La sexualité maintient les facultés cognitives des personnes âgées
Santé

Publié le 17/04/2016 . Mis à jour le 08/12/2016

Publié le 17 Avr. 2016 . Mis à jour le 8 Déc. 2016

La sexualité des personnes âgées reste taboue. Pourtant, des chercheurs britanniques exposent les bienfaits du sexe pour la santé mentale des aînés. Et pour aider à lever le tabou, un livre français – Sex&Sixty – de Marie de Hennezel aborde le sujet avec délicatesse.

La sexualité maintient les facultés cognitives des personnes âgées

Le sexe bon pour le cerveau âgé ?

Si les personnes âgées entretiennent encore des relations sexuelles avec leur partenaire, en parler est encore un tabou de nos jours. Mais, attendu que le grand âge s’accompagne de nombreux problèmes de santé liés non seulement au déclin physique lié au vieillissement, mais aussi à la solitude, l’activité sexuelle des personnes âgées s’avère être un sujet important.

Elle constitue pourtant un domaine de recherche négligé, affirment les docteurs britanniques Hayley Wright et Rebecca A. Jenks de l’Université de Coventry, en Angleterre, dans le cadre d’une nouvelle étude publiée dans le magazine Age and Aging.

Les deux chercheurs britanniques ont approfondi la question et étudié les résultats de l’English Longitudinal Study of Ageing (ELSA), une enquête nationale effectuée auprès d’un panel représentatif de personnes âgées de 50 ans et plus. Cette étude regroupe des données sur la santé, le mode de vie et diverses variables socio-économiques de l’échantillon suivi. Les scientifiques ont examiné les données de près de 7 000 personnes de 50 à 89 ans, dans le but de trouver une relation entre l’activité sexuelle (ou son absence) et la capacité des personnes âgées à effectuer deux tâches cognitives : l’une impliquant de se rappeler une liste de mots – juste après les avoir étudiés ou après un certain temps – et l’autre consistant à trouver un chiffre manquant dans une série.

Les docteurs Wright et Jenks ont effectivement découvert une corrélation entre l’activité sexuelle des personnes âgées au cours des 12 derniers mois et une meilleure réussite aux textes cognitifs. Reste à peaufiner cette étude pour mieux approfondir le lien de causalité : est-ce que l’activité sexuelle entraîne une meilleure capacité cognitive ou des facultés cognitives conservées sont-elles à l’origine d’une vie sexuelle plus active.

Un livre sur la sexualité des personnes âgées

Si l’on ne sait pas encore précisément quels sont les bienfaits de la sexualité sur la santé physique et mentale des personnes âgées, il ne fait pas de doute que ce sujet occulté est important pour près d’un tiers de seniors qui continuent à avoir une activité sexuelle.
L’ouvrage Sex&Sixty de la psychologue Marie de Hennezel, renommé L’âge, le désir et l’amour dans sa version Pocket, explore le sujet de la sexualité des personnes âgées, avec beaucoup de sensibilité et de professionnalisme. L’auteur rapporte même des enseignements d’Orient et bien sûr des témoignages de seniors. Le livre ouvre des chemins pour les personnes âgées qui souhaitent continuer à s’accomplir.

L'avis des utilisateurs sur cet article
3.4/5 - 5 votes - Votre vote :

Articles connexes