Le problème de l'obésité en maison de retraite !
Maisons de retraite

Publié le 21/11/2007 . Mis à jour le 03/05/2016

Publié le 21 Nov. 2007 . Mis à jour le 3 Mai. 2016

Aux petits et aux grands soucis du Grand Âge, communs à tous nos aînés, s’ajoute pour les personnes souffrant d’obésité les affres de l’ostracisme et les problèmes d’inadaptation des structures. Trouver une place en maison de retraite n’est, en soi, jamais une tâche facile. Lorsque de plus la personne âgée qui souhaite entrer en résidence est obèse, la mission tient du calvaire. Explications. Refus d’entrée en maison de retraite pour cause de surpoids ! L’année dernière, la fille de Madame F., alors âgée de 71 ans, cherche pour sa maman une maison de retraite médicalisée. Madame F., qui pèse alors 148 kg, a un état de santé fragile qui nécessite qu’elle quitte son domicile. Souffrant de difficultés respiratoires, de troubles du comportement alimentaire et de troubles cognitifs légers (absences passagères, oublis, …), Madame F. vient en effet de souffrir d’un accident vasculaire cérébral, qui la laisse indemne mais encore plus fragilisée. Elle ne peut plus rester seule et son état nécessite des soins réguliers. Or son poids est un obstacle de taille. Dans les quatre maisons de retraite qu’elle visite, on lui refuse l’inscription malgré les places disponibles. Motif : le poids trop élevé de Madame F. ne permet pas sa prise en charge. Les obèses en maison de retraite Il faut en effet savoir qu’au-delà d’un certain poids, la prise en charge d’une personne âgée obèse nécessite des équipements et des moyens humains particuliers que toutes les EHPAD ne sont pas forcément en mesure d’assurer. En général, c’est au-delà de 100-120 kilos qu’une personne sera réputée de poids élevée. Sa prise en charge en maison de retraite médicalisée nécessitera donc du matériel adapté (lits médicalisés adaptés ; sièges ; lève-personne) mais également du personnel soignant en nombre suffisant et ayant une force physique suffisante (le personnel féminin étant souvent plus nombreux que le personnel masculin, on imagine les soucis que cette prise en charge peut causer au quotidien) pour assister la personne dans les soins quotidiens médicaux ou généraux, lorsqu’il s’agit de l’aider à faire sa toilette ou à s’habiller lorsqu’elle n’est pas en mesure de le faire de manière totalement autonome. Des budgets spéciaux pour l’accueil en maison de retraite Pour que les maisons de retraite médicalisées puissent toute accueillir comme il se doit les personnes âgées de poids élevé, il leur faudrait les moyens financiers de s’équiper en matériel et de recruter le personnel adéquat en nombre suffisant. Malheureusement, à l’heure actuelle, les budgets spéciaux qui seraient nécessaires n’ont pas été débloqués. Par conséquent, les pouvoirs publics s’en remettent à l’esprit de mission des dirigeants d’EHPAD, tous n’ayant pas évidemment la même motivation à équiper leur résidence pour faire face à l’accueil de ces cas particuliers. Dommage pourtant, car le nombre de personnes âgées en surpoids augmente, de même que l’obésité devient un phénomène de plus en plus répandu en France. Or l’espérance de vie des obèses n’est pas – significativement – différente de celle du reste de la population. Il faudra donc leur permettre aussi de bénéficier d’une vieillesse paisible en maison de retraite. Ne pas négliger le recours à des conseillers spécialisés Encore plus que d’ordinaire, la recherche d’une maison de retraite est un parcours difficile pour les personnes âgées de poids élevé. Pour les proches, comme pour la fille de Madame F. dont nous relatons plus haut le cas particulier, il s’agit d’une mission qui s’avère bien souvent impossible. Le recours à des conseillers spécialisés dans l’orientation en maison de retraite est alors souvent la meilleure des solutions. Leur excellente connaissance des caractéristiques de chaque résidence, ainsi que leurs capacités d’effectuer une recherche approfondie et pointue, leur permettent de mettre en œuvre le maximum pour essayer de trouver une place adaptée, dans les meilleurs délais. Pour contacter les conseillers de Cap Retraite, composez le numéro vert : 0800 891 491.
L'avis des utilisateurs sur cet article
3/5 - 4 votes - Votre vote :

Articles connexes