L’isolement social est un fléau aux conséquences délétères pour la santé et le bien-être des personnes âgées. En France, quelque 300 000 seniors sont en situation de mort sociale, d’après une enquête des Petits frères des Pauvres. L’isolement des principaux cercles de soutien (parents et amis) touche près d’un million de personnes âgées de 60 ans et plus. En cause : la perte d’autonomie, mais aussi la précarité, facteur de risque non négligeable de solitude.

900 000 seniors en situation d’isolement social

L’isolement des seniors augmente les risques de maladies et de mortalité, notamment à cause la solitude et la dépression, mais aussi de l’absence de personnes pour prendre soin du bien-être et de la santé de la personne âgée.

Or plus du tiers des personnes âgées de 60 ans et plus n’ont personne à qui se confier, affirme une enquête sur l’isolement et la solitude des seniors, publiée le 28 septembre par les Petits frères des pauvres.

Le sondage, effectué par l’institut CSA auprès de 1 800 seniors de 60 ans et plus, présente une image inquiétante de l’isolement des personnes âgées, encore plus prononcé après 85 ans :

  • 900 000 seniors de 60 ans et plus sont isolés des cercles familial et amical;
  • 300 000 seniors sont isolés des réseaux familial, amical, associatif et du voisinage: ils ne n’ont presque aucun contact avec autrui, et sont dans une situation qualifiée de mort sociale par les Petits frères des pauvres,
  • plus du tiers des seniors de 60 ans et plus ne sortent pas de chez eux tous les jours.

L’isolement des seniors se renforce avec l’âge et la précarité

Après 75 ans, quatre seniors sur dix n’ont pas de confident. L’isolement social est le plus prononcé chez les femmes de plus de 75 ans aux faibles revenus.

La précarité augmente les risques des seniors de souffrir d’isolement social. Les faibles revenus d’un senior sont associés à une baisse des contacts avec les voisins et commerçants. Les seniors les plus démunis se disent moins heureux et encore plus solitaires.

Mais c’est à partir de 85 ans que les cercles de sociabilité s’affaiblissent le plus, entraînant dans leur sillage un isolement de plus en plus prononcé. Le réseau familial proche se renforce certes chez les seniors de plus de 80/85 ans : six personnes âgées de 80 ans et plus voient un de leurs enfants au moins une fois par semaine, contre seulement la moitié des seniors de 70 à 79 ans. Mais, les rencontres avec les petits-enfants, parents éloignés, voisins et associations diminuent.

À partir de 85 ans, la perte d’autonomie est de plus en plus fréquente chez les seniors. Résultat : les déplacements sont plus difficiles et 10 % des personnes de 85 à 89 ans sortent moins d’une fois par semaine.

Une exclusion numérique synonyme d’isolement

Il ressort aussi de cette enquête sur l’isolement des seniors que près du tiers des personnes âgées n’ont jamais recours à Internet. Ils sont ainsi privés de services, tels que le courrier électronique, la visite de sites et les réseaux sociaux, autant de fonctionnalités permettant de conserver un lien social avec les proches et l’extérieur.

Plus la personne est âgée, moins elle navigue sur le Web : près de la moitié des 75 à 84 ans et plus des deux tiers des plus de 85 ans n’y ont jamais recours.

Au-delà de l’isolement social, les seniors ont ainsi des difficultés à effectuer diverses formalités en ligne de plus en plus fréquentes : demande d’aide au logement et autres démarches administratives diverses.

En outre, les sondages se font de plus en plus souvent en ligne et l’opinion des personnes les plus âgées est donc sous-représentée.

Quelles solutions pour prévenir l’isolement des seniors ?

Face à cet isolement préoccupant d’un nombre encore trop important de seniors, les Petits frères des pauvres préconisent notamment :

  • un meilleur repérage des personnes isolées, par l’intermédiaire des services de proximités et des CCAS,
  • une coopération des acteurs concernés,
  • une sensibilisation de l’opinion publique,
  • une lutte sérieuse contre l’exclusion numérique des seniors,
  • un combat accru de la précarité (augmenter l’ASPA et rendre l’aide à domicile plus accessible financièrement).

Note de l’article (9 votes)

Cet article vous a-t-il été utile ?

Notez cet article afin de nous permettre d’améliorer nos contenus.

Yaël A.,Rédactrice chez Cap Retraite

Commentaires (4)

Réagissez, posez une question…

  1. le saint

    Bonjour,
    Très touché par les commentaires! et même prés à aider des gens comme je l’ai toujours fait.
    Que se soit en volontariat ds certains domaine.
    Problème, je vais vous dire quelque chose au même temps, que moi je vis et actuellement;
    CCAS sont fermés ou ne répondent même plus, les services sociaux ont disparu!
    Depuis, plus d’un an j’ai demandé juste un logement ds un foyer, en attendant!!!
    et je suis salarié de 54 ans; avec des problèmes de santé…On dirait, que j’ai senti l’arrivé de Covid,
    Je suis hébergé par qqu, a qui je paie une parti et même plus, et subir des pression et des harcèlements, (me fait rire et pleurer o mm temps, car, tu paie pour être esclave à 54) ou sont les impôts payés pdt mes 38 ans? jusqu’à que ça tourné pour moi à une depression grave, le médecin m’a arrêté, car c’est devenu cauchemar pour moi…même voulant aller travailler, il a refusé. J’ai fait tours de touts les foyers, impossible d’avoir qqun, la mairie fermée…
    je n’ai jamais cru en arrivé là….vous voulais que je vous dise, peut être Covid c’est un signale, mais, l’humain n’exites plus….

    Répondre
  2. ROUSSILLOUX Helene

    je suis veuve de 80ans et je n’ai plus de famille
    fils dcd à 26 ans d’un cancer
    mari dcd à 73ans d’un cancer
    fille dcd à 57ans d’un cancer
    deux petits enfants à l’etranger
    j’habite st bonnet de mure et je ne vois personne
    habitant un lotissement exterieur
    les fetes vont passer et je serai seule dans mon chagrin
    qui peut me venir en aide, le suicide?????
    merçi de me repondre

    Répondre
    1. Bimbert Floriane

      Bonjour Hélène !
      Je m’appelle Floriane, votre message m’a interpellé, n’y a t’il pas moyen de trouver des lieux d’accueil dans votre zone ? il me semble qu’il existe des associations pour ne pas passer les fêtes seules 🙂 J’espère que ça ira je reste disponible si vous avez besoin de parler à quelqu’un !
      Floriane 19 ans de paris 🙂

      Répondre
  3. Tafer Arezki

    Il serait souhaitable de faire appel a la solidarité sociale et la bienfaisance des âmes charitables …

    Répondre

Les derniers articles

Articles les plus recherchés

Nos dossiers sur ce thème

Les différents types de maison de retraite

Le terme général de maison de retraite inclut un ensemble d'établissements dans lequel, il s'agit de distinguer les diverses formes d'hébergements pour personnes âgées. Les…

En savoir plus

EHPAD

L'Ehpad est le type de maison de retraite le plus répandu en France. Son statut juridique et sa structure font de l'Ehpad le lieu d'accueil…

En savoir plus

Les résidences services séniors

En plein développement et de plus en plus abordables, les Résidences Services Seniors sont des logements, à l'achat ou en location, destinés aux personnes âgées…

En savoir plus

Les tarifs des maisons de retraite

Dans un objectif de plus grande transparence des prix, des nouveautés au niveau des affichages de tarifs de maisons de retraite sont entrés en vigueur…

En savoir plus

L'entrée en maison de retraite

Cette rubrique prodigue des conseils destinés aux familles, qui souhaitent aider leurs proches âgés à réussir leur entrée en maison de retraite. En effet, il…

En savoir plus

La bientraitance en maison de retraite

Les personnes âgées, en perte d'autonomie ou dépendantes sont très souvent, dans une situation de vulnérabilité et de fragilité. Il est donc primordial de leur…

En savoir plus

Le quotidien en maison de retraite

Les journées en maison de retraite sont, pour la plupart, rythmées de manière similaire. Cette rubrique s’articule autour du quotidien de nos aînés en maison…

En savoir plus

Les professionnels en maison de retraite

Pour qu’une résidence pour personnes âgées s’organise de manière optimale, elle doit s'articuler autour d'une répartition de rôles, bien précise. En premier lieu, nous aborderons…

En savoir plus

Perte d'autonomie

Prévenir la dépendance est primordial pour bien vieillir. Si la perte d’autonomie s’installe, il existe des solutions pour garantir une bonne qualité de vie.

En savoir plus

Maintien à domicile

Le maintien à domicile au grand âge est un défi. Pour le relever en toute sécurité, il doit être préparé minutieusement.

En savoir plus

Accidents et chutes à domicile

Les chutes sont un véritable fléau pour les personnes âgées. Les accidents à domicile peuvent être évités en prenant des mesures adaptées.

En savoir plus

Aménagement du domicile

Adapter son logement au vieillissement permet de continuer à vivre à domicile en toute sécurité. La perte d’autonomie impose divers aménagements.

En savoir plus