Nouvelles technologies : quels apports pour la personne âgée dépendante ?
Santé

Publié le 29/01/2015 . Mis à jour le 24/10/2017

Publié le 29 Jan. 2015 . Mis à jour le 24 Oct. 2017

Nouvelles technologies : quels apports pour la personne âgée dépendante ? La politique du Bien Vieillir est aujourd’hui dans toutes les bouches. Car si les personnes âgées vivent désormais plus longtemps, les situations de dépendance se multiplient. Comment gérer la perte d’autonomie d’un sénior ? De quelle façon combler ses besoins en mutation ? La gérontechnologie semble apporter des réponses à ces questions et détenir les clés du bien-être de nos Aînés. Les nouvelles technologies mises au service des séniors sont regroupées sous le terme de “gérontechnologie”. Leur but est d’assister les personnes âgées et de les aider à surmonter une éventuelle perte d’autonomie. Dans le domaine médical, la gérontechnologie vise principalement à soulager la souffrance causée par une pathologie ou à corriger un handicap. Différentes prouesses techniques permettent de participer à la guérison d’une personne atteinte d’une pathologie et de faciliter ses soins. Les innovations pour parvenir à ces objectifs ne manquent pas, et font toujours preuve de plus d’imagination : on a ainsi vu apparaître au cours des dernières années des appareils tels que prothèses auditives, visuelles ou fauteuils roulants de plus en plus perfectionnés, piluliers électroniques, cannes intelligentes équipées de capteurs de fréquences cardiaques, montres dotées d’un système de géolocalisation pour les malades d’Alzheimer, bracelets “connectés”, etc.
  • Dépendance : les nouvelles technologies rassurent et rapprochent !

La gérontechnologie a toutefois largement dépassé le domaine médical. Il s’agit désormais de répondre à d’autres types de besoins :• Confort et sécurité : les nouvelles technologies se diversifient sans cesse pour assurer le “Bien Vieillir” d’un aîné et rassurer ses proches. A la maison, on parle de domotique : des solutions sont proposées pour veiller sur la personne âgée et l’assister dans les tâches quotidiennes sur simple pression d’un bouton. Verrouillage automatique des portes, fermeture des volets, extinction des lumières, coupure du gaz, activation des alarmes,... sont autant de mesures qui favorisent le maintien à domicile et préviennent les accidents domestiques. D’ingénieuses applications détectent les chutes à domicile et sont capables d’appeler automatiquement les secours, des robots sont désormais programmés pour ranger l’appartement, soulever les objets de poids, et faciliter le quotidien d’une personne âgée. • Lien social et estime de soi : le développement des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) favorise les interactions. Le téléphone portable, la messagerie instantanée, les interfaces vidéo telles que Skype ou FaceTime,... permettent à la personne âgée de garder le contact avec ses proches. D’échanger avec eux malgré la distance et de lutter contre l’isolement dont elle est susceptible de souffrir. Ce matériel ne doit bien sûr en aucun cas se substituer au contact humain ou remplacer les visites, il présente toutefois d’autres avantages non négligeables. L’aîné développe de nouveaux centres d’intérêts. Au même titre que la télévision, souvent désignée comme une “fenêtre sur le monde”, sa tablette, son ordinateur ou son téléphone portable élargit son champ d’action et de connaissances. La personne âgée a du mal à sortir ? C’est le monde qui vient à elle par le biais de ces nouvelles technologies. Elle a de nouveaux défis à relever et se sent partie intégrante d’une société en mouvement… Rien de tel pour l’estime de soi!
L'avis des utilisateurs sur cet article
2/5 - 6 votes - Votre vote :

Articles connexes