Au sommaire

    Comparateur en ligne 100% gratuit

    Trouver une maison de retraite

    Partager :

    Cet article a été noté par 35 lecteurs

    La déficience visuelle est un phénomène très répandu chez les personnes âgées. Bien qu’il touche les aînés à divers degrés, ce trouble devient rapidement un handicap dans la vie quotidienne à domicile. Lorsque d’autres problèmes de santé s’y greffent, la prise en charge d’un aîné malvoyant en maison de retraite offre souvent une meilleure qualité de vie.

    Comment surmonter la cécité en maison de retraite ?

    Les troubles de la vue chez les personnes âgées malvoyantes en maison de retraite ont deux sources principales :

    • la dégénérescence maculaire liée à l’âge, plus connue sous le nom de DMLA,
    • le handicap visuel congénital.

    La perte de confiance en soi liée à ces troubles, diagnostiqués au cours d’un examen des yeux, peut entraîner l’aîné malvoyant accueilli en maison de retraite dans un repli sur soi et un confinement en chambre s’il n’est pas sollicité.

    De leur côté, les aveugles de naissance ont souvent appris au cours de leur existence à surmonter ce handicap malgré les nombreuses difficultés.

    Habitués à devoir se repérer dans des espaces inconnus, les malvoyants de naissance abordent la vie en maison de retraite sous un angle différent. À l’aide d’une canne ou accompagnés de leur chien-guide, ils se déplacent plus facilement que la personne âgée frappée de cécité au grand âge.

    Les maisons de retraite pour aveugles et malvoyants restent très rares, cependant, une bonne formation du personnel, ainsi qu’une organisation adaptée peuvent suffire à permettre un séjour de qualité aux résidents concernés. La recherche de maisons de retraite convenant à cette catégorie de patients sera alors déterminante pour une intégration réussie.

    Dans les deux cas, l’attitude du personnel et sa formation revêtent un caractère essentiel. En maison de retraite, les résidents malvoyants sont encouragés à conserver la meilleure autonomie possible à l’aide de divers aménagements, services et animations adaptées.

    Infographie précisant les aménagements en maison de retraite spécialisée pour les malvoyants

    Quel accueil pour une personne aveugle ou malvoyante en Ehpad ?

    S’il existe quelques Ehpad spécialisés pour les aveugles et personnes malvoyantes, ils sont rares. L’union nationale des aveugles et déficients visuels (UNADEV) en possède un en Gironde. Quelques associations pour les aveugles en gèrent, notamment en Bretagne ou à Lyon.

    LIRE AUSSI:  Les soins de la personne âgée

    Un Ehpad classique peut aussi accueillir des personnes aveugles et déficientes visuelles. L’admission dépendra des capacités de l’établissement médicalisé et de son expérience dans le domaine. Pour ce faire, le personnel suit une formation à l’accompagnement des personnes âgées malvoyantes en Ehpad.

    Les objectifs de cette formation sont nombreux :

    • Sensibilisation et éducation : l’équipe de l’établissement reçoit une éducation sur la cécité et la déficience visuelle. Chacun apprend ce que signifient ces conditions, comment elles affectent les résidents et comment elles peuvent varier d’une personne à l’autre.
    • Compétences pratiques : le personnel apprend à guider correctement la personne aveugle, communiquer efficacement, aider à l’orientation et à la mobilité, et adapter les activités quotidiennes et de loisirs.
    • Formation spécifique au rôle : en fonction de leur rôle, les membres du personnel peuvent recevoir une formation plus spécifique. Par exemple, les aides-soignants apprennent à aider le résident aveugle dans les tâches de soins personnels, tandis que le personnel de cuisine est formé sur la façon de rendre les repas plus accessibles.
    • Aménagement de l’environnement : Une partie de la formation porte également sur l’aménagement de l’environnement de l’EHPAD. Ceci s’adresse aussi au personnel de direction qui apprend comment un environnement peut être rendu plus accessible et convivial pour les résidents aveugles ou malvoyants. Cela peut inclure l’ajout de marquages tactiles et contrastés, l’optimisation de l’éclairage, et la disposition des meubles pour faciliter la navigation.
    Sophie, conseillère Cap Retraite

    Rechercher un hébergement adapté à votre proche n’a jamais été aussi simple !

    SERVICE GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

    Accédez à notre Annuaire

    SERVICE GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT

    Quels sont les aménagements nécessaires aux malvoyants en maison de retraite ?

    L’accueil des malvoyants en maison de retraite est possible à l’aide de quelques aménagements :

    • mettre l’accent sur un éclairage adapté dans les locaux et les chambres,
    • marquer les marches à gravir par des couleurs franches,
    • imprimer menus et autres annonces en gros caractères, bien lisibles pour tous les résidents malvoyants de la maison de retraite.
    LIRE AUSSI:  Animal domestique et maison de retraite

    Ces attentions sont essentielles pour permettre une bonne intégration de ces aînés dans leur nouveau lieu de vie, et les résultats se ressentent de manière très positive sur l’ambiance régnant en maison de retraite, ou chacun – malvoyant ou atteint de tout autre handicap – trouve sa place.

    Par ailleurs, l’équipe d’animation de la maison de retraite est vigilante à la variété des activités proposées, pour permettre aux aînés aveugles et malvoyants de participer comme les autres. Le but : maintenir la vie sociale de tous les résidents.

    Pour enrichir la vie des personnes âgées handicapées en maison de retraite, il est possible notamment de proposer :

    • des travaux manuels encadrés et adaptés,
    • des livres en braille disponibles à la bibliothèque,
    • des concerts de musique.
    Aide-soignante soutenant un résident malvoyant en Ehpad pendant une promenade dans le parc

    Comment la FAF œuvre-t-elle pour l’accueil des malvoyants en maisons de retraite ?

    Pour défendre les droits des individus atteints de déficience visuelle, le monde associatif se mobilise depuis de longues années et développe un soutien particulier aux personnes âgées. La Fédération des aveugles et handicapés visuels de France (FAF) gère six maisons de retraite spécialisées pour malvoyants.

    Ces établissements sont parfois couplés avec des structures destinées aux adultes handicapés et proposent des activités de stimulation des sens:

    • espaces Snoezelen,
    • balnéothérapie…

    Pour faciliter le repérage spatial, chaque maison de retraite spécialisée pour malvoyants et aveugles est équipée de :

    • rampes de soutien,
    • repères tactiles,
    • aide vocale dans les ascenseurs.

    Enfin, ces structures suivent les évolutions de la santé des aînés en France : elles proposent plusieurs unités protégées Alzheimer, destinées à l’accueil des résidents malvoyants atteints de démence.

    Cet article vous a-t-il été utile ?

    Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

    Avatar auteur, Judith Blanc
    Judith Blanc,Rédactrice chez Cap Retraite

    Commentaires (5)

    Réagissez, posez une question…

    1. Toussaint fabienne

      Merci pour ces explications travaillant moi-même dans une résidence de personnes âgées où beaucoup ont problèmes visuel très bon article

      Répondre
    Voir plus de commentaires

    Autres articles sur ce dossier

    Les internautes ont aussi lu ces articles