La prise en charge des malvoyants en maison de retraite

La déficience visuelle est un phénomène très répandu chez les personnes âgées. Bien qu’il touche les aînés à divers degrés, ce trouble devient rapidement un handicap dans la vie quotidienne. Lorsque d’autres problèmes de santé s’y greffent, la prise en charge d’un aîné malvoyant en maison de retraite offre souvent une meilleure qualité de vie.

La prise en charge des malvoyants en maison de retraite

Comment surmonter la cécité en maison de retraite ?

Les troubles de la vue chez les personnes âgées malvoyantes en maison de retraite ont deux sources principales :

  • la dégénérescence maculaire liée à l’âge, plus connue sous le nom de DMLA,
  • le handicap visuel congénital.

La perte de confiance en soi liée à ces troubles, diagnostiqués au cours d’un examen des yeux, peut entraîner l’aîné malvoyant accueilli en maison de retraite dans un repli sur soi et un confinement en chambre s’il n’est pas sollicité.

De leur côté, les aveugles de naissance ont souvent appris au cours de leur existence à surmonter ce handicap malgré les nombreuses difficultés.

Habitués à devoir se repérer dans des espaces inconnus, les malvoyants de naissance abordent la vie en maison de retraite sous un angle différent. À l’aide d’une canne ou accompagnés de leur chien-guide, ils se déplacent plus facilement que la personne âgée frappée de cécité au grand âge.

Les maisons de retraite pour aveugles et malvoyants restent très rares, cependant, une bonne formation du personnel, ainsi qu’une organisation adaptée peuvent suffire à permettre un séjour de qualité aux résidents concernés. La recherche de maisons de retraite convenant à cette catégorie de patients sera alors déterminante pour une intégration réussie.

Dans les deux cas, l’attitude du personnel et sa formation revêtent un caractère essentiel. En maison de retraite, les résidents malvoyants sont encouragés à conserver la meilleure autonomie possible à l’aide de divers aménagements, services et animations adaptées.

Quels sont les aménagements nécessaires aux malvoyants en maison de retraite ?

L’accueil des malvoyants en maison de retraite est possible à l’aide de quelques aménagements :

  • mettre l’accent sur un éclairage adapté dans les locaux,
  • marquer les marches à gravir par des couleurs franches,
  • imprimer menus et autres annonces en gros caractères, bien lisibles pour tous les résidents malvoyants de la maison de retraite.

Ces attentions sont essentielles pour permettre une bonne intégration de ces aînés dans leur nouveau lieu de vie, et les résultats se ressentent de manière très positive sur l’ambiance régnant en maison de retraite, ou chacun – malvoyant ou atteint de tout autre handicap – trouve sa place.

Par ailleurs, l’équipe d’animation de la maison de retraite est vigilante à la variété des activités proposées, pour permettre aux aînés aveugles et malvoyants de participer comme les autres.

Pour enrichir la vie des résidents malvoyants en maison de retraite, il est possible notamment de proposer :

  • des travaux manuels encadrés,
  • des livres en braille disponibles à la bibliothèque,
  • des concerts de musique.

Comment la FAF œuvre-t-elle pour l'accueil des malvoyants en maisons de retraite ?

Pour défendre les droits des individus atteints de déficience visuelle, le monde associatif se mobilise depuis de longues années et développe un soutien particulier aux personnes âgées. La Fédération des aveugles et handicapés visuels de France (FAF) gère six maisons de retraite spécialisées pour malvoyants.

Ces établissements sont parfois couplés avec des structures destinées aux adultes handicapés et proposent des activités de stimulation des sens :

  • espaces Snoezelen,
  • balnéothérapie…

Pour faciliter le repérage spatial, les maisons de retraite pour malvoyants et aveugles sont équipées de :

  • rampes de soutien,
  • repères tactiles,
  • aide vocale dans les ascenseurs.

Enfin, ces structures suivent les évolutions de la santé des aînés en France : elles proposent plusieurs unités protégées Alzheimer, destinées à l’accueil des résidents malvoyants atteints de démence.

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.5/5 - 2 votes - Votre vote :

Articles connexes