Jeunes et seniors ont chacun une contribution spécifique à apporter à la société. Le programme Solidâges21 de France Bénévolat vise à mettre leurs forces en commun pour faire du bénévolat un vecteur de lien intergénérationnel et de « bien vivre » à tous les âges.

Faire participer toutes les générations

Il existe en France une coupure très prononcée entre les générations, aussi bien au sein des associations que dans la société en général. En outre, les jeunes sont souvent considérés comme un problème et les seniors comme les bénéficiaires de la solidarité de la société. C’est en partant de ce constat que l’association France bénévolat a créé le programme intergénérationnel Solidâges21 (Solidarités entre les âges pour le 21e siècle). Le but : permettre aux jeunes et aux seniors de faire reconnaître leur place et leur contribution à la société.

    Le programme Solidâges21 (Solidarités entre les âges pour le 21e siècle) s’est donc donné pour mission de développer :

  • la coopération intergénérationnelle entre les bénévoles au sein des associations elles-mêmes,
  • les actions intergénérationnelles organisées par les associations.

Lancé en 2011, Solidâges21 a déjà accompagné plus de 150 projets locaux portés par des associations dans l’ensemble du territoire français. Point commun de ces projets innovants : la mise en valeur de l’engagement bénévole des jeunes et des seniors dans des actions mettant en commun leurs atouts respectifs.

Des projets solidaires intergénérationnels divers

    Différentes initiatives entrent dans le cadre du champ d’action de Solidâges21 :

  • AIRE21 (Actions Intergénérationnelles pour la Réussite Éducative au XXIe Siècle) : un programme de bénévolat encourageant l’insertion sociale et professionnelle des jeunes ;
  • MONALISA : France Bénévolat fait partie des associations participant au programme Mobilisation nationale contre l’isolement social des âgés, lancé en 2013 par le gouvernement pour lutter contre la solitude des seniors ;
  • des actions culturelles intergénérationnelles dans les différents départements de France (transmission des savoirs et savoir-faire, transmission de la mémoire et du patrimoine culturel…) ;
  • des projets d’habitat intergénérationnel (un éco-quartier intergénérationnel à Charleval en Haute-Normandie, des éco-résidences intergénérationnelles à Vaulx-en-Velin en Rhône-Alpes ou encore un Espace générations à Mulhouse en Alsace…) ;
  • divers autres projets lancés par des localités ou des associations dans une multitude de domaines où toutes les générations peuvent collaborer pour « mieux vivre ensemble ».

L’ensemble des projets actuellement en cours peut être consulté sur le site : www.solidages21.org

Note de l’article (8 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

1 Commentaire

Réagissez, posez une question…

  1. deleuze rocio

    j’habite dans l’Oise à Orry la ville je souhaite participer avec l’ association Mona lise pour lutter contre l’isolement de personnes âgées.

    Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus