Depuis le 1er janvier 2024, MaPrimeAdapt’ est désormais accessible pour soutenir les aménagements des domiciles des personnes âgées en perte d’autonomie. Alors que la population des personnes de plus de 85 ans devrait augmenter de 4,8 millions, dont 2,2 millions en situation de dépendance d’ici 2050, MaPrimeAdapt’ représente l’une des initiatives résultant des mesures sur le Bien Vieillir.

Elle vise à répondre aux souhaits des seniors de demeurer chez eux tout en luttant contre les 40 % des décès en France causés par des accidents domestiques. Dans cet article, découvrez la marche à suivre pour bénéficier de ce financement et vérifiez votre éligibilité.

MaPrimeAdapt’ : qu’est-ce que c’est ? 

MaPrimeAdapt’ représente une aide financière dédiée aux personnes âgées de plus de 60 ans, ainsi qu’aux individus en situation de handicap ou en perte d’autonomie. Son objectif est de permettre à ces personnes aux revenus les plus modestes d’entreprendre des travaux d’aménagement pour adapter leur domicile à leur situation de perte d’autonomie.

Lancé le 1er janvier 2024, ce dispositif vise à équiper 45 000 logements au cours de la première année et à atteindre 680 000 aménagements sur une période de dix ans.

Cette nouvelle mesure vient compléter plusieurs aides financières déjà en place : 

  • L’aide « Habiter Facile » (qui sera supprimée), distribuée par l’Agence nationale de l’habitat (Anah), 
  • Les aides de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) pour l’adaptation du logement des personnes âgées,
  • Le crédit d’impôt pour le service à la personne,
  • L’Allocation Personnalisée d’Autonomie,
  • La Prestation de Compensation du Handicap (PCH),
  • La prime Bien vieillir chez soi.
MaPrimeAdapt pour financer l'agrandissement des portes

En savoir plus sur les aides financières pour aménager son logement

Quels sont les travaux couverts par MaPrimeAdapt’ ?

Le dispositif a vocation à financer les travaux d’adaptation intérieurs et extérieurs destinés à limiter le risque de chute et améliorer la vie quotidienne de la personne senior. Voici les types d’aménagements subventionnés par MaPrimeAdpat’ :

Les travaux d’intérieurs :

  • L’installation d’un monte-escalier
  • L’aménagement de la salle de bain : 
    • La mise en place d’un siège de douche mural,
    • L’installation d’un WC surélevé ou d’une poignée ou barre de tirage,
    • Le remplacement d’une baignoire par une douche senior de plain-pied,
  • L’aménagement de la cuisine,
  • L’éclairage à détection de mouvement,
  • L’achat d’un système de commande d’alerte, 
  • La pose de mains courantes,
  • L’élargissement des portes, 
  • La pose d’un revêtement de sol antidérapant, 

Les travaux d’extérieur :

  • L’installation d’une rampe d’accès vers l’entrée du pavillon, 
  • Une place de parking PMR, 
  • L’élargissement de la porte d’entrée,
  • L’acquisition d’un système de motorisation pour les volets ou les portes d’entrées.
Travaux d'aménagement possibles avec Maprimeadapt

Bon à savoir : Il est possible de cumuler MaPrimeAdapt’ avec les aides à l’amélioration énergétique de votre logement.

En savoir plus sur l‘adaptation de votre logement

Quels sont les montants de MaPrimeAdapt’?

Afin d’alléger au maximum la charge financière liée aux rénovations des foyers les plus modestes, MaPrimeAdapt’ octroie une subvention pouvant couvrir jusqu’à 70% des coûts des travaux d’adaptation, avec un plafond fixé à 22 000 euros hors taxes.

Le montant de la subvention est calculé en fonction des revenus du ménage, de la région et du nombre d’occupants dans le logement. Par conséquent, pour les ménages précaires, la subvention atteindra 70%, soit un maximum de 15 400 euros, tandis que les ménages modestes pourront percevoir 50%, soit un plafond de 11 000 euros.

À qui s’adresse MaPrimeAdapt’  ?

Bien que MaPrimeAdapt’ s’adresse aux Français ayant des projets de rénovation visant à adapter leur habitat à une perte d’autonomie, plusieurs conditions doivent être remplies pour percevoir cette prime. 

Tous les seniors

Contrairement aux précédentes aides, MaPrimeAdapt’ est une mesure préventive. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir un souci de santé pour en bénéficier. Pourront y prétendre : 

  • Les propriétaires occupants ou locataires du parc privé de leur résidence principale sans condition d’ancienneté. Cette catégorie concerne les individus : 
    • âgés de 60-69 ans qui justifient d’une perte d’autonomie précoce (un GIR entre 1 et 4),
    • de plus de 70 ans avec ou sans problème de santé ou de mobilité,
    • en situation de handicap, dont le taux d’incapacité est supérieur à 50 % ou bénéficiant de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).
  • Les propriétaires bailleurs d’un logement de plus de 15 ans.

Aux ménages les plus modestes 

La prime est accordée aux ménages précaires et modestes. Le pourcentage de dépense éligible dépend des ressources du ménage (hors co-financements locaux ou privés), de son département de résidence et du nombre de personnes vivant au sein du foyer.

plafond de ressources 2024 pour MaPrimeAdpat

Tableau proposé par aide-sociale.fr

Des travaux dirigés par l’AMO 

L’assistance d’une maîtrise d’ouvrage (AMO) est obligatoire pour obtenir MaPrimeAdapt’ et accompagner les bénéficiaires tout au long de leurs travaux de rénovation. Le coût de cette intervention est compris dans le montant des travaux :

Forfait AMO socle350 € TTC
Forfait AMO complet600 € TTC
Forfait AMO complet avec ergothérapeute800 € TTC

Le choix de l’artisan qui réalisera les travaux est à la discrétion de l’usager senior et devra être habilité par l’Anah.

Comment demander MaPrimeAdapt’ ?

Vous remplissez les conditions pour souscrire à MaPrimeAdapt’ ? Alors rendez-vous sur le site http://maprimeadapt.gouv.fr/ pour effectuer votre demande de subvention :

  • Déposez un dossier en ligne (ou par courrier), avec le devis des travaux.
  • Attendez la confirmation de l’éligibilité à l’aide.
  • Lancez les travaux par un professionnel.
  • Transmettez la facture des travaux réalisés sur le site.
  • Recevez la prime versée par l’Anah.

Lancée avec une enveloppe budgétaire initiale de 68 millions d’euros, MaPrimeAdpat’ est la nouvelle mesure phare du gouvernement dans le cadre du projet de loi de finances 2023. Prévoyant un investissement d’un milliard d’euros d’ici 2027, suivi de quatre milliards d’euros d’ici 2034, l’État démontre son engagement envers l’accompagnement des personnes âgées, visant à les soutenir dans le maintien à domicile plutôt que de les orienter vers les Ehpad. Ce type d’initiative a vocation à se généraliser dans les années à venir.

Source

www.aide-sociale.fr/ma-prime-adapt/

Note de l’article (9 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Commentaires (4)

Réagissez, posez une question…

  1. Brhel

    À quel moment l’entreprise qui réalise les travaux est payée ? Y à t’il une avance de fonds personnelle avant les travaux ?

    Répondre
    1. Amandine

      Bonjour

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Pour savoir s’il y a une avance de fonds personnelle et obtenir des informations spécifiques, renseignez-vous auprès de l’organisme émetteur de la prime Adapt ou de l’agence dédiée aux aides à l’habitat dans votre région.
      Bonne journée.
      Amandine

      Répondre
    2. Mme Jeannine PRODGOMME

      les portes d’entrée (pour la sécurité) d’une maison qui a plus de 15 ans, sont-elles prises en charge par l’ANAH.
      Merci

      Répondre
      1. Amandine

        Bonjour

        Je vous remercie pour votre commentaire.
        La prise en charge des portes d’entrée pour la sécurité d’une maison de plus de 15 ans par l’ANAH dépend des critères d’éligibilité, il est recommandé de se renseigner directement auprès de l’ANAH.
        Bonne journée.
        Amandine

        Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maisons de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements. Pour bien choisir, il est important de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les résidences services séniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrées en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus