L'aide sociale départementale : les personnes âgées en première ligne
Actualités

Publié le 09/10/2009 . Mis à jour le 24/10/2017

Publié le 9 Oct. 2009 . Mis à jour le 24 Oct. 2017

La DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques) dresse comme chaque année un panorama de l’aide sociale départementale. Une aide en constante augmentation pour les personnes âgées. L’aide sociale départementale : les personnes âgées en première ligne - Source de l'image: http://www.egareaux.frLes personnes âgées : première population concernée par l’aide sociale départementale. Selon l’étude publiée par le DREES en août 2009, sur les 1.8 million de personnes qui bénéficient de l’aide sociale départementale, 1.3 million sont des personnes âgées, soit 72% des bénéficiaires. Si les différentes allocations aux personnes âgées n’ont pas évolué, le nombre de bénéficiaires continue à augmenter et est passé de 1 021 450 personnes âgées en 2004 à 1 270 996 personnes âgées en 2008. Le DREES constate, toutefois, que cette croissance a été moins soutenue entre 2007 et 2008 avec une augmentation de 4% contre une augmentation de 24% sur la période 2004/2008. Fin 2008, 1 131 700 personnes âgées bénéficient d’une aide départementale pour leur dépendance que ce soit dans le cadre de l’Aide aux Personnes âgées (APA), de l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) ou de la prestation de compensation du handicap (PCH). L’aide aux personnes âgées vivant à domicile reste la principale source de subventions La politique du gouvernement ayant pour objectif de maintenir à leur domicile les personnes âgées a engendré une très large augmentation de l’aide à cette population. Ainsi le nombre de personnes âgées vivant à leur domicile et bénéficiant d’une allocation départementale a augmenté de 35% en 4 ans pour atteindre le nombre de 721 105 bénéficiaires à fin 2008. De manière générale, 90% des ressources financières de l’APA sont destinées à l’embauche d’un aidant professionnel. Les 10% restants sont utilisés pour la mise en place de service à la personne tels que le portage de repas, la mise en place d’une téléalarme ou un service de transport. 58% des personnes âgées vivant à leur domicile et bénéficiaires de l’APA sont considérées comme peu dépendantes. Elles sont généralement classées en GIR 4, qui correspond à une dépendance modérée. Les personnes les plus dépendantes sont les moins nombreuses mais touchent proportionnellement une part plus importante des sommes versées au titre de l’APA. 22 400 personnes bénéficient encore de l’aide ménagère, mais ce nombre est en diminution depuis que l’APA prend le pas sur cette allocation. L’APA, principale source d’allocation pour les personnes âgées en maison de retraite L’aide aux personnes âgées en maisons de retraite concernait 549 891 personnes fin 2008. L’âge reste un facteur déterminant dans le versement d’une prestation aux résidents d’établissements. 38% des personnes âgées bénéficiant d’une aide ont plus de 85 ans alors que seuls 15% des moins de 70 ans la perçoivent actuellement. L’aide aux personnes âgées (APA) représente la prestation la plus souvent versée aux personnes dépendantes en établissement. A fin 2008, l’aide aux personnes âgées était versée à 430 500 personnes résidant en maison de retraite soit environ 40% des bénéficiaires de cette aide. Le montant de la prestation varie en fonction du degré de dépendance de la personne âgée. On compte par ailleurs, 115 400 personnes bénéficiant de l’Aide Sociale à l’Hébergement (ASH). La plus grande partie des bénéficiaires de cette allocation bénéficie d’une prise en charge complète en établissement.
L'avis des utilisateurs sur cet article
2.7/5 - 3 votes - Votre vote :

Articles connexes