À la suite du séminaire gouvernemental du 31 août, chaque ministère a reçu sa feuille de route pour les prochains mois. L’occasion pour Jean-Christophe Combe, ministre de l’Autonomie, des Solidarités et du Handicap de soumettre les orientations de ses 5 chantiers, dont celui de « construire la société du bien-vieillir« . 

Une mesure du plan Grand Âge très attendue, en vue d’une meilleure prise en compte des enjeux liés à la vieillesse et au vieillissement démographique. À ce sujet, l’élu envisage 3 axes de travail destinés à impacter la société dans son entièreté.

La prévention pour la bonne santé des personnes âgées 

Maintenir nos aînés en bonne santé dans leur domicile ou en Ehpad demande d’intervenir sur 4 aspects.

La lutte contre les chutes liées à l’âge

Chaque année en France, les chutes des personnes âgées entraînent plus de 100 000 hospitalisations et plus de 10 000 décès. Au-delà des conséquences physiques, psychologiques et sociales dans la vie des aînés, ces accidents sont particulièrement responsables de leur perte d’autonomie. 

Face à ces situations, le développement des services à domicile, formés aux repérages des risques de chute, ou des diagnostics médicaux et sociétaux massifs, se présente comme des pistes à suivre.

L’adaptation des logements 

80 % des Français désirent bien vieillir chez soi et retarder l’entrée en Ehpad. C’est pourquoi des mesures pour adapter les logements au vieillissement restent une priorité. En plus des résidences autonomie toujours plus innovantes, le gouvernement œuvre pour d’autres solutions afin de sécuriser son habitation. C’est ainsi que Ma prime Adapt‘, vient s’ajouter aux différents dispositifs (Anah, crédit d’impôt, APA…) d’aides financières liées aux travaux d’aménagement pour la mobilité à domicile

Consultez les citoyens aux différents âges de la vie

Les nombreuses réactions et suggestions des Français au sujet de la loi Autonomie ont démontré l’intérêt et le pouvoir collectif face à l’urgence démographique. En effet, prendre en compte les parcours de vie individuels donne quelques pistes pour :

  • Appréhender et optimiser les besoins de chacun.
  • Inspirer certaines mesures gouvernementales.

Une action que le Président de la République, Emmanuel Macron, a annoncé vouloir réitérer avec l’ouverture prochaine d’une consultation nationale en ligne.

Entretenir l’activité physique des seniors

le ministre de l'autonomie prévoit de l'activité physique pour personnes âgées

L’activité physique chez les seniors est un des facteurs importants pour rester actif, en bonne santé et mieux vieillir. Une recommandation de santé publique sur les effets préventifs de nombreuses maladies liées à l’âge et aux chutes. Pour ce faire, l’offre doit: 

  • S’ajuster au plus près des lieux de vie des personnes âgées.
  • Être déterminée et personnalisée selon les capacités motrices et les traitements médicamenteux.

Des conditions et gestes de prévention, coordonnés par les professionnels spécialisés dans l’activité physique, diététiciens et ergothérapeutes.

Trouvez une résidence senior près de chez vous

La citoyenneté et vie des seniors en France

Pour revaloriser leur place dans la société, le ministère souligne l’importance de la citoyenneté des personnes âgées. L’idée : faire évoluer le fonctionnement quotidien des structures sur la base de leurs attentes et de leurs besoins. 

Lutter contre l’âgisme et les discriminations des seniors

Changer le regard sur les personnes vieillissantes est devenu capital. Souvent associée à « un coût » en raison de leur santé fragile, la vieillesse alimente une crainte collective face à l’avancée en âge. Pourtant, précurseurs des grandes transitions environnementales et numériques du 21e siècle… Les compétences et la disponibilité des aînés au service de la société sont rarement mises en avant. L’objectif : transformer nos seniors en éclaireurs des prochaines décennies pour un changement démographique sans discrimination.

Offrir une place aux personnes âgées dans le secteur du bénévolat

Pour dynamiser le quotidien des seniors, le gouvernement invite les personnes âgées à s’épanouir au sein d’une association ou une autre activité à but non lucratif. La dimension professionnelle demeure un facteur d’intégration forte, et à ce titre, l’engagement bénévole dans divers secteurs reste une manière de reconquérir l’espace public et de se sentir utile. De plus, cette bonne action développe de multiples vertus :

  • Favoriser le lien social.
  • Lutter contre l’isolement des personnes âgées.
  • Prévenir des maladies dégénérescentes.
  • Augmenter l’estime de soi.
  • Se sentir utile dans la société.
  • Améliorer l’intégration dans une communauté.
  • Encourager à développer de nouvelles compétences.
  • Entretenir ses facultés cérébrales.

Une liste d’avantages non exhaustive pour se construire et se situer dans un monde qui change vite. Car, conserver son esprit critique et son autonomie fait état d’une citoyenneté active. L’inclusion est une notion clé pour freiner le vieillissement d’une personne âgée et lui permettre de bien vieillir en se sentant utile. 

Valoriser la prise de parole et l’expérience des aînés

Et si l’on prenait le temps d’écouter nos aînés ? Les personnes âgées ont le droit de choisir leur projet de vie, accompagnées par un tiers neutre au besoin pour faire valoir leurs droits. 

Aussi, en guise de devoir « moral », de nombreuses personnes âgées estiment avoir beaucoup reçu de la société et aimeraient pouvoir transmettre leurs connaissances aux plus jeunes générations. La mise en place d’une politique sociale incluant la personne âgée est par conséquent un point essentiel pour le bien vieillir. 

Les métiers du secteur médico-social

Pour améliorer la prise en charge des aînés à venir, le ministre des Solidarités imagine augmenter les moyens humains. Compte tenu de la croissance démographique attendue (25 millions en 2050) et des besoins directement liés… 

Cela demande une hausse conséquente du nombre de travailleurs et professionnels dans le secteur du grand âge. L’idée : élargir l’offre de soins autour des aînés, en menant une politique de recrutement massive dans le secteur, allant jusqu’à valoriser:

  • Les acquis d’expérience (VAE) afin d’améliorer la formation des travailleurs.
  • Les parcours professionnels pour renforcer les qualifications dans le secteur.
  • La qualité de vie au travail. Les métiers du grand âge sont difficiles et ont souvent un impact nuisible sur la santé des professionnels.

Pour mettre en œuvre chaque axe du chantier pour mieux vieillir, un directeur de projet, expert et connaisseur du sujet, accompagne et veille à conserver l’esprit de ce qui avait été mis en place dans le précédent quinquennat. L’idée : différencier l’accompagnement en fonction des situations. À ce stade, aucun budget ni calendrier n’ont été communiqués. 

Concernant la feuille de route Ehpad-unités de soins de longue durée (USLD) 2021-2023, l’ancien directeur de la croix rouge prévoit de présenter son état d’avancement à la suite d’une prochaine réunion avec les administrations centrales.

Note de l’article (1 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Cindy C.,

Commentaires (0)

Réagissez, posez une question…

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus