L’INPES

La prévention et l’éducation pour la santé occupent une place de plus en plus importante dans les programmes de santé publique. Pour mettre en œuvre les politiques de l’État dans ce domaine, la loi de 2002 a créé l’INPES, chargé de promouvoir la santé de tous les publics : de la petite enfance au grand âge.

L’INPES

Qu’est-ce que l’INPES ?

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) est un établissement public administratif affilié au ministère de la Santé. Il fait partie des agences sanitaires instaurées par la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.

L’INPES a pour rôle d’appliquer les politiques de santé publique de l’État. Le but : aider le public à améliorer sa santé, grâce à des actions de prévention et d’éducation.

Les missions de l’INPES sont donc les suivantes :

  • constituer des programmes de santé publique,
  • préparer des études et recommandations afin de prévenir les maladies et accidents et de renforcer la santé,
  • encourager l’éducation pour la santé dans tout le pays,
  • assister les agences sanitaires dans leur réponse aux situations urgentes touchant une large population,
  • élaborer des programmes de formation à l’éducation à la santé.

Comment l’INPES fonctionne-t-il au quotidien ?

L’INPES engage des études et évaluations pour dresser des états des lieux sur les connaissances et comportements des Français dans divers domaines : tabagisme, alimentation, activité physiqueEntre outres outils, l’INPES publie des baromètres santé et des atlas décrivant la situation par territoire.

Les experts de l’INPES ont ainsi pour mission :

  • d’analyser les données recueillies,
  • de dresser des portraits selon les populations étudiées (enfants, jeunes, personnes âgées…)
  • de proposer des actions aux partenaires de l’institut et aux professionnels.

L’INPES œuvre également à sensibiliser la population, l’informer et la conseiller sur les risques sanitaires (du tabagisme, de l’alcool, du sédentarisme, etc.). Le but : aider tous les publics à adopter des modes de vie sains pour préserver et améliorer leur santé. Par exemple : comment limiter les risques au quotidien – les experts de l’INPES expliquent aux enfants comme aux adultes les gestes à adopter pour éviter la transmission des virus.

Pour répondre aux besoins des différents publics dans divers domaines, l’INPES utilise plusieurs supports :

  • 12 lignes téléphoniques,
  • 19 sites Internet,
  • des campagnes dans les médias (notamment à l’intention des seniors : « Pour garder bon pied bon œil… après 60 ans », programmes diffusés à la télévision en 2003, ou encore « La santé à tout âge : une série de programmes courts pour préserver sa santé sur la durée » en 2007, etc.),
  • des guides et brochures.

Ces dispositifs d’information permettent au public d’être écouté ou renseigné sur les différents situations relatives à sa santé.

L’INPES : quel soutien pour les professionnels sur le terrain ?

L’INPES s’adresse également aux professionnels et conçoit des outils mis à la disposition du personnel soignant, des enseignants, etc.
Le but :

  • aider les professionnels dans leur pratique,
  • favoriser le dialogue entre médecins et patients,
  • développer l’éducation thérapeutique.

L’INPES soutient les acteurs de terrain et favorise le travail en réseau :

  • il noue des partenariats avec des associations et collectivités locales, chargées elles-mêmes de mettre en œuvre sur le terrain les actions élaborées par ses experts,
  • il finance les acteurs de terrain à hauteur d’une dizaine de millions d’euros par an,
  • il offre des ressources et des référents méthodologiques pour permettre aux médecins, enseignants et animateurs de terrain de conduire des actions de prévention et d’éducation auprès de la population.

L’INPES publie ainsi des études plus spécifiques et des brochures à distribuer aux patients, ainsi que des outils sur divers thèmes, notamment la maladie d’Alzheimer ou le SIDA.

L’INPES organise également, depuis 2005, des Journées de la prévention pour rassembler et fédérer les professionnels de la prévention et de l’éducation pour la santé.

L'avis des utilisateurs sur cet article
5/5 - 2 votes - Votre vote :

Articles connexes