Tout savoir pour aider un senior malvoyant à rester autonome
Le 16/11/2018 - Maintien à domicile

Les déficiences visuelles sont assez fréquentes au grand-âge : 1,2 million de seniors de 60 ans et plus sont aveugles ou malvoyants. Les difficultés associées aux troubles de la vision sont souvent très difficiles à vivre et handicapantes. Apprenez comment aider une personne âgée malvoyante.

Tout savoir pour aider un senior malvoyant à rester autonome

Où trouver des informations pour mieux aider un senior malvoyant ?

Les troubles de la vue, tels que la cataracte, le glaucome ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge, influent considérablement sur la vie quotidienne des seniors. Les difficultés inhérentes à une mauvaise vision peuvent entraîner la perte d’autonomie et, par conséquent, réduire la qualité de vie de la personne âgée.

La situation est souvent difficile aussi pour l’aidant familial : vous ne savez pas toujours comment aider votre proche.

Pour répondre aux interrogations des seniors malvoyants et de leurs aidants, la Fédération des Aveugles de France a créé un site Internet dédié à l’accompagnement des seniors souffrant de déficience visuelle. Le site savoiraider.org fournit de nombreuses informations sous la forme de vidéos et de fiches concises, articulées autour de quatre axes :

  • Déficiences visuelles– Plusieurs fiches permettent d’en savoir davantage sur les différents troubles de la vue susceptibles de toucher les seniors et leurs conséquences ;
  • Moi, aidant ? Trois pages apprenant aux aidants à se situer face à l’accompagnement d’un proche malvoyant tout en conservant leur propre qualité de vie ;
  • Vie quotidienne – Des conseils sur différents secteurs de la vie affectés par les déficiences visuelles du senior (comment aider votre proche dans ses déplacements, quelles alternatives à la conduite, de quelle manière poursuivre ses courses sans se faire rouler…)
  • Aides et relais – Des renseignements utiles pour se faire aider lorsqu’on ne peut pas tout assumer seul (qu’est-ce qu’un instructeur de locomotion, quelles aides financières pour un senior malvoyant ?)

Comment soutenir moralement un senior malvoyant ?

Les troubles de la vue changent la vie d’une personne : la lecture et l’écriture sont menacées, les risques de chute accrus et les possibilités de sortir réduites. Ces changements, lorsqu’ils sont mal acceptés, peuvent rapidement devenir une source de stress et entraîner une dépression et un repli sur soi de la personne âgée, qui se sent coupée du monde.

Il est essentiel d’entourer le senior malvoyant d’un fort soutien, impliquant autant que possible l’ensemble de la famille :

  • encouragez votre proche à rester actif socialement et à conserver les hobbies et passe-temps qu’il apprécie,
  • proposez-lui de l’accompagner ou de l’aider dans les activités qui présentent un défi à cause de sa déficience visuelle : vous lui permettrez ainsi de rester confiant dans sa capacité à poursuivre ses activités,
  • encouragez-le à communiquer sur ses difficultés et à partager ses sentiments,
  • aidez votre proche à reconnaître les différences entre les symptômes liés aux troubles de la vue et à d’autres problèmes susceptibles de le stresser, comme la maladie d’Alzheimer. Par exemple, l’association d’une DMLA et d’un glaucome peut entraîner des hallucinations (syndrome de Charles Bonnet) que votre proche pourrait facilement prendre pour une démence…
  • aménagez le logement de votre proche pour prévenir les chutes et lui redonner confiance dans ses déplacements dans son environnement familier.

Une bonne information, une organisation sans faille et un soutien quotidien peuvent permettre aux seniors malvoyants de rester autonomes plus longtemps. Lorsque les difficultés sont trop nombreuses et que la dépendance menace la sécurité de votre proche, il peut néanmoins être utile d’envisager une prise en charge dans une maison de retraite adaptée aux seniors malvoyants.

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.7/5 - 3 votes - Votre vote :

Articles connexes