L’autonomie des personnes âgées : grande cause nationale 2014 ?
Actualités

Publié le 16/12/2013 . Mis à jour le 24/10/2017

Publié le 16 Déc. 2013 . Mis à jour le 24 Oct. 2017

blog actu dec 2013 Comme chaque année depuis 1977, le Premier ministre décidera début janvier du nouveau thème de la grande cause nationale 2014 visant à sensibiliser le public aux grands enjeux de société. A l’initiative de l’UNCCAS, un collectif d’associations s’est formé pour solliciter le label afin de soutenir la cause de l’autonomie des aînés.
La France connaît aujourd’hui une véritable révolution démographique, le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans s’élevant actuellement à 15 millions et étant appelé à augmenter pour atteindre 24 millions d’ici 2060. Face à ce phénomène sans précédent, la société est amenée s’adapter et les autorités nationales et locales, comme le grand public doivent prendre conscience des enjeux sociaux, médico-sociaux, économiques et culturels du vieillissement de la population.
Afin de placer le thème de l’autonomie des personnes âgées au-devant de la scène pour qu’il bénéficie de toute l’attention qui lui revient, l’Union nationale des centres communaux d’action sociale (UNCCAS) et la Fondation Nationale de Gérontologie (FNG) ont mobilisé le collectif « Age et Autonomie ».
Ce collectif réunit déjà 93 organismes œuvrant pour les aînés (associations, organisations publiques, collectivités locales et entreprises). Il a pour but de promouvoir la candidature du thème « Âge et Autonomie » comme « grande cause nationale 2014 ». L’attribution de ce label à la cause de l’autonomie des personnes âgées permettrait ainsi de financer des campagnes de générosité publique et de promouvoir des événements visant à sensibiliser le public aux questions soulevées par le vieillissement de la population.
Le collectif « Âge et Autonomie » souhaite changer le regard de la population sur le vieillissement, afin que chacun comprenne que l’expérience acquise au fil des ans représente une véritable richesse, les relations intergénérationnelles pouvant ainsi représenter un grand progrès pour tous. L’autonomie des personnes âgées doit être assurée dans tous les actes de la vie et elle doit être maintenue par la reconnaissance et la prise en charge de toutes les fragilités. Le collectif souhaite ainsi encourager les différentes formes d’activité (intellectuelle, physique, culturelle, associative…) afin d’aider les aînés à vieillir en bonne santé. Il préconise par ailleurs d’agir pour mieux reconnaître les signes précurseurs des maladies et accidents (chutes…) risquant de compromettre cette autonomie.
Pour promouvoir ces différentes actions, le collectif a besoin de l’aide financière que représente le label « grande cause nationale 2014 ». Il n’est cependant pas le seul à la solliciter ; d’autres thèmes ont été avancés par différents collectifs : santé mentale, éducation au numérique, maltraitance des enfants, diabète…
L'avis des utilisateurs sur cet article
3.8/5 - 4 votes - Votre vote :

Articles connexes