Les leçons de la canicule de 2003
Actualités

Publié le 27/08/2008 . Mis à jour le 26/10/2017

Publié le 27 Août. 2008 . Mis à jour le 26 Oct. 2017

lecons-canicule.jpgLa canicule exceptionnelle de l’été 2003 a marqué le début d’une prise de conscience nationale. La triple crise sanitaire, sociale et administrative a permis ainsi d’initier un certain nombre d’initiatives dont les résultats sont mesurables et encourageants. La triple crise de 2003 La France a subie une triple crise lors de la canicule de 2003. Tout d’abord, une crise sanitaire suite aux 15 000 décès sur l'ensemble du territoire national, dont un tiers en Ile-de-France. Ensuite, une crise sociale où la France a pris cruellement conscience du vieillissement de la population et d'une nécessaire évolution, pour ne pas dire révolution, de l'organisation de la prise en charge de certains de ses aînés. Enfin, une crise administrative révélée par un système d’alerte et un plan d’intervention et de solidarité défectueux. Le développement des mesures sociales Cette triple crise est donc à l'origine d'une prise de conscience, non seulement des risques sanitaires de l'hyperthermie et de l'isolement d'une partie des personnes âgées, mais plus encore de l'importance de l'effort que la nation doit fournir pour faire face aux défis du vieillissement. C’est dans ce contexte que le Gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures sociales, notamment : - un plan canicule réactualisé chaque année (voir p.3) ; - une communication et une sensibilisation au grand public (voir p.6) ; - le développement de la climatisation dans les institutions ; - le plan Vieillissement et Solidarités de 2003, et en particulier la journée solidarité travaillée mais non payée. Des résultats mesurables et encourageants Force est de constater que ces mesures sociales portent leurs fruits. Selon une étude réalisée par l’INPES à la fin de l’été 2006, on remarque une modification notable des comportements face à la chaleur de 2006 comparativement à celle de 2003 : -  63% des Français ont adapté leur comportement et pris des mesures pour se protéger des effets des fortes chaleurs ; - 73% ont pris régulièrement des nouvelles des personnes âgées de leur entourage ou leur sont venues en aide. Il en résulte que les mesures prises par le Gouvernement relativement à la canicule ont permis de juguler toute crise éventuelle. Même si aucun n’épisode caniculaire ne se profile à l’horizon cet été, on ne peut que se sentir rassuré et sereins face aux mesure de prévention implémentées.
L'avis des utilisateurs sur cet article
3.8/5 - 5 votes - Votre vote :

Articles connexes