Respect de la confidentialité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies dans le but d’améliorer votre expérience et de mesurer l’audience de notre site. En savoir plus

OK

Le jardinage est une activité qui plaît : un lieu de quiétude qui se prête à la contemplation, un endroit pour se ressourcer et appréhender la nature, heureux sont les propriétaires d’un jardin ! Des vertus thérapeutiques aux aménagements nécessaires pour que le jardinage reste un plaisir, Cap Retraite vous dit tout sur le jardinage !

Les bienfaits du jardinage pour les seniors

Le jardinage est avant tout une belle activité pour garder le moral au beau fixe. Un jardin permet de prendre une pause à l’air frais, de profiter du calme et de la nature, surtout pendant les beaux jours. C’est un lieu qui permet de réduire l’anxiété et de lutter contre la dépression, par son aspect apaisant, mais aussi, parce qu’il demande un entretien quotidien, et voir le jardin évoluer au fil de l’année grâce à ses soins est particulièrement valorisant. Eh oui, un beau jardin ou un potager qui porte ses fruits peut être une véritable source de fierté !

L’autre bon côté du jardinage, c’est qu’il entretient une activité physique : tondre la pelouse, arroser les fleurs, ratisser, tailler les haies… Autant d’activités qui, l’air de rien, constituent de bons exercices cardio-vasculaires. Le travail du jardin nécessite aussi de se pencher, de s’accroupir, de s’agenouiller, ce qui permet d’entretenir les articulations. Une activité plaisante qui permet de garder sa souplesse, d’améliorer sa résistance et son endurance pour mieux prévenir la perte d’autonomie.

Adapter le jardinage à ses capacités

Comme expliqué précédemment, le jardinage peut constituer une activité physique et pour que cela reste un plaisir, mieux vaut aménager le jardin en fonction de vos capacités. N’hésitez pas à réduire l’espace à entretenir, en créant des espaces délimités : des parterres de fleurs, des petits carrés de potagers. Un bon moyen de donner du style à votre jardin et de faciliter son entretien.

Si vous avez du mal à vous baisser, il existe également des contenants plus hauts comme des jardinières sur pieds à hauteur réglable, pour jardiner à bonne hauteur. Vous pouvez également choisir des plantes faciles à entretenir, comme des couvre-sol, des vivaces, ou des petits arbres comme le lilas des Indes, qui offre un beau jardin avec peu d’entretien.

Enfin, pour jardiner sereinement, mieux vaut s’équiper de bons outils. Un diable de jardin est indispensable, afin de pouvoir déplacer terreaux et autres matériaux sans vous faire mal. Les outils de jardinage comme les bêches, pelles et autres indispensables existent dans des formats légers et plus petits, ce qui demande bien moins d’effort. De nombreux magasins de jardinage ont par ailleurs développé des gammes seniors, plus faciles à utiliser, avec des outils légers et ergonomiques.

Les jardins thérapeutiques en EHPAD et maisons de retraite

L’intérêt des jardins a bien été compris dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées, puisqu’on en trouve de plus en plus en maisons de retraite, EHPAD et résidences services. Les jardins permettent aux résidents de garder un contact avec l’extérieur et de prendre l’air à leur guise. C’est aussi un bon projet pour impliquer et motiver les résidents, avec un jardin à développer et à construire tous ensemble.

En plus des bienfaits évoqués plus haut, les jardins thérapeutiques mis en place en établissement sont conçus pour éveiller les sens :

  • l’ouïe avec des fontaines,
  • la vue avec de nombreuses couleurs,
  • le goût avec une partie potager,
  • l’odorat avec des herbes aromatiques,
  • le toucher avec les fleurs et différentes plantes.

Ces jardins sont notamment de plus en plus présents dans les institutions spécialisées dans l’accueil des malades d’Alzheimer, les jardins thérapeutiques ayant des vertus apaisantes et stimulantes, autant sur le plan émotionnel, sensoriel et esthétique.

À domicile comme en établissement d’hébergement, les jardins sont une très bonne option pour garder la forme, le moral et pour trouver un coin apaisant pour vous ressourcer ! Vous avez un jardin ? Partagez vos astuces et votre expérience en commentaires !

Note de l’article (5 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Gaelle,

1 Commentaire

Réagissez, posez une question…

  1. Houzé

    Je trouve cet article très intéressant et très vrai. Je suis moi-même retraitée, j’ai 72 ans. Mon mari est alité Il ne sait plus rien faire. Le jardin est ma seule raison de garder le moral. Et de donner un sens à ma vie. Mes enfants et petits-enfants n’ayant plus le temps de s’occuper de nous. Et bien qu’ayant de l’arthrose. Je continue à m’occuper de mon jardin. Ça m’aide à rester en forme Le seul souci c’est que j’aime à partager. Et le jardin, c’est plus agréable quand il y a quelqu’un. Pour s’en occuper avec vous et l’admirer

    Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

La santé du Grand-âge

L'accroissement de la longévité s'accompagne de la multiplication de pathologies propres aux personnes âgées. Nous abordons dans ce dossier intitulé "la santé au grand âge"…

En savoir plus

Face à la maladie d'Alzheimer

Nous avons consacré un dossier spécifique à la maladie d’Alzheimer, pour appréhender à sa mesure ce véritable fléau, qui touche en France 800 000 personnes,…

En savoir plus

Face à la maladie de Parkinson

Affection dégénérative du cerveau la plus courante après Alzheimer, la maladie de Parkinson touche plus de 2 % de la population française de plus de…

En savoir plus