Quand un labrador vient animer la maison de retraite
Le 25/01/2018 - Maisons de retraite

Un nouveau pensionnaire a fait son apparition à l’EHPAD Rive Ardente, à Chasseneuil. Il s’agit d’une chienne labrador de 22 mois répondant au nom de Mayotte. La nouvelle venue a été unanimement accueillie par les résidents !

Quand un labrador vient animer la maison de retraite

Une heureuse venue en maison de retraite

Depuis le mois de juin, Mayotte intervient au sein de l’établissement. Virginie Blanc, animatrice, explique qu’elle était destinée à devenir médiatrice avec les chiens d’éveil d’Anjou, malheureusement le projet n’a pas abouti. Mayotte a donc suivi une formation de trois jours dans une maison de retraite afin de tenir compagnie aux résidents.

Gilberte Poirier, 93 ans, peut en témoigner. Alitée à cause de douleurs récurrentes, Mayotte lui tient compagnie régulièrement. Une compagnie particulièrement appréciée qui permet à des patients peu mobiles de retrouver un contact avec l’extérieur. Comme le dit Gilberte, Mayotte est de bonne compagnie, elle est très intelligente et distrait les résidents.

Des promenades et des ateliers pour stimuler les résidents

Même sans la parole, Mayotte joue un rôle important au sein de l’établissement. Virginie Blanc qui travaille avec l’aide médico-psychologique de l’EHPAD, organise des visites dans les chambres des patients. Des promenades, ateliers de toilettage ou des exercices d’obéissance sont aussi au programme.

Le plus intéressant : un atelier mémoire organisé pour les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Les participants doivent alors trouver le nom du chien, sa race et ses origines. Malgré son jeune âge, Mayotte est docile et obéissante, ce qui permet le bon déroulement des activités.

Un retour au lien social

La directrice de l’établissement, Anne-Marie Roux souligne déjà les effets bénéfiques de la démarche :

  • les résidents qui s’étaient renfermés sur eux ont établi à nouveau un lien avec les autres ;
  • ils apprécient ce nouveau contact, qui pour certains leur rappelle leur vie active et les animaux qu’ils ont côtoyés ;
  • pour les patients souffrant d’isolement et de solitude, c’est un nouveau lien social différent qui leur redonne le moral et apporte de la tendresse dans leur quotidien.

La directrice de l’EHPAD voit encore plus loin, avec des portes ouvertes au mois d’avril, sur le thème de la zoothérapie en milieu médical.

La venue de Mayotte a dynamisé le quotidien des retraités de l’EHPAD Rive Ardente. Cela leur a apporté une distraction, mais leur a également permis de renouer un contact social, qui redonne le sourire à de nombreux résidents !

L'avis des utilisateurs sur cet article
4.9/5 - 7 votes - Votre vote :

Articles connexes