Respect de la confidentialité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies dans le but d’améliorer votre expérience et de mesurer l’audience de notre site. En savoir plus

OK

Gérer sa succession peut parfois être un véritable casse-tête, notamment lorsqu’on aborde la question du testament. Comment rédiger un testament en bonne et due forme ? Que pouvez-vous léguer et à qui ? Que se passe-t-il si vous ne laissez pas de testament ? Cap Retraite vous explique tout au travers de 5 questions à se poser pour bien gérer sa succession.

Pourquoi rédiger un testament ?

Rédiger un testament est pour vous le meilleur moyen de faire entendre votre volonté pour toutes les modalités à réaliser après votre décès. En effet, le testament ne permet pas uniquement de léguer vos biens et de les partager entre vos proches, mais aussi de faire connaître :

  • votre volonté concernant votre enterrement,
  • vos préférences concernant le don d’organes,
  • si vous souhaitez que votre corps soit légué à la science.

Pour ce qui est de l’héritage, le testament permet :

  • d’indiquer les biens que vous souhaitez léguer et à qui vous souhaitez les léguer ;
  • de mettre au clair la répartition des biens entre les héritiers afin de prévenir les conflits.

Rédiger votre testament vous permet également de léguer à un proche qui n’est pas forcément héritier selon la loi : votre concubin, un ami, une association, etc.

Comment rédiger un testament ?

Pour rédiger votre testament, vous pouvez choisir de :

  • faire appel à un notaire ou
  • le faire par vous-même. Le testament rédigé seul  est dit « olographe ».

Pour qu’il soit valable, vous devez le rédiger à la main, dans son intégralité. Le testament doit être daté de manière précise et signé. Attention à adopter une formulation claire et précise qui ne laisse aucune ambigüité.

Vous pouvez le faire relire par un proche ou par un professionnel pour être sûr qu’il soit valable. Pour vous assurer que votre testament soit conservé et bien exécuté, vous pouvez le confier à un notaire qui le conservera dans le Fichier Central Des Dernières Volontés (FCDDV).

Autrement, vous pouvez désigner un exécuteur testamentaire, dans votre testament ou dans un document annexe, qui devra conserver, faire connaître et respecter votre testament. Bien sûr, il faut que la personne choisie soit d’accord et que vous fixiez avec elle l’étendue de ses pouvoirs.

Si vous ne vous sentez pas capable de rédiger votre testament seul, vous pouvez faire appel à un notaire. Le testament sera alors dit « authentique ». Vous dictez votre testament à un notaire, assisté de deux témoins. Le testament vous sera relu et s’il vous convient, vous le signez. Vous êtes alors assuré que le testament est fait en bonne et due forme, sans possible erreur d’interprétation et valide d’un point de vue légal. Le testament sera conservé au cabinet du notaire et enregistré au FCDDV.

Pour les personnes sous protection juridique, il est également possible de rédiger un testament :

  • le majeur sous curatelle peut faire librement son testament,
  • la personne sous tutelle ne peut le faire qu’avec l’accord du conseil de famille ou du juge. Si l’accord est donné, le tuteur ne peut rédiger le testament à la place du senior protégé. Ce dernier peut par ailleurs le révoquer seul.

Que peut-on léguer dans son testament ?

Le testament peut porter sur des biens immobiliers et des biens mobiliers vous appartenant personnellement. Il existe 3 types de legs :

  • le legs particulier pour léguer à une personne un ou plusieurs biens déterminés (bijoux, argenterie, objets divers) ;
  • le legs universel pour léguer l’ensemble de vos biens à une ou plusieurs personnes, les biens seront alors répartis en parts égales entre les différents héritiers ;
  • le legs à titre universel pour léguer une partie définie de vos biens ou un type de biens (mobiliers uniquement par exemple).

Comment annuler ou modifier son testament ?

Vous pouvez annuler ou modifier votre testament quand bon vous semble. Pour modifier ou annuler votre testament, trois options :

  • détruire votre testament,
  • en rédiger un nouveau et préciser que ce dernier révoque votre premier testament,
  • si le changement est mineur, faire un acte de déclaration de changement de volonté devant un notaire.

Sans testament, comment sera gérée ma succession ?

Si vous ne laissez pas de testament, c’est la loi qui désignera les héritiers et la part de biens qui leur revient. Dans la plupart des cas, les biens reviennent à l’époux survivant et aux enfants, ce qui n’est pas toujours la volonté du défunt. De plus, le risque de conflits entre les héritiers est beaucoup plus élevé.

En France, c’est plus de 9 successions sur 10 qui se font sans testament. Il est vivement recommandé d’en faire un pour éviter les risques de conflits et d’indivisions  entre les héritiers. Testament authentique ou testament olographe, le testament peut être fait rapidement et permettre au défunt d’assurer le respect de sa volonté, tant pour l’héritage que les funérailles, suite à son décès.

Note de l’article (6 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Gaelle,

Commentaires (0)

Réagissez, posez une question…

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les aides financières

Les personnes âgées, demeurant à domicile ou en maison de retraite, peuvent bénéficier d'aides financières et de subventions diverses. Les pouvoirs publics ont entrepris de…

En savoir plus

Les droits des personnes âgées

Le vieillissement se déroule, de manière générale, dans la sérénité, mais il peut aussi se caractériser par une perte progressive de l'autonomie de la personne…

En savoir plus

L'APA

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie, est la principale mesure d’aide proposée aux personnes âgées dépendantes. Cette prestation phare de l’action sociale des départements remplace la PSD (Prestation…

En savoir plus

Les structures d'information

Pour s’y retrouver dans les prestations pour personnes âgées (allocation personnalisée d’autonomie versée par le département, aide pour les aidants, aide à domicile par des…

En savoir plus