Polémique autour du spot publicitaire de France Alzheimer
Maladie d'Alzheimer

Publié le 25/09/2009 . Mis à jour le 24/10/2017

Publié le 25 Sep. 2009 . Mis à jour le 24 Oct. 2017

A l’origine de la polémique, un spot publicitaire offert par l’agence de publicité Saatchi & Saatchi à l’association France Alzheimer. Dégradant voire humiliant pour certains, le spot a récemment été retiré des écrans publicitaires. Polémique autour du spot publicitaire de France Alzheimer - Source de l'image:http://ak2.static.dailymotion.com/L’annonce publicitaire de l’association France Alzheimer en question Commandité par l’association France Alzheimer, le spot publicitaire sur la maladie met en scène des malades désorientés, ne reconnaissant plus leurs proches et dans des situations parfois difficiles à regarder pour le téléspectateur comme par exemple, lorsqu’une personne âgée est en train de manger de la nourriture pour chien. Le slogan est provocateur à souhait «Heureusement, ils ne s’en souviendront pas ». L’objectif du spot, était de sensibiliser des millions de français à la situation que vivent les 850 000 malades d’Alzheimer Toutefois, le spot a souvent mis mal à l’aise et a même parfois choqué.  Il a notamment mis le feu aux poudres chez les familles touchées par le drame de la maladie et chez les malades eux-mêmes. Pour eux, l’association est prête à tout pour récolter des fonds, au détriment du respect dû aux patients. Une question d’éthique et de respect de la vie humaine avant tout De nombreuses personnes se sont mobilisées par l’intermédiaire du site « Alzheimer autrement ». Ils ont lancé une pétition contre la diffusion du spot publicitaire et ont obtenu gain de cause. L’annonce a été retirée des écrans et du site Internet de l’association France Alzheimer. Celle-ci a également fait ses excuses auprès de toutes les personnes que cette publicité aurait pu blesser. Emmanuel Hirsch, philosophe et directeur de l'Espace éthique de AP-HP et du département de recherches en éthique à l’université Paris-Sud XI, avait notamment accordé une interview au site « Alzheimer autrement » afin de dénoncer cette annonce publicitaire qu’il juge caricaturale. Pour lui, ce type de communication n’aura pour seule conséquence que d’augmenter le rejet des malades d’Alzheimer. Il regrette une approche délibérément marketing au détriment de la réalité de la maladie avec des mises en scène où le malade est totalement déshumanisé et atteint dans sa dignité. Après l’interdiction du spot de France Alzheimer, l’association « Alzheimer autrement » s’emploie à travailler au quotidien pour donner un nouveau regard sur la maladie. Pour cela, elle organise de nombreuses conférences et communique à travers son site Internet en donnant la parole aux malades et à leur entourage. Pour plus d’info : http://www.alzheimer-autrement.org/
L'avis des utilisateurs sur cet article
2.8/5 - 4 votes - Votre vote :

Articles connexes