Les bienfaits de la musique en maison de retraite
Maisons de retraite

Publié le 11/03/2008 . Mis à jour le 10/06/2019

Publié le 11 Mar. 2008 . Mis à jour le 10 Juin. 2019

La musique joue un rôle important dans nos vies à tous les âges. Elle réduit le stress, nous rappelle des souvenirs et crée des liens avec autrui. Pour les seniors, les bienfaits de la musique sont encore plus marqués. Diverses études démontrent ses effets positifs sur la santé physique et mentale des aînés. Zoom sur la place de la musique en Ehpad et son importance pour la qualité de vie des résidents. Découvrez aussi le clip « Sauvage » d’un résident d’Ehpad musicien.

Les bienfaits de la musique en maison de retraite

Comment la musique en Ehpad améliore-t-elle le quotidien des résidents ?

La musique joue un rôle important en Ehpad :

  • elle occupe une place privilégiée parmi les diverses animations en maison de retraite,
  • la musicothérapie en Ehpad s’inscrit dans la prise en charge des résidents, surtout ceux atteints de la maladie d’Alzheimer.

Les bienfaits de la musique en Ehpad sont de plus en plus reconnus par le personnel et exploités pour offrir aux personnes âgées un lieu de vie agréer.

  • Favoriser le bien-être au quotidien : la musique a le pouvoir de procurer plaisir et bien-être. Son secret ? Elle évoque des souvenirs et suscite des émotions puissantes.

De nombreuses activités organisées par l’équipe d’animation de la maison de retraite tournent autour de la musique :

  • atelier chant,
  • concerts,
  • danse,
  • thé dansant,
  • jeux consistant à reconnaître des chansons…

Une musique de fond dans les espaces communs et dans les chambres favorise la détente. Utilisée à bon escient, l’ambiance musicale peut même réduire l’anxiété et l’agitation des résidents atteints de troubles cognitifs.

Des scientifiques taïwanais ont constaté un effet bénéfique de la musique en Ehpad pendant les repas. Une musique d’ambiance a ainsi permis de réduire les troubles du comportement des résidents atteints de démence et de faciliter le travail des aides-soignants pendant les repas (Chang, Huang, Lin et Lin, 2010).

  • Stimuler l’activité physique des résidents : la musique en Ehpad peut accompagner différentes activités physiques et aider les résidents moins motivés à participer aux animations sportives. La musique peut accompagner :
    • des exercices de gym,
    • la marche dans les couloirs ou le parc de la maison de retraite,
    • la danse (une belle occasion de lier des liens sociaux avec les autres résidents),
    • les étirements, etc.

L’équipe d’animation s’appliquera à choisir des morceaux de musique appropriés aux diverses activités physiques proposées par l’Ehpad.

  • Améliorer la mémoire : de plus en plus de maisons de retraite ont adopté la musicothérapie pour améliorer la prise en charge non médicamenteuse des personnes présentant des troubles de la mémoire.

La musique agit sur le cerveau du malade d’Alzheimer d’une manière propre à atténuer l’anxiété, voire à ralentir le déclin cognitif dû à la maladie (King et coll., 2019). La musique en Ehpad permet au résident dont la mémoire à court terme décline de se reconnecter avec des souvenirs anciens.

  • Réduire l’isolement : les problèmes de santé des résidents rendent souvent la communication plus difficile. Même dans l’environnement collectif de la maison de retraite, certains résidents sont plus enclins à l’isolement, avec son cortège d’effets négatifs sur le moral et la santé. La musique en Ehpad a le pouvoir de permettre une communication difficile, voire impossible par d’autres canaux.

Les activités musicales en Ehpad (danse, chant, etc.) parviennent à créer des liens entre les résidents, ou entre le résident et le personnel. Le partage et les réminiscences suscitées par la musique brisent la glace et facilitent les relations. En outre, la musique améliore la confiance en soi et favorise dont la sociabilité.

  • Lutter contre la dépression : les conclusions d’une étude récente suggèrent que la musicothérapie peut réduire de manière significative les symptômes de dépression chez les résidents de maison de retraite atteints de démence modérée à sévère. Les activités musicales conçues par des musicothérapeutes et animées par des animateurs formés à cet effet peuvent aider à maintenir cette réduction des symptômes de dépression au fil du temps. La musique en Ehpad améliore ainsi le bien-être des résidents (Ray et Götell, 2018).

L’Ehpad peut-il favoriser la création musicale ?

Un résident d’Ehpad a récemment fait le buzz en sortant un clip tourné dans sa résidence Le Petit Tianon à Bordeaux. Âgé de 73 ans, Henri Carpentier, alias Kaapi, est allé plus loin que la participation aux animations musicales de la maison de retraite. Preuve que la musique en Ehpad ne se limite pas à l’écoute, mais peut devenir création.

Le projet est né de la visite de la plasticienne Claire Soubrier à l’Ehpad, pour photographier et interviewer les résidents sur leur rapport à la beauté et à la vieillesse. Le musicien et l’artiste se sont associés pour produire un clip original de la chanson Sauvage, déjà publiée en 1997, mais bénéficiant d’un coup de jeune, grâce au soutien de l’Ehpad et de la mairie de Bordeaux.

Bordeaux est d’ailleurs à la pointe en ce qui concerne la musique en Ehpad et en résidences-services seniors. La ville abrite en effet une résidence intergénérationnelle conçue autour du thème de la musique : la résidence Concert’ô. L’établissement accueille des personnes âgées, des jeunes et des familles partageant leur passion pour la musique.

Ces différentes initiatives montrent à quel point la musique occupe une place importante en Ehpad et peut améliorer le bien-être des résidents et de la population en général.

L'avis des utilisateurs sur cet article
2.7/5 - 6 votes - Votre vote :

Articles connexes