Journée mondiale du Cœur : 4 conseils pour vous protéger de l’infarctus
Le 28/09/2017 - Santé

Quelque 150 000 Français décèdent chaque année des suites d’une maladie cardio-vasculaire, 1re cause de mortalité des femmes et des personnes âgées de 65 ans et plus. À l’occasion de la Journée mondiale du Cœur, qui aura lieu le 29 septembre,  la Fédération française de cardiologie organise des événements d’information et de sensibilisation dans tout le pays jusqu’à la fin de la semaine. Cap Retraite e joint à cet effort et vous rappelle les 4 commandements d’une bonne hygiène de vie pour prévenir l’infarctus et les autres troubles cardio-vasculaires.

Journée mondiale du Cœur : 4 conseils pour vous protéger de l’infarctus

Mangez sain et équilibré pour protéger votre cœur

Les mauvaises habitudes augmentent les risques de souffrir d’une maladie cardio-vasculaire. La plupart des facteurs de risque de l’infarctus sont liés à notre mode de vie et plus particulièrement à l’alimentation (obésité, cholestérol, diabète…).

Pour vous protéger de l’infarctus et des autres maladies cardio-vasculaires, il est donc recommandé de manger sain. Il ne s’agit par forcément de vous priver totalement de ce que vous aimez. Le mot d’ordre est, comme dans bien des domaines : modération.

D’après la FFC :

  • votre indice de masse corporelle (IMC) doit se situer entre 18,5 et 25,
  • la glycémie ne saurait dépasser 126 mg/dl,
  • le taux de cholestérol total devrait rester en deçà de 200 mg/ml.

Pour éviter l’infarctus, tentez donc d’adopter un régime

  • faible en sel, sucre raffiné et graisses (surtout les gras trans),
  • riche en antioxydants, minéraux et vitamines : pour cela, intégrez des fruits et légumes et des céréales complètes.

Restez actifs pour prévenir l’infarctus

Le sédentarisme est un facteur de risque de nombreux troubles de santé :

  • maladies cardio-vasculaires, dont l’infarctus,
  • diabète,
  • obésité.

Pour éviter l’infarctus, il est donc recommandé de pratiquer une activité physique au moins 30 minutes par jour. Le but : maintenir un poids sain et garder un cœur en bonne santé.

Inutile de vous mettre au marathon à 60 ans ! Le vélo, la marche, la natation, le jardin et la gym feront aussi l’affaire pour réduire les risques d’infarctus.

Suivez les conseils de votre médecin

Rendre visite régulièrement à votre médecin traitant, et suivre ses instructions, vous permettra de faire le point sur votre état de santé et de prévenir les risques d’infarctus. Si les bilans annuels ne font pas nécessairement l’unanimité, il reste important d’être à l’écoute de votre corps et de consulter votre médecin lorsque vous avez l’impression que votre état de santé a changé ou si vous avez de nouveaux symptômes sans rapport avec d’éventuelles pathologies déjà existantes.

Certaines conditions augmentent les risques d’infarctus. Si vous avez du diabète, une pression artérielle supérieure à 140/90 mmHg (critère recommandé par la FFC) ou un taux de cholestérol élevé, suivez les recommandations de votre médecin et n’oubliez pas les médicaments qu’il vous a prescrits. Une bonne prise en charge de ces problèmes de santé peut vous aider à prévenir les infarctus et les AVC.  

Arrêtez de fumer

Le tabac double les risques de faire un infarctus du myocarde, sans parler du cancer et de la bronchite chronique. Même le tabagisme passif n’est pas anodin pour le cœur. La FFC estime que l’absence de consommation de tabac depuis plus de 12 mois est nécessaire pour éloigner ce facteur de risque cardio-vasculaire.

Cesser de fumer n’est certes pas aisé après 60 ans ni avant d’ailleurs. Mais il n’est jamais trop tard. Consultez votre médecin traitant : certains médicaments peuvent vous faciliter la tâche (les timbres ou la gomme à la nicotine, par exemple). Diverses associations peuvent aussi vous aider, avec des groupes de soutien et des conseils utiles. Le jeu en vaut la chandelle pour éviter ces maladies aux conséquences si dramatiques.

Alors, à l’occasion de la Journée mondiale du Cœur, n’hésitez pas à participer aux événements organisés par les associations de cardiologie régionales et les Clubs Cœur et Santé. Prenez aussi de bonnes résolutions pour réduire les risques d’infarctus, AVC et autres maladies cardio-vasculaires. Votre corps vous remerciera…

Laissez un commentaire

Vous pouvez réagir à cet article en laissant un commentaire

Articles connexes

La vitamine D : quels bienfaits chez les seniors ?

La vitamine D : quels bienfaits chez les seniors ?

La vitamine D présente de nombreux bienfaits : elle renforce les os, les muscles, les défenses immunitaires… or les seniors en produisent très peu et son souvent victimes de carence. Découvrez les bienfaits de la vitamine D et la bonne façon d’en faire le plein !

Lire la suite

Seniors : 10 astuces pour manger sain au grand âge

Seniors : 10 astuces pour manger sain au grand âge

Manger équilibrer et opter pour des aliments sains est important à tous les âges ; a fortiori pour les seniors. L’organisme change en vieillissant et une bonne alimentation vous permet de recevoir les nutriments nécessaires pour prévenir la perte d’autonomie. Retrouvez les astuces de Cap retraite pour mieux manger au quotidien.

Lire la suite