Au sommaire

    Simulateur en ligne 100% gratuit

    Obtenir le montant de l'APA en EHPAD →

    Partager :

    Cet article a été noté par 586 lecteurs

    Le montant de l’APA varie en fonction du degré de perte d’autonomie et des ressources du bénéficiaire. Les modalités de calcul de l’APA en maison de retraite diffèrent de celles de l’allocation perçue en cas de maintien à domicile. Découvrez comment calculer l’APA en Ehpad ou à domicile.

    Comment est calculé le montant de l’APA à domicile ?

    L’éligibilité à l’allocation personnalisée d’autonomie, APA, n’est pas soumise à condition de ressources, mais le montant de l’aide est calculé sur la base des ressources mensuelles du bénéficiaire.

    Pour un couple, les revenus du conjoint, concubin ou partenaire pacsé sont aussi pris en compte. Le total est alors divisé par 1,7 pour calculer l’APA de l’allocataire.

    À domicile, le montant de l’APA est égal à celui du plan d’aide (fixé par l’équipe médico-sociale) diminué d’une participation du bénéficiaire de l’allocation.

    Le pourcentage de la participation du bénéficiaire et le montant de l’APA versée par les services du département sont indiqués sur la notification de décision envoyée après instruction du dossier d’APA.

    La participation financière du bénéficiaire dépend de ses revenus.

    Revenus mensuels du bénéficiaireParticipation du bénéficiaire
    Jusqu’à 877,90 (en 2024)Participation nulle
    Entre 877,90 € et 3 233,10
    La participation croît progressivement de 0 à 90 % du montant du plan d’aide de l’APA
    Au-delà de 3 233,10
    La participation s’élève à 90 % du montant du plan d’aide de l’APA

    Quelles sont les ressources prises en compte pour le calcul de l’APA ?

    Les revenus pris en compte dans le calcul de l’APA sont :

    • les ressources indiquées sur l’avis d’imposition (ou de non-imposition) : pension, retraite complémentaire
    • les produits de placement à revenu fixe, soumis à prélèvement libératoire (compte sur livret, bon du Trésor…),
    • les biens ou capitaux ni exploités ni placés (sauf résidence principale) : on calcule les revenus qu’ils produiraient s’ils étaient placés, en fonction d’un barème légal (50 % de la valeur locative pour les immeubles bâtis, 80 % pour le non bâti, 3 % des capitaux), biens mobiliers (objets d’art, bateau…)

    Les ressources suivantes ne sont pas prises en compte :

    • retraite du combattant,
    • pensions attachées aux distinctions honorifiques,
    • aides au logement,
    • aide financière des enfants,
    • capital décès…

    Un abattement pour les plans d’aide importants

    Depuis la réforme de l’APA intervenue dans le cadre de la Loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement, les personnes dont le montant du plan d’aide de l’APA est élevé bénéficient d’un abattement :

    • pour la partie du plan d’aide comprise entre 383,86 € et 603,03 €, la personne âgée reçoit un abattement dégressif de 60 % au maximum pour les revenus immédiatement supérieurs à l’ASPA, jusqu’à 0 % pour un revenu égal à 233,10 €,
    • cet abattement s’élève à 80 % pour la partie du plan d’aide supérieure à 603,03 €.
    Guide aides financières

    Comment calculer l’APA en maison de retraite ?

    Rappelons que depuis la réforme de 1999, les prix d’une maison de retraite de type Ehpad se décomposent en 3 parties :

    • tarif d’hébergement,
    • tarif soins,
    • tarif dépendance : seules les dépenses correspondant à ce dernier sont prises en compte dans le calcul du montant de l’APA.

    En établissement, l’allocation de l’APA correspond à la différence entre le tarif dépendance de l’établissement et la participation laissée à la charge du bénéficiaire, celle-ci dépendant de son degré de dépendance (GIR), évalué à l’aide de la grille AGGIR. Les revenus du conjoint sont aussi pris en compte, le cas échéant. Le total est alors divisé par deux pour calculer l’APA de l’allocataire.

    MONTANT APA = TARIF DÉPENDANCE – PARTICIPATION

    Le calcul du montant de l’APA 2024 en Ehpad varie selon les revenus (voir les ressources mensuelles prises en compte dans la partie calcul de l’APA à domicile) :

    Revenus mensuels du bénéficiaireParticipation du bénéficiaire
    Jusqu’à 676,09égale au tarif dépendance de l’établissement pour les GIR 5 et 6 (TD 5/6)
    Entre 676,09 € et 117,06égale au TD 5/6, auquel s’ajoute 0 % à 80 % de la différence entre le tarif dépendance de l’établissement pour le GIR (TDGIR) du bénéficiaire et le TD 5/6
    Au-delà de 117,06égale au TD 5/6 plus 80 % de la différence entre le TDGIR et le TD 5/6

    Exemple de calcul de l’APA en maison de retraite

    MM. Martin et Dupont résident dans un Ehpad de Nice et sont très dépendants. Ils bénéficient tous les deux de l’APA.

    Le tarif de l’APA pour leur GIR (1 à 2) est de 19 € par jour, soit 570 € par mois.

    • M. Martin a une retraite de 2 000 € par mois et c’est sa seule ressource. Comme son revenu est inférieur à 2 676,09 €, il ne paiera que le ticket modérateur, soit le tarif dépendance des GIR 5-6 : 151,20 € par mois.
    • M. Dupont a une retraite plus élevée et des capitaux placés. Ses ressources mensuelles sont estimées à 4 500 €. Il devra s’acquitter d’une participation, comme suit :

    151,2 + 80 % (570 – 151,2) = 486,24 € par mois.

    Infographie sur les montants de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

    Comment l’allocation de l’APA est-elle versée ?

    Le montant de l’APA est versé mensuellement aux bénéficiaires ou aux professionnels prenant en charge les dispositions du plan d’aide.

    LIRE AUSSI:  L’APA - définition et critères

    C’est le Conseil départemental du lieu de résidence de la personne âgée qui verse l’APA. Cette allocation est financée par le budget du département.

    On notera deux cas particuliers dans l’attribution de l’APA :

    • Plusieurs versements d’APA peuvent être cumulés dans la limite de quatre mensualités par an, notamment pour financer du gros matériel.
    • En cas d’urgence sociale ou médicale, l’APA est attribuée à titre provisoire pour un montant forfaitaire jusqu’à l’expiration du délai de deux mois prévu pour l’instruction de la demande. Le montant de l’APA est alors fixé à 50 % de l’allocation maximale attribuée en GIR 1 (soit 971,75 € en 2024).

    Le montant de l’APA permet de couvrir le besoin d’aide quotidienne d’une personne âgée pour accomplir les actes essentiels de la vie courante :

    • À domicile, l’allocation de l’APA est affectée à la couverture de dépenses de toute nature relevant du plan d’aide : rémunération de l’intervenant d’aide à domicile (aide-ménagère, garde de nuit, etc.), accueil de jour, accueil temporaire, adaptation du logement, aides techniques, etc.
    • En établissement, le montant de l’APA couvre une partie du tarif dépendance de l’établissement, correspondant au degré de perte d’autonomie de la personne qui en bénéficie.
    Sophie, conseillère Cap Retraite

    Calculez le montant de l’APA en EHPAD avec Cap Retraite !

    Essayez, c’est gratuit 😉

    Simulateur APA en ligne →

    Essayez, c’est gratuit 😉

    Quel est le plafond de l’APA ?

    En 2024, le montant mensuel des plans d’aide à domicile ne peut dépasser les plafonds de l’APA suivants :

    Montant de l’APA pour chaque GIR : plan d’aide maximal
    Niveau de perte d’autonomie
    Plafond du plan d’aide
    Montant de l’APA en GIR 1
    1 943,49
    Montant de l’APA en GIR 2
    571,75
    Montant de l’APA en GIR 3
    135,82
    Montant de l’APA en GIR 4
    758,02

    En outre, si l’APA est inférieure à 34,96 €, elle n’est pas versée.

    Le montant maximum de l’APA est rarement celui que vous recevez. N’hésitez pas à utiliser notre simulateur de l’APA, pour en savoir plus sur le montant de votre allocation en fonction de votre GIR.

    Bon à savoir :

    Le plafond du plan d’aide de l’APA à domicile peut être majoré dans deux cas :

    • Dispositifs de répit : lorsque le proche aidant « indispensable » à l’aide à domicile du bénéficiaire de l’APA a besoin de répit et qu’il ne peut être remplacé par un tiers non professionnel. Une somme maximale de 548,54 € par an peut être ajoutée au plan d’aide afin de payer une solution de répit (séjour temporaire, accueil de jour, etc.) ;
    • Hospitalisation de l’aidant : une majoration ponctuelle du plafond de l’APA peut intervenir si le proche aidant (répondant aux conditions ci-dessus) est hospitalisé. Cette somme maximale de 1 089,81 € par hospitalisation permet de payer des dispositifs de relais (service d’aide à domicile, séjour temporaire, etc.).

    Qui peut prétendre à l’allocation personnalisée d’autonomie ?

