Validée par le Sénat le 28 avril 2016, la carte de mobilité inclusion permet aux personnes âgées dépendantes et aux personnes handicapées de bénéficier d’avantages et d’un stationnement plus facile. Disponible depuis le 1er janvier 2017, elle regroupe à elle seule, les 3 mentions invalidité, priorité et stationnement.

Qu’est-ce que la carte mobilité inclusion ? Définition de la CMI

La carte mobilité inclusion (CMI) est une carte attribuée aux personnes handicapées ou en perte d’autonomie. Le but : leur faciliter la vie au quotidien.

  • La mention d’invalidité est attribuée aux personnes ayant un taux d’incapacité d’au moins 80%, ou aux personnes classées en 3e catégorie de la pension d’invalidité par la sécurité sociale. Elle est également accordée aux personnes en GIR 1 et 2 de la grille AGGIR.
  • La mention de priorité est attribuée aux personnes ayant un taux d’invalidité inférieur à 80%, mais pour lesquels rester debout est pénible.
  • La mention de stationnement est attribuée aux personnes atteintes d’un handicap rendant leur capacité de déplacement à pied difficile.
    Cette mention permet aux bénéficiaires de stationner à titre gratuit et sans durée limitée, dans toutes les places de stationnement destinées au public.

La CMI remplace les différentes cartes dédiées dont peuvent bénéficier les personnes âgées ou handicapées. En revanche, les anciennes cartes demeureront valables jusqu’à leur date d’expiration (au plus tard jusqu’au 31 décembre 2026).

Quels sont les avantages de la carte mobilité inclusion ?

La carte mobilité inclusion permet de bénéficier de différents avantages :

  • priorité d’accès aux places assises dans les transports en commun (CMI priorité ou invalidité),
  • priorité dans les files d’attente (CMI priorité ou invalidité),
  • avantages fiscaux : les titulaires de la CMI invalidité ont droit à une demi-part supplémentaire pour le calcul de l’impôt sur le revenu de 2021. L’abattement fiscal s’élève à :
    • 2 448 €, si le revenu net global du foyer fiscal ne dépasse pas 15 340 €,
    • 1 224 €, si le revenu net global du foyer fiscal ne dépasse pas 24 690 €.
    • l’abattement est doublé si le conjoint détient aussi la CMI invalidité ou est âgé de plus de 65 ans.
  • réductions tarifaires déterminées librement par les différents commerces,
  • réductions dans les transports (CMI invalidité),
  • utilisation gratuite et illimitée des places de stationnement ouvertes au public (CMI stationnement)

Comment faire la demande de carte de mobilité inclusion ?

Pour faire la demande de la carte de mobilité inclusion, il faut s’adresser à la Maison Départementale des Personnes Handicapées en leur fournissant :

  • un formulaire de demande complété,
  • un certificat médical précis,
  • la copie d’une pièce d’identité,
  • la copie du titre de séjour valide pour les personnes possédant une nationalité étrangère,
  • une photo d’identité.

Les personnes âgées qui demandent l’APA peuvent faire la demande de CMI en même temps que celle de l’APA.

Celles qui sont déjà titulaires de l’APA devront se procurer un formulaire pour les bénéficiaires de l’Apa auprès des services du conseil départemental.

L’instruction de la demande de CMI peut inclure une convocation par une équipe pluridisciplinaire de la MDPH. Le but : évaluer la capacité de déplacement du demandeur.

Les personnes bénéficiant déjà de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), en Gir 1 et 2, se verront attribuer immédiatement les cartes de priorité et de stationnement, sans nouvelles évaluations de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).

En effet, puisqu’elles ont été évaluées en situation de perte d’autonomie avancée, une nouvelle évaluation ne sera pas nécessaire avant l’attribution de leur carte.

Comment justifier sa priorité, si la carte est apposée dans la voiture pour justifier le stationnement ?

Dans le cas ou la mention de stationnement serait assortie de celle de priorité ou d’invalidité, les bénéficiaires se verront attribuer deux cartes : l’une pour le stationnement et l’autre à garder dans son portefeuille.

L’une des cartes CMI stationnement devra être fixée contre le parebrise de la voiture.

Comment la carte mobilité inclusion pourra mettre fin aux fraudes ?

L’Imprimerie nationale, responsable notamment de l’impression des cartes d’identité, assurera aussi la fabrication de ces cartes.

Cette évolution permet l’obtention de cartes infalsifiables qui faciliteront la lutte contre les fraudes et les abus dont les personnes handicapées étaient victimes. Par ailleurs, les délais de délivrance seront considérablement raccourcis, par rapport aux délais actuels, qui sont d’environ quatre mois. En effet, la carte mobilité inclusion sera imprimée en 48 heures puis, directement expédiée au domicile du demandeur.

La carte mobilité inclusion comprendra aussi un flashcode qui récapitulera tous les droits du bénéficiaire, permettant d’en vérifier la validité.
Cette carte sera donc unique et infalsifiable.

Quelle est la durée de validité de la carte mobilité inclusion ?

L’attribution de la carte mobilité inclusion peut se faire :

  • à titre définitif (pour les personnes âgées en GIR 1 et 2, pour les CMI invalidité et stationnement), ou
  • pour une durée déterminée entre 1 et 20 ans.

Note de l’article (345 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Commentaires (89)

Réagissez, posez une question…

  1. Cohen Béatrice

    on m a attribué une carte inclusion mobilité handicapé puis je me garer sur une place handicapé ?

    Répondre
    1. Amandine

      Bonjour

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      Si vous êtes titulaire d’une carte de stationnement pour personnes handicapées, vous pouvez vous garer sur une place handicapée.
      Bonne journée.
      Amandine

      Répondre
Voir plus de commentaires

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les aides financières

Les personnes âgées, demeurant à domicile ou en maison de retraite, peuvent bénéficier d'aides financières et de subventions diverses. Les pouvoirs publics ont entrepris de…

En savoir plus

Les droits des personnes âgées

Le vieillissement se déroule, de manière générale, dans la sérénité, mais il peut aussi se caractériser par une perte progressive de l'autonomie de la personne…

En savoir plus

L'APA

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est la principale mesure d’aide proposée aux personnes âgées dépendantes. Cette prestation phare de l’action sociale des départements remplace la PSD (Prestation…

En savoir plus

Les structures d'information

Pour s’y retrouver dans les prestations pour personnes âgées (allocation personnalisée d’autonomie versée par le département, aide pour les aidants, aide à domicile par des…

En savoir plus