Alzheimer : à quand un dépistage systématique ?
Le 13/05/2015 - Actualités

Un dépistage insuffisant de la maladie d’Alzheimer La dernière étude publiée par Cap Retraite souligne le manque de prise en charge, aujourd’hui en France. Cap Retraite signe une nouvelle étude. Et tire à nouveau le signal d’alarme. Son Observatoire intitulé La France face à la prise en charge de la maladie d’Alzheimer, se penche sur le dépistage de la maladie d’Alzheimer aujourd’hui en France, à l’échelle nationale, régionale et départementale. Il s’attache par la suite à analyser les différents dispositifs de prise en charge des malades résidant à domicile ou en maison de retraite médicalisée. Pour mener à bien cette recherche, Cap Retraite s’est notamment basé sur les résultats de l’étude épidémiologique de référence Paquid, sur le fichier Finess ainsi que sur les données de la CNSA. Cet Observatoire s’inscrit dans la lignée des deux précédents. Cap Retraite y apporte une réflexion concrète sur un sujet de société lié au vieillissement de la population, au regard de son expérience de terrain auprès des familles qu’il accompagne.
  • Un dépistage insuffisant de la maladie d’Alzheimer

D’après les chercheurs de l’Inserm, la maladie d’Alzheimer concerne 18 % des 75 ans et plus. Soit près d’1 million de personnes âgées. Pourtant, parmi eux, ce sont 500 000 personnes âgées qui, faute de diagnostic, sont privées de suivi médical et de prise en charge. Il s’agit d’un réel problème pour la personne âgée, en danger au quotidien ; pour ses aidants, qui risquent un épuisement physique et moral ; et pour le système sanitaire et social, guetté par un encombrement de ses services d’urgences.
L'avis des utilisateurs sur cet article
3.3/5 - 3 votes - Votre vote :

Articles connexes