    APA: allocation personnalisée d'autonomie à domicile

    L’apa est une aide financière qui a été mise en place afin d’alléger le poids des frais liés à la dépendance ou à une situation de perte d’autonomie partielle. De fait, sont éligibles à cette aide, les personnes qui : 

    • sont âgées de 60 ans ou plus,
    • peuvent attester d’une résidence stable et régulière en France,
    • ne peuvent accomplir seules les tâches de la vie quotidienne (se lever seul, faire sa toilette, etc.) 
    • nécessitent une surveillance permanente ou régulière due à leur état de santé.

    Qui calcule le montant de l’APA d’une personne âgée?

    Vous l’aurez compris, il existe deux types d’allocations APA. La première est valable en institution pour senior et la seconde dans le cas où il est encore à domicile.

    L’APA à domicile 

    Le montant de cette allocation est évalué par une équipe médico-sociale. La composition de ce groupe varie en fonction du département où vit l’allocataire. Cette équipe est généralement composée de médecins, de travailleurs sociaux, d’infirmiers etc…

    Cette équipe intervient lorsqu’une demande d’APA leur est soumise. Un représentant de ce groupe se rend seulement au domicile du demandeur. La personne commissionnée est chargée d’évaluer le degré d’autonomie du demandeur grâce à la grille AGGIR

    Un outil nationalement reconnu pour procéder à l’évaluation du degré de dépendance de l’allocataire. Cette première estimation va permettre avant tout d’anticiper les besoins quotidiens de ce dernier. 

    Le représentant de l’équipe médico-sociale présent sur place examine le lieu de vie du demandeur, ainsi que des demandes et établit avec lui un plan d’aide. 

    L’objectif de cette visite est avant tout d’identifier les besoins du demandeur. La situation de l’aidant pourra aussi être abordée. La présence du représentant de l’équipe médico-sociale a aussi pour fonction d’informer sur :

    -les prestations

    -le reste à charge

    -les moyens de paiement

    -les aides et services à domicile 

    L’APA en établissement

    L’allocation personnalisée d’autonomie en établissement concerne ces deux types de structures : 

    • Les EHPAD : Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes 
    • Les USLD : Unités de Soins de Longue Durée
    LIRE AUSSI:  Les conditions de l’APA

    Pour une installation dans ces deux types d’institutions, c’est le médecin coordonnateur qui est chargé d’établir le montant de l’APA. Il relève également de sa responsabilité d’établir le niveau de perte d’autonomie en fonction de la grille AGGIR.

    Le médecin coordonnateur est aussi chargé de vérifier que l’établissement est capable d’accueillir un nouveau résident en fonction de son niveau de dépendance. 

    Le montant de cette allocation est-il récupérable sur la succession? 

    Après un décès, certaines aides peuvent être remboursables et même récupérables sur la succession du bénéficiaire. Rassurez-vous, ce n’est pas le cas de l’allocation personnalisée d’autonomie. Cela signifie que le montant d’un héritage, de donations ou le patrimoine légué, demeure intact au décès de la personne âgée. 

    Combien de temps dois-je attendre avant de percevoir cette allocation?

    Commencez par chercher un dossier de demande d’allocation personnalisée d’autonomie. Vous pouvez vous en procurer un en vous rapprochant:

    • d’un centre communal d’action sociale (CCAS), 
    • des services du département,
    • d’un point d’information local dédié aux personnes âgées et à leurs aidants,
    • du site internet de votre département (il peut être téléchargé au format PDF),
    • de l’établissement qui vous intéresse, accueillant les seniors. 

    En règle générale, comptez environ deux mois à  partir de la date d’enregistrement de votre dossier pour obtenir une réponse à votre demande d’allocation.

    Comment demander l’APA en urgence?

    Procurez-vous un dossier de demande d’APA auprès des organismes cités plus haut. Sachez qu’il existe une procédure d’attribution de l’APA si vous vous trouvez face à une urgence médicale ou sociale. Vous pourrez obtenir, à titre provisoire seulement, l’APA de la part du conseil départemental. 

    Si l’urgence médicale à laquelle vous faites face met en péril le maintien à domicile du demandeur, le conseil départemental verse une aide financière de 971,75 euros. Si l’urgence concerne une personne vivant dans un EHPAD ou une USLD, le conseil départemental prendra en charge la moitié du tarif dépendance pour un résident classé GIR 1 ou 2 (soit les plus hauts niveaux de dépendance). 

    Cette situation exceptionnelle peut durer jusqu’à 2 mois. À l’issue de ces deux mois, la demande d’APA entrera dans une procédure d’instruction ordinaire. Si cela n’est pas le cas, les versements seront maintenus jusqu’à la prise de décision.

    Questions fréquentes

    APA et assurance vie : peut-on toujours demander l’allocation personnalisée d’autonomie ?

    Oui, il n’y a pas de frein à la demande d’aide personnalisée d’autonomie. APA et assurance vie ne s’excluent pas mutuellement.

    Lors de votre demande d’APA, vous devrez déclarer les produits de votre contrat d’assurance vie dans la rubrique sur les ressources. Ils font partie des revenus pris en compte pour le calcul de l’APA, lorsqu’il s’agit d’un placement financier.

    Il n’y a pas de conditions de ressources pour bénéficier de l’APA, mais le montant de l’APA accordé dépend de vos revenus.

    APA et propriétaire : dois-je déclarer ma résidence principale ?

    Même si vous êtes propriétaire, vous pouvez faire une demande d’APA. D’ailleurs, vous n’avez pas besoin de déclarer votre résidence principale dans la rubrique sur vos ressources.

    Vous indiquerez les revenus de location de vos autres biens immobiliers, le cas échéant. Même les biens et capitaux non placés doivent être déclarés, selon un barème. Mais, à nouveau, la résidence principale est exclue du calcul.

    Attention, si vous êtes accueilli en Ehpad, votre ancien logement n’est plus considéré comme votre résidence principale à ce titre. Il doit alors être déclaré, si vous l’avez conservé.

    Quel revenu pour toucher l’APA ?

    Il n’y a pas de revenu maximal pour toucher l’APA. Une participation sera néanmoins demandée si vos ressources dépassent 877,90 € par mois (dans le cas de l’APA à domicile).

    Le calcul de la participation dépend de vos revenus. Elle augmente progressivement de 0 à 90 %.

    En Ehpad le calcul est un peu différent. Jusqu’à 2 676,09 €, vous payez seulement le ticket modérateur. Au-delà, une participation progressive s’y ajoute.

    Quel est le montant de l’APA en GIR 2 en EHPAD ?

    Le montant de l’APA en GIR 2 en EHPAD peut atteindre jusqu’à environ 500 € par mois pour une personne dont les ressources mensuelles sont inférieures à 2 676,09 €, en 2024.

    Même avec des revenus mensuels élevés, le montant de l’APA en GIR 2 en EHPAD sera rarement inférieur à 90 €, après calcul de la participation du bénéficiaire.

    Le montant de l’APA en GIR 1 en EHPAD est identique, le tarif dépendance étant commun aux GIR 1 et 2. Autrement dit, il sera généralement situé entre 100 et 500 €.

    Quel est le montant de l’APA en GIR 3 en EHPAD ?

    Le montant de l’APA en GIR 3 en EHPAD peut atteindre jusqu’à environ 250 € par mois pour un résident dont les revenus mensuels sont inférieurs à 2 676,09 €, en 2024.

    Le montant de l’APA sera d’au moins environ 50 € pour les personnes dont les ressources mensuelles sont plus élevées que 4 117,06 €.

    Le montant de l’APA en GIR 4 en EHPAD sera également situé entre 50 et 250 € par mois.

    *Calculs effectués à partir des tarifs dépendance rapportés par la CNSA en 2024.  

    Peut-on contester le montant de l’APA ?

    Oui, le montant de l’APA peut être contesté et faire l’objet d’un recours. Si le demandeur n’est pas satisfait du montant de l’APA ou de sa révision, il peut saisir la commission d’attribution de l’APA dans les deux mois suivant la notification.

    Cette commission, présidée par le président du Conseil départemental, dispose d’un mois pour proposer une solution à ce dernier, qui a 15 jours pour l’approuver. Si le bénéficiaire est toujours insatisfait, il peut ensuite faire appel à la commission départementale d’aide sociale, également dans un délai de deux mois après la décision du président du Conseil départemental.

    Le montant de l’APA peut-il être cumulé avec le crédit d’impôt ?

    L’APA et le crédit d’impôt au titre de l’aide à domicile peuvent être cumulés.

    Attention : le crédit d’impôt portera sur la partie des dépenses non couvertes par le montant de l’APA. En effet, seul le coût réellement supporté par le bénéficiaire est concerné par cet avantage fiscal.

    Ainsi si les dépenses d’aide à domicile s’élèvent à 480 € par mois et le montant de l’APA à 380 €, le senior a un reste à charge de 100 €. Cette dépense ouvre alors droit au crédit d’impôt de 50 %.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Yaël A.
    Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (21)

    Réagissez, posez une question…

    1. Rez

      La rente accident de travail et la rente maladie professionnelle ne sont pas imposables.
      Sont elles prises en comptes pour l’APA?

      Répondre
      1. Amandine

        Bonjour

        Je vous remercie pour votre commentaire.
        Il est préférable de vérifier cette information auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
        Bonne journée.
        Amandine

        Répondre
    Voir plus de commentaires

    Pratique

    Les outils et parutions de Cap Retraite

    Autres articles sur ce dossier

    Les internautes ont aussi lu ces articles