La vitamine D : quels bienfaits chez les seniors ?
Santé

Publié le 08/12/2017 . Mis à jour le 08/12/2017

Publié le 8 Déc. 2017 . Mis à jour le 8 Déc. 2017

La vitamine D présente de nombreux bienfaits : elle renforce les os, les muscles, les défenses immunitaires… or les seniors en produisent très peu et son souvent victimes de carence. Découvrez les bienfaits de la vitamine D et la bonne façon d’en faire le plein !

La vitamine D : quels bienfaits chez les seniors ?

1er bienfait de la vitamine D : des os et des muscles en meilleure forme

On évoque souvent la vitamine D lorsqu’on parle de prévenir les chutes des seniors, ou encore d’éviter les fractures. En effet, la vitamine D a un rôle crucial : elle permet au calcium de se fixer sur les os. Avec une carence en vitamine D, le calcium censé protéger et renforcer les os ne se fixe pas, et les os se fragilisent, d’où les chutes et les fractures plus fréquentes.

La vitamine D n’est pas seulement la garantie d’os solides après 60 ans, c’est aussi la garantie de muscles en pleine forme. La vitamine D contribue en effet à alimenter les muscles, ce qui permet d’avoir plus de force et de souplesse, et de lutter contre la perte d’autonomie le plus longtemps possible. Vous l’aurez compris, la vitamine D est cruciale pour garder un corps en pleine forme !

2e bienfait de la vitamine D : la vitamine anti-déprime

Une carence en vitamine D peut avoir de nombreuses conséquences. Parmi les plus fréquentes, une sensation de déprime. La vitamine D étant en partie procurée par les rayons UV, la carence en vitamine D se manifeste souvent en hiver, d’où la sensation de tristesse que l’on retrouve chez beaucoup de personne durant l’hiver.

En été, une demi-heure au soleil par jour peut suffire à faire le plein de vitamine D et permet d’éviter cette sensation de tristesse. En hiver, c’est une à deux heures par jour qui sont nécessaires, ce qui rend les choses plus compliquées. Si vous ressentez un sentiment de tristesse, pas de panique, c’est peut-être une simple carence en vitamine D.

3e bienfait de la vitamine D : de meilleures défenses immunitaires

La vitamine D a été reconnue par de nombreux médecins pour renforcer les défenses immunitaires. Plus précisément, la vitamine D permettrait de lutter contre les infections respiratoires qui touchent de nombreux seniors, entraînant parfois le décès.

L’année dernière, les chercheurs de l’Université du Colorado aux États-Unis ont mené une étude sur la relation entre la vitamine D et les infections respiratoires. Un groupe de seniors a été supplémenté en vitamine D, quand un autre groupe n’a pas reçu de vitamine D. Chez le groupe qui a reçu de fortes doses de vitamine D, les risques d’incidents respiratoires aigus ont diminué de 40 %. Une piste intéressante, face au peu de solutions lorsqu’un incident respiratoire aigu se déclare chez une personne âgée.

Comment faire le plein de vitamine D ?

Ci-dessus, nous avons évoqué les bienfaits de la vitamine D, mais il faut aussi savoir que mal dosée, elle peut avoir des effets nocifs. Par exemple, dans l’étude énoncée sur les infections respiratoires, les patients ayant reçu de fortes doses de vitamine D présentaient moins de risques d’infections respiratoires, mais davantage de risques de chute. Un revers de la médaille que les médecins n’expliquent pas encore.

Si vous souhaitez combler une carence en vitamine D, c’est avant tout vers votre médecin traitant qu’il faut vous tourner. Il pourra vous prescrire des gélules ou des ampoules de vitamine D, avec un dosage ajusté à votre profil.

Si vous ne souhaitez pas passer par des médicaments, il existe d’autres moyens de faire le plein de vitamine D :

  • exposez-vous au soleil au moins une fois par jour,
  • consommez des poissons gras, du lait, ou encore du chocolat noir.

Le meilleur moyen pour combler une carence en vitamine D par la nutrition : une cuillère à café d’huile de foie de morue par jour !

 

La vitamine D est essentielle dans la prévention des chutes, dans la lutte contre la perte d’autonomie ou encore contre la dépression. Pensez-y dans votre alimentation, et si cela ne suffit pas, parlez-en à votre médecin traitant !

L'avis des utilisateurs sur cet article
4/5 - 4 votes - Votre vote :

Articles connexes