînés qui ont gardé leurs capacités motrices : ils peuvent à la fois changer de position et se déplacer chez eux. En revanche, ils ont besoin d’être assistés pour différentes activités corporelles, dont l’alimentation. 

    Les personnes âgées dans le groupe du GIR 4 n’ont pas de problème avec ce qu’on appelle l’hygiène de l’élimination, contrairement aux seniors en GIR 3.

    Une perte d’autonomie partielle compliquant le quotidien

    Les seniors en GIR 4 souffrent d’une perte d’autonomie encore relativement modérée. Ils sont au stade où ils entrent dans la dépendance, mais celle-ci est encore partielle. Ils ont gardé toutes leurs fonctions mentales et cognitives. En revanche, sur le plan physique, ils commencent à rencontrer des difficultés importantes à effectuer seuls plusieurs actes de la vie quotidienne (AVQ). 

    Certaines personnes âgées en GIR 4 sont surtout limitées par un problème locomoteur : elles ne peuvent plus assurer leurs transferts seules. Autrement dit, elles ne peuvent se lever ou se coucher sans une aide humaine. Mais, une fois cette difficulté surmontée, elles parviennent à réaliser de nombreuses activités. 

    D’autres aînés sont autonomes pour les transferts et déplacements, mais requièrent une aide pour se laver et s’habiller, ou même pour manger. Ils sont capables de solliciter cette aide lorsqu’ils en éprouvent le besoin. Ces seniors peuvent encore sortir de leur domicile et participer à des activités sociales. Ils peuvent utiliser les différents moyens de communication avec autrui (comme le téléphone) et garder le contact avec leurs proches.

    Tableau des caractéristiques du GIR 4

    Comment est évalué le GIR 4 ?

    L’évaluation du GIR 4 est effectuée à l’aide de l’outil mentionné plus haut : la grille AGGIR. En général, cela intervient dans le cadre d’une : 

    • demande d’aide financière pour couvrir les dépenses liées à la perte d’autonomie croissante : aides du département, comme l’APA, ou de la caisse de retraite (plan d’action social, programme bien vieillir…)
    • entrée en établissement d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou en unité de soins de longue durée (USLD). 

    L’évaluation du GIR 4 à domicile ou en résidence senior

    La détermination du niveau GIR 4 à domicile est une tâche méticuleuse menée par une équipe médico-sociale, mandatée par le conseil départemental. Cette équipe pluridisciplinaire peut comprendre notamment :

    • des infirmières, 
    • des travailleurs sociaux, 
    • des ergothérapeutes. 

    En général, un seul membre se déplace chez la personne âgée, résidant :

    • à domicile, 
    • chez un proche, 
    • chez un accueillant familial,
    • dans une maison de retraite non médicalisée (résidence-services ou autre Ehpa).

    Durant l’évaluation, l’équipe s’attache à comprendre les capacités restantes de la personne, ainsi que les domaines où l’assistance est nécessaire. Pour être classé en GIR 4, l’aîné doit avoir besoin d’aide pour les transferts (changements de position) ou pour certaines activités corporelles importantes. En revanche, il n’a pas de problème de cohérence ou d’orientation. 

    LIRE AUSSI:  Évaluer le degré de dépendance (GIR) avec la grille AGGIR

    L’évaluation ne se limite pas à une simple observation. Elle repose sur une approche holistique, qui prend en compte non seulement les besoins physiques, mais aussi le contexte de vie de la personne, ses habitudes, ses préférences et son environnement familial. Tous ces facteurs seront considérés pour déterminer le GIR approprié et ainsi orienter au mieux la mise en place d’un plan d’aide.

    L’évaluation du GIR 4 en maison de retraite 

    En maison de retraite médicalisée (Ehpad ou USLD), l’évaluation du niveau de dépendance est effectuée par le médecin coordinateur de la structure, lors de l’admission. Elle est personnalisée et adaptée au contexte spécifique de la vie en établissement.

    Le médecin prend en compte divers aspects pour évaluer la dépendance. Il considère la capacité de la personne à réaliser des activités corporelles. Il observe aussi son niveau d’interaction sociale. La participation de la personne aux activités collectives est aussi importante.

    Le classement GIR 4 permettra au médecin coordinateur d’établir un plan de soins adapté aux besoins spécifiques du résident. Le but : assurer sa sécurité et sa qualité de vie dans l’établissement.

    Quel type d’accompagnement prévoir pour un senior en GIR 4 ?

    La prise en charge d’une personne âgée en GIR 4 dépend des besoins spécifiques de l’individu et de son environnement. Que ce soit à domicile ou en maison de retraite, diverses options d’accompagnement existent pour garantir le bien-être du senior.

    Maintien à domicile

    Le maintien à domicile d’une personne en GIR 4 nécessite des ajustements :

    • L’aménagement du logement est essentiel pour sa sécurité et son confort. Il peut s’agir d’installer des barres d’appui dans la salle de bain ou de remplacer la baignoire par une douche à l’italienne. L’utilisation de mobilier adapté ou d’un déambulateur est aussi recommandée. Par ailleurs, un système d’alerte en cas de chute (téléassistance) peut être utile.
    • Le soutien à domicile peut être assuré par des auxiliaires de vie. Ces professionnels ont pour rôle d’aider ponctuellement la personne dans les activités corporelles et quotidiennes. Ils s’attacheront du reste à la stimuler et à l’encourager à rester au maximum autonome dans ce qu’elle peut faire. Les tâches ménagères peuvent aussi être confiées à un service à domicile. En outre, le portage de repas est souvent une bonne option pour les personnes qui ont du mal à sortir faire leurs courses ou à cuisiner elles-mêmes.

    Accueil en maison de retraite

    Une maison de retraite est une autre option pour une personne en GIR 4. Ces établissements offrent un environnement sécurisé et stimulant. Ils proposent des activités adaptées aux capacités des résidents. Dans les résidences médicalisées (Ehpad), les soins médicaux sont fournis sur place par une équipe soignante compétente. 

    Un personnel formé et attentif est présent 24 h sur 24. Cela peut contribuer à réduire l’anxiété liée à la solitude ou aux problèmes de santé. L’interaction sociale est encouragée, ce qui améliore généralement l’humeur et la qualité de vie des résidents.

    Personne âgée en GIR 4 à domicile avec une auxiliaire de vie

    Comment financer l’accompagnement d’une personne en GIR 4 ?

    L’assistance à une personne âgée en GIR 4 peut engendrer des dépenses conséquentes. Les services d’aide à domicile ou l’hébergement en Ehpad pèsent souvent lourdement sur le budget du senior et de sa famille. Cependant, diverses aides financières existent pour réduire ces charges.

    APA en GIR 4 : de quoi s’agit-il ? 

    L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) est une aide majeure pour les seniors en GIR 4. Elle permet de financer une partie des frais liés à la dépendance. L’APA couvre une gamme variée de dépenses :

    • services d’assistance à domicile, pour le ménage, la cuisine, l’alimentation, la toilette et l’habillage,
    • l’adaptation du logement pour améliorer la mobilité et la sécurité,
    • les alternatives de répit comme l’accueil de jour ou un séjour temporaire en Ehpad,
    • l’accueil dans un établissement spécialisé comme un Ehpad ou une USLD.

    Conditions : l’APA est accordée aux personnes âgées de 60 ans et plus, en GIR 1 à 4. Ces dernières doivent aussi résider en France de manière stable et régulière.

    L’APA à domicile 

    L’APA à domicile concerne les personnes en GIR 4 qui :

    • habitent dans un logement privatif. Il peut aussi s’agir d’un appartement en résidence senior non médicalisée (comme les résidences-services ou les habitats inclusifs),
    • sont hébergées au domicile d’un proche aidant,
    • résident chez un accueillant familial.
    LIRE AUSSI:  GIR 5 et 6 : définition, prise en charge et aide-ménagère 

    Elle sert à payer toutes les dépenses favorisant le maintien à domicile, qu’il s’agisse d’aide humaine ou technique. Ces prestations sont déterminées par l’équipe socio-médicale du département, lors de l’évaluation du GIR 4. Leur nature et leur volume sont définis dans un « plan d’aide personnalisé ». 

    Calcul de l’APA à domicile en GIR 4

    Le montant de l’APA à domicile en GIR 4 dépend de :

    • la composition du plan d’aide — et donc son coût total,
    • la participation du bénéficiaire, calculée à partir de ses revenus.

    Montant de l’APA = coût du plan d’aide – participation du demandeur

    Le plafond de l’APA en GIR 4 s’élève à 746,54 € par mois, en 2023. Il s’agit du montant maximal du plan d’aide. Autrement dit, le coût total des services fournis au cours du mois pour faciliter le maintien à domicile ne peut excéder cette somme. Une majoration de l’APA peut être accordée, sous certaines conditions, lorsque l’aidant principal a besoin de repos ou est hospitalisé. 

    Seules les personnes dont les revenus mensuels sont inférieurs à 864,60 € ne s’acquittent d’aucune participation. Avec des ressources supérieures, la participation est de 0 à 90 % du montant du plan d’aide de l’APA.

    GIR 4 — nombre d’heures

    Pour un senior en GIR 4, le nombre d’heures d’aide à domicile accordées est en moyenne de 30 par mois. Cependant, ce volume varie généralement de 16 à 44 heures par mois, selon le tarif horaire et la composition du plan d’aide. 

    L’APA en établissement

    L’APA en établissement sert à réduire le reste à charge des résidents. Elle couvre une partie du tarif dépendance en Ehpad ou en USLD. Ce coût correspond aux prestations et services liés à la prise en charge de la perte d’autonomie dans la maison de retraite :

    • accompagnement par les auxiliaires de vie, aides-soignantes, aides médico-psychologiques (AMP) pour les résidents atteintes de la maladie d’Alzheimer, etc.
    • protections contre l’incontinence, etc.

    Montant de l’APA en GIR 4 en Ehpad

    Le montant de l’APA en GIR 4 en Ehpad est calculé comme suit :

    Montant de l’APA en GIR 4 = tarif dépendance des GIR 3-4 – participation du bénéficiaire

    La participation est calculée à partir des données suivantes : 

    • tarif dépendance des GIR 3-4,
    • tarif dépendance des GIR 5-6 (ticket modérateur),
    • ressources du demandeur.

    Si les revenus mensuels du résident ne dépassent pas 2 635,54 €, il paie uniquement le ticket modérateur. 

    Pour en savoir plus : découvrez les modes de calcul et à quel montant de l’APA prétendre en 2023.

    Crédit d’impôt au titre de l’aide à domicile, pour le senior en GIR 4 et sa famille

    Le crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile est une aide financière importante pour les personnes âgées en GIR 4 et leur famille. Cette mesure fiscale a pour but de réduire le coût des services d’aide à domicile. 

    Comment cela fonctionne-t-il pour les seniors en GIR 4 ? 

    Les personnes âgées en GIR 4 employant directement un professionnel à domicile ou faisant appel à un service prestataire peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt. Ce dernier est égal à 50 % des dépenses engagées pour les services à la personne, dans la limite d’un plafond annuel. Les dépenses éligibles incluent :

    • les salaires et les cotisations sociales de l’employé, 
    • les frais de gestion de l’organisme prestataire (le cas échéant).

    Bon à savoir : même si le senior n’est pas imposable, il peut bénéficier de cet avantage. Si le montant du crédit d’impôt dépasse l’impôt dû, l’excédent est remboursé.

    Et pour les descendants ?

    Les descendants qui aident financièrement un parent âgé en GIR 4 peuvent aussi bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile. Pour cela, ils doivent participer directement au financement des services d’aide au domicile de leur parent. Le crédit d’impôt est alors calculé sur la base de leurs propres dépenses.

    Réduction d’impôt pour l’accueil en maison de retraite médicalisée

    Les seniors en GIR 4 peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt, s’ils supportent des frais liés à la dépendance en établissement.

    Les structures concernées sont les suivantes :

    • établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), 
    • unité de soins de longue durée (USLD),
    • résidence autonomie,
    • accueil de jour. 

    Cette mesure fiscale est équivalente à 25 % des dépenses liées à la dépendance et à l’hébergement, plafonnées à 10 000 € par an et par personne.

    Tableau récapitulatif des principales caractéristiques du GIR 4
    CARACTÉRISTIQUES
    SOUS-GROUPE 1
    SOUS-GROUPE 2
    Dépendance
    Légère perte d’autonomie
    Fonctions cognitives
    Préservées
    Mobilité 
    Ne peut se lever seul,mais se déplace chez lui 
    Préservée
    Alimentation
    S’alimente seul 
    Assistance requise
    Aides
    Aide et stimulation pour la toilette et l’habillage 
    Assistance pour des activités corporelles données
    Communication
    Conversation cohérente, utilisation du téléphone
    Logement
    • Aménagement du domicile (barres d’appui…)
    • Prise en charge en Ehpad ou USLD
    Soutien familial
    Légère implication des aidants
    Financement 
    • Allocation personnalisée d’autonomie (APA)
    • Crédit d’impôt pour l’aide à domicile
    • Réduction d’impôt pour l’accueil en Ehpad
    Plafond du plan d’aide de l’APA à domicile en 2023
    746,54 

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (4)

    Réagissez, posez une question…

    1. Monique Bombino

      Bonjour

      Ma maman est en Ephad et elle catégorisée Gir 4. Elle paye 6.06 euros par mois. Cela correspond à quoi ?

      Répondre
      1. Amandine

        Bonjour ,

        La tarification en EHPAD dépend de plusieurs facteurs, y compris la grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources). La catégorie GIR 4 signifie que la personne a une autonomie moyenne. Le montant de 6.06 euros par mois pourrait être une participation financière basée sur les ressources de votre maman, mais pour des détails précis, il est recommandé de contacter l’EHPAD ou les services sociaux locaux.

        Belle journee,

        Amandine

        Répondre
    2. André Barascud .

      Bonjour,je suis catégorisé GIR 4,sous quelle forme me sera attribuée cette somme,en heures de ménage,ou autre ? Merci bien .

      Répondre
      1. Amandine

        Bonjour

        Je vous remercie pour votre commentaire.
        Le montant attribué en tant que GIR 4 est principalement sous forme d’aides à domicile, notamment des heures d’aide ménagère.
        Bonne journée.
        Amandine

        Répondre

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